Tweets de @Obstacles_rpg


Too Far Gone. ∝ Isaïah.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Would you like to save the game ? :: Erase your game :: Archives rp
Invité
Invité
MessageSujet: Too Far Gone. ∝ Isaïah. Dim 30 Oct - 3:38


   Too Far Gone.
   Ft. Isaïah & Orlando.

O
n ne pouvait pas dire qu’il n’avait pas peiné à côté de ce maudit volcan. Quelle belle idée aussi de se promener en soirée, n’importe qui savait bien que c’était plutôt fou. Enfin, ceux qui ne savent pas se repérer de nuit disent ça. Et Orlando en faisait partit, bien entendu. Bon, potentiellement, il pouvait se consoler en se disant qu’il avait son Nosferapti qui pourrait peut-être le sauver. On sent vraiment venir la petite blague là. Oui, clairement, celle d’avoir un Nosferapti qui galère à se repérer de nuit. Ils avaient tournés en rond pendant… Un certain temps, Babe suivait, et semblait se ficher de tout, pendant que Nosferapti, lui, peinait pour trouver sa direction. Les problèmes d’ultrason, ça arrive à tout le monde, hein. Le plus pénible, c’est qu’on s’en rend compte dans les pires situations, comme toujours.

Enfin, tout de même, ils arrivèrent à trouver une ville. C’était quoi comme ville, aucune idée, mais c’était une ville. Il y avait des gens. Des panneaux. De la civilisation, plus clairement, bref quelque chose d’autre qu’un truc paumé avec rien autour. « On aura galéré, mais on y sera arrivé. Au final… ». Ouais, après avoir vraiment tourné en rond. Longtemps. Très longtemps. Et qu’on se sente bien entendu toujours un peu plus stupide, parce que franchement, faut être stupide pour se perdre. Mais bref, donc cette ville… Qu’on l’observe un peu mieux, heureusement qu’elle était plutôt bien éclairée, parce que bien sûr, Orlando n’avait rien pour y voir plus clair. Non, bien sûr, cela aurait été trop beau. Babe… S’en fichait. Elle marchait, et c’était plutôt bien. Pour une fois qu’elle ne faisait pas du vrai n’importe quoi, on pouvait largement s’estimer heureux. Pendant un instant, Orlando se maudit de ne pas avoir retenu la forme qu’avaient les différentes villes de l’île, bon, même s’il fallait dire qu’à part Steukin, il ne connaissait pas grand-chose. « Saprule, c’est où ça déjà… ». Alors, oui, un panneau indiquait ça. Maintenant, Saprule… Ca aidait beaucoup hein. Même en refléchissant à voix haute, rien ne changeait. Orlando soupira. En fait, ce qu’il voulait juste, c’était se mettre dans un coin, et attendre que tout passe. Mais ce n’était pas vraiment possible en fait. Ah, l’intelligent qu’il était ! Bon, il allait trouver quelque chose, forcément, c’était obligé.

Il appela Babe et Nosferapti, histoire de reprendre le chemin. Il ne savait pas forcément vers ou il allait, mais il allait. Il errait plus qu’autre chose. Jusqu’à ce que Babe se mette à trottiner, parce que forcément elle en avait marre, alors elle trottinait un peu partout. « Mais Babe… Tu ne vas pas commencer. C’est juste. Non… ». Qui avait dit que Babe écoutait un jour Orlando ? Personne, parce que Babe n’écoutait jamais ce qu’il lui disait, c’était plutôt l’inverse, c’était à Orlando d’écouter Babe. Elle mériterait justement de s’appeler El Diablo cette petite-là… Enfin, il n’avait pas d’autres choix que de la suivre. Même si elle s’engageait dans des rues sombres et absolument pas éclairées. Euh… Ouais, mais non. Vient un moment ou les endroits où on marche sur des trucs bizarres, non. Et en plus Babe était partie, qu’il ne l’a voyait plus. Alors, il s’arrêta, se figea plutôt. En se demandant sans arrête ce qu’il pouvait bien faire là.


WILDBIRD
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Journal de bord
Ville d'origine : Voilaroc
Équipe pokémon :
Inventaire :
team galaxie
team galaxie
Voir le profil de l'utilisateur
— Arrivé(e) le : 26/10/2016
— Posts : 177
— Ft : Rick Genest ♥️
— Fiches : Psychopath'Story ~ J'veux pas d'ami n'insistez pas ! ...
— T-Card : Collé à toi comme de la super glue !
— Banque : Même les tarés ont du fric !
— Âge : Vingt-Sept ans (né le 24/10)
— Job / Hobby :
En fait tu es fraîchement sortie d’entre quatre murs. Qui te laisseraient travailler avec lui ? Ce qui te fait survivre se sont les larcins que tu commets… Personne n’est pas parfait et pour recommencer à Zéro c’était impossible !

— Couleur : darkblue
— Pokédollars : 460 pokédollars
— Poussi-pièces : 0 petite poussi-pièce. On a profité des soldes
— Rp en cours :
‡. Arzhaël

‡. Combat
‡. Capture
— Thème : Clique si tu l'oses è_é
MessageSujet: Re: Too Far Gone. ∝ Isaïah. Jeu 3 Nov - 2:30
Too far gone.
feat. Dodo ♥


Elle reniflait. Non pas qu’elle humait le sol avec son nez, elle pleurait. Ta sœur avait toujours été sensible. Toujours dans le trop ! Elle voulait te voir parce que tu lui manquais. Elle t’avait obligé à faire le mur parce qu’elle voulait simplement te dire qu’elle t’aimait ! Pour une fois elle s’était abstenue de te dire qu’elle te sortirait de ton clan. Heureusement d’ailleurs, chaque fois qu’elle te disait ça la suite de la conversation tournait tout simplement au fiasco ! Au final elle te faisait la gueule pendant quelques temps et après finissait par revenir… Qu’avais-tu fait pour qu’elle revienne à chaque fois comme un toutou auprès de son maître ? Elle était libre maintenant, elle pouvait faire ce que bon lui semblait. Au lieu de ça elle s’évertuait à te faire chier avec ces minauderies !

Ce fut en larme que tu la plantas là. Cela t’avais toujours fait ni chaud ni froid de la voire pleurer. Elle était ta sœur vous partagiez le même sang mais vous étiez tellement différent ! Votre relation était indescriptible et pourrait faire dresser les cheveux sur la tête de n’importe qui avait un cœur d’artichaut… Le tiens était en pierre. Hermétique de tout sentiment et de tout ressenti ! Dracùl se laissait planer au-dessus de toi. Il appréciait ces sorties nocturnes où il pouvait sentir le vent contre ces ailes. Avoir cette sensation que tout lui passait largement au-dessus de la tête, il lui en fallait peu pour faire son bonheur à lui. Toi tu les appréciais que si elles étaient utiles. Là tu avais l’impression de perdre ton temps !

Tes mains fourrées dans tes poches tu marchais tranquillement. Tu ne voulais pas rentrer dans l’immédiat. Tu avais besoin de t’aérer l’esprit par cette froide nuit d’automne ! Les feuilles des arbres étaient de différente couleur et avec la faible lueur de la nuit leur donnait des teintes plus étincelante. Pour un poète cela pourrait être beau à voir. Tu n’étais pas du genre fleur bleu… Tu écrasais les feuilles sous tes pas, insensible de tout. La vie t’avait appris à ne pas poser de question, mais il t’arrivait de te demander ce que tu foutais là clairement ? Tu n’avais qu’un but, suivre les ordres que les commandant de la Team Galaxie. Tu ne faisais rien d’autre, tu n’arrivais parfois même plus à réfléchir par toi-même !

Dracùl commença à émettre des sons assez stridents. Quelque chose approchait. Quoi tu ne le savais pas encore mais tu finirais bien assez vite par le savoir. Il faisait trop sombre pour que tu puisses distinguer le pokémon qui arrivait vers toi. Dracùl se mit en face de lui et devant toi. Dans l’obscurité tu doutais que vu la taille de la bête, la chauve-souris puisse faire quoi que ce soit… Tu fronças les sourcils. « Qu’est-ce que tu fous là toi ? » Un cabriolaine en pleine ville c’était rare ! Son dresseur ne devait pas être bien loin… Un casse bonbon pas foutu de s’occuper de son pokémon. « Dracùl vient ici. » ordonnas-tu fermement. L’animal bien qu’ayant couru à tout rompre semblait calme. Il te regarda. Tu soutenais son regard. « Et si tu dégageais pour retourner voir l’abruti qui ne sait pas te tenir ? »

Fidèle à toi-même avec les pokémons. Rustre et ferme ! Tu contournas l’animal pour continuer ta route. Son dresseur ne devait pas être loin tu finirais par le croiser mais tu n’avais pas que ça à foutre que de faire le bureau des pokémons perdus… Ton sonistrelle posé maladroitement sur ton épaule tu continuais d’avancer mais tu entendais derrière toi le cabriolaine te suivre… Après plusieurs pas tu voyais une silhouette. Tu t’arrêtas brusquement, te tournant vers le mouton. « Tu comptes me suivre longtemps ? Va voir ailleurs si j’y suis toi ! »


Codage par Jibunnie surNEVER-UTOPIA


. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

TRUST ME I'M A PSYCHOPATH
©️ okinnel


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Too Far Gone. ∝ Isaïah. Dim 5 Fév - 22:39


   Too Far Gone.
   Ft. Isaïah & Orlando.

B
on, sauf qu’à un moment, rester sur place, c’était pénible. Et surtout, ce n’était pas ce qui allait faire revenir Babe. Et sans Babe, c’était dur de l’admettre, mais Orlando aurait été incapable de rentrer chez lui. Il s’engagea dans la ruelle qu’avait empruntée la petite diablesse. Franchement, il était tout sauf rassuré, et le pire, c’est qu’au fond de lui, une voix lui hurlait qu’un mauvais truc allait se jeter sur lui, qu’il ne réussirait pas à sortir de là vivant, et bla, et bla, et bla. Tout pour ne pas être positif, en somme. Tiens d’ailleurs, il n’était pas seul dans ses rues. Joie. Bonheur. On est content. On va mourir ! Fichue Babe, va en enfer ! Eeeeeh ! Mais le type il parle en plus ! A qui ? A un mur ? Oh, ce serait marrant… Bon, Orlando hésitait entre : courir vers ce type en hurlant « Aaaaaah ! Je suis perdu ! » ou courir loin de ce type en hurlant « Aaaaaah ! Je vais mourir ! ». Il opta ni pour l’un, ni pour l’autre. Juste pour un « Babe, c’est toi ? ». Crétin, idiot, imbécile ! Bien sûr qu’elle parle le langage humain Babe, bien sûr ! Bon, en même temps avec elle, tout est possible… Et puis quand bien même, il avait tellement murmuré que si quelqu’un l’avait entendu, ce ne pouvait être qu’une créature imaginaire postée à trois centimètres de lui. Heureusement que ça n’existait pas ce genre de choses, puisque c’était imaginaire ! Ahah…
Cependant, plus le temps passait – ce n’était que des secondes, hin, mais bon, Orlando n’avait strictement aucune notion du temps, alors il avait vraiment l’impression que cela faisait des heures qu’il était planté là, à fixer… Un mur – plus il entendait les pas de ce bonhomme – son tueur présumé dans sa tête. Et il manqua un arrêt cardiaque quand il l’entendit parler. Hein ? Quoi ? Arrêter de le suivre ? Bon, ok, il ne parlait pas à lui. Orlando risqua le coup d’œil. Oh tiens… Le bonhomme… Et Babe ! « Babe ! Viens ici ! ». Oups, le tueur venait de savoir qu’il était ici, ok, maintenant Orlando était un homme mort. Ah, pourquoi pensait-il que ce type était un tueur ? C’est bien connu, il n’y a que les tueurs qui se promènent la nuit. Les tueurs et les victimes. On ne se demandera même pas dans quelle catégorie Orlando se trouve… Et puis, bien sûr, Babe n’écoutait pas Orlando, alors aucune chance qu’il s’enfuit sans abandonner sa Cabriolaine. Et comme Orlando avait une conscience, il n’abandonnerait pas Babe, aussi peste et démoniaque qu’elle soit. « Mais Baaaaaaabe ! Laisse ce… Euh… Gens… Tranquille… ». Oui, il était bizarre cet homme. C’était la nuit qui lui jouait des tours, ou il n’était qu’un squelette ? D’accord, Halloween tout ça mais… Ah, c’était flippant. En gros, le cerveau d’Orlando lui envoyait un énorme signal rouge accompagnée d’un alarme puissante « TUEUR ! ». Voilà, voilà…


WILDBIRD
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Journal de bord
Ville d'origine : Voilaroc
Équipe pokémon :
Inventaire :
team galaxie
team galaxie
Voir le profil de l'utilisateur
— Arrivé(e) le : 26/10/2016
— Posts : 177
— Ft : Rick Genest ♥️
— Fiches : Psychopath'Story ~ J'veux pas d'ami n'insistez pas ! ...
— T-Card : Collé à toi comme de la super glue !
— Banque : Même les tarés ont du fric !
— Âge : Vingt-Sept ans (né le 24/10)
— Job / Hobby :
En fait tu es fraîchement sortie d’entre quatre murs. Qui te laisseraient travailler avec lui ? Ce qui te fait survivre se sont les larcins que tu commets… Personne n’est pas parfait et pour recommencer à Zéro c’était impossible !

— Couleur : darkblue
— Pokédollars : 460 pokédollars
— Poussi-pièces : 0 petite poussi-pièce. On a profité des soldes
— Rp en cours :
‡. Arzhaël

‡. Combat
‡. Capture
— Thème : Clique si tu l'oses è_é
MessageSujet: Re: Too Far Gone. ∝ Isaïah. Lun 13 Fév - 17:06
Too far gone.
feat. Dodo ♥


Rien n’y faisait le mouton continuait à te coller ! Tu ne mangeais pas de mouton habituellement, mais pour lui tu ferais une exception bien volontiers. « Mais t’as pas un autre bouche trou, genre un dresseur pas douer qui sait pas te gérer ? » maugréas-tu. Dracùl ne savait plus trop où se mettre… Tu soupiras bruyamment et entrepris de faire fuir la bête. Tu remuas les bras tel un moulin comme pour l’effrayer. Mais le pokémon te regarda guère impressionné… Ouais bon essai pas très probant… Voir même déplorable… Tu soupiras bruyamment. « Ça sert à rien de me suivre hors de question qu’un mouton puant passe le pas de ma porte. » tu défias le pokémon du regard pendant un instant.

Finalement, tu tournas les talons pour continuer ta route. Tu n’avais pas prêté attention à l’homme à l’autre bout de la rue… « Babe, c’est toi ? ». Tu étais bien trop loin pour être sûr qu’il parlait de toi. En même temps, jamais on ne t’avait nommé ainsi ce n’était pas prêt de changer ! En revanche le pokémon derrière toi semblait s’énerver. « Hé ! » lanças-tu à l’être à l’opposé de toi. Dracùl semblait ne pas aimer la situation… Tu tapotas sa tête du bout du doigt comme pour l’encourager à bien se tenir, ce genre de situation c’était clairement hors du commun et inhabituel mais au moins il savait qu’il pouvait compter sur toi et inversement…  

A chaque pas de fait, le mouton derrière avançait. Si par chance tu t’approchais de l’homme la bestiole trouverait finalement la route vers son maître. « Babe ! Viens ici ! » cria l’homme. Tu te retournas vers le fameux Babe. Le scrutant sous toute les coutures avant de finalement lui lâcher « Ouais je comprends à ta place aussi avec un nom comme ça je me serais barré ! » et  après on ose critiquer le prénom que tu avais trouvé pour ton sonistrelle… Tu ne comprendrais jamais les gens, c’était définitif !

« Mais Baaaaaaabe ! Laisse ce… Euh… Gens… Tranquille… ». Tu continuas de te rapprocher. Il ne semblait pas très fute-fute lui non plus… Misère… tu passas ta main le long de tes tempes les massant quelques instant. « Tu vas le tenir ton bouc où on attend qu’il y est un ouragan ? »  lanças-tu froidement au bonhomme en face de toi. Non pas que ton nouveau meilleur ami te dérange, mais clairement te faire suivre par un machin comme ça tu n’en avais pas la patience…

Tu finis par te rapprocher complètement de lui pour le toiser un peu mieux. Pour mieux repérer les traits de son visage. Assurément il avait pas la lumière à tous les étages celui-là ! « Dit donc c’est toi ou lui qui décide ? » répliquas-tu à nouveau d’un ton glaciale. S’il n’était pas foutu de tenir son pokémon, autant qu’il n’en capture pas…


Codage par Jibunnie surNEVER-UTOPIA


. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

TRUST ME I'M A PSYCHOPATH
©️ okinnel


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Too Far Gone. ∝ Isaïah.
Revenir en haut Aller en bas
Too Far Gone. ∝ Isaïah.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Isaëlle [Guérisseuse]
» Isaïah G. Stones | Ed Westwick
» Isaïa Chantelune [ Noble de Missède & Guérisseuse ]
» Isaïe Saab

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Obstacles :: Would you like to save the game ? :: Erase your game :: Archives rp-
Sauter vers: