Tweets de @Obstacles_rpg


you_gonna_die.pdf Ʊ ft. Orlando & Mars. (flashback)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Would you like to save the game ? :: Erase your game :: Archives rp
avatar

Journal de bord
Ville d'origine : Algatia, Hoenn.
Équipe pokémon :
Inventaire :
gens paumés
gens paumés
Voir le profil de l'utilisateur
— Arrivé(e) le : 23/05/2016
— Posts : 130
— Ft : Luke Mitchell
— Fiches : { ʊ } past
— T-Card : { ʊ } reality
— Banque : { ʊ } money
— Âge : 31 ans. (1er juin)
— Job / Hobby : Errer, toujours un peu plus...
— Couleur : #232d5b
— Pokédollars : 5 925.
— Rp en cours : Ash Ʊ Mars & Orlando
MessageSujet: you_gonna_die.pdf Ʊ ft. Orlando & Mars. (flashback) Ven 25 Nov - 20:39

you_gonna_die.pdf
Ça n'allait très certainement pas être une bonne soirée. En fait, je m'étais bien rendu compte que l'idée même de passer la nuit dans cette forêt était stupide, mais je n'imaginais pas qu'y passer la journée puisse me coûter la vie aussi. A croire que j'étais un foutu Chacripan, à avoir six, sept, peut-être huit ou neufs vies. Malheureusement, j'avais pas eu tout le packaging et j'étais loin de retomber constamment sur mes pattes, pour le coup j'avais plus hérité d'une tartine bien sous tous rapports. Je m'étalais constamment dans mes propres emmerdes. Vous voyez le genre de personne qu'on voit traverser dans la rue et genre y a une flaque d'eau et on se dit "ah, c'est pour lui" ? Hé bah c'est moi. Je suis même le gars pour qui on a inventé le mot malchance. Je suis Echo. En vrai, ça faisait pas longtemps que j'étais arrivé à Miranoir, j'étais encore au stade de l'exploration, de la découverte, de la passion encore naissante, loin de la routine et tout. Bien sûr, avec moi il y avait Newt, le truc qui avait tenté de me bouffer le bras. Merci mère Nature de m'avoir confié un machin qui voulait ma mort, ou juste me mastiquer un moment. Merci bien, ouais. Et de l'autre côté, il y avait Serah. Non, croyez pas n'importe quoi, la bougresse était déjà aussi froide qu'un Seracrawl - jeu de mot incoming - mais j'entendais déjà sa voix agaçante venir agresser mes pensées les plus logiques et salvatrices. Salvatrices. Genre tu connais des mots de plus de deux syllabes... Bon. Là n'était pas la question. La forêt, donc, était en soit un endroit très beau. Un endroit ... Orange. Infesté de pokémons insectes. Certes, j'étais pas des masses rassurés en leur présence - et l'histoire prouvera à quel point les pokémons insectes sont ma bête noire - mais je pouvais pas imaginer que ce serait encore autre chose qui me causerait du tort.

Et pourtant...

« Grrrr... » Un léger sourire éclaire mon visage alors que je jette un regard à Newt qui se dandine à mes côtés, galérant un peu à marcher dans les feuilles mortes et humides. « Hé bah alors mon grand, t'as faim ? » Il m'ignore royalement, continue à marcher et à nouveau : « Grrrrrrrr. » Je m'arrête, le dévisageant un moment avant de me frotter la tempe, échappant un petit rire. « T'as mangé tout ce qu'il nous restait pourtant. » Et cette fois, Newt s'arrête et me lance un regard hagard, comprenant sans doute pas la question, ni même l'utilité de cette dernière. Je me demande bien pourquoi.Te retournes pas... Ah bon ? Oh tiens, y a quelqu'un en face, là, à quelques mètres. Peut-être que c'est lui dont l'estomac grogne comme ça. « Hé, bonjour ! Dis, c'est toi qui a l'estomac dans les talons ? » Mais il a surtout l'air d'avoir vu un fantôme. Hé bah Serah, t'as fait peur au monsieur ? Te retournes pas Echo, vraiment. Non mais ... Qu'est-ce qu'il a pour que tu-- « GRRRR ! » ...

Ah ...
ft. Orlando & Mars (flashback) | forêt automnale

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Holes in the sky,
Pierced by the fire,
Somebody tell me
This is real...


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: you_gonna_die.pdf Ʊ ft. Orlando & Mars. (flashback) Ven 25 Nov - 21:11


   You gonna die...
   (flashback) Echo & Mars & Orlando.

E
ncore et toujours des détours dans cette forêt… Franchement, qui avait eu la très bonne et parfaite idée de venir y faire un tour, hein ? A la réflexion… C’était lui. Ouais, juste histoire de changer d’air. Mais bien sûr. Histoire de se paumer encore une fois surtout. Le pire ? Il ne pouvait pas compter sur Babe, non, elle avait disparue. Fuyant entre quatre bosquets. Bof, Orlando, il s’en fichait, elle trouverait son chemin seule, comme à chaque fois. Sauf que le crétin dans le lot, c’était lui. On lui aurait demandé de préparer le casting de « Ma vie, cette merde ! », il aurait été pris direct. Il y a vraiment des jours où il se demande pourquoi il s’est levé le matin… Non, en fait, il n’y a pas des jours, c’est tous les jours qu’il se demande cela. « Mais pourquoi… ». Ma vie est nulle ? Je suis un raté ? Je vis, en fait ? Tant de questions… Bêtes, stupides, idiotes. Que Babe approuvait tout le temps. Mais comme on disait, il fallait toujours voir le verre à moitié plein et pas à moitié vide, même si c’était pareil, c’était censé être voir la vie côté optimiste. C’est bien être optimiste. D’avoir le sourire, de passer pour un naïf. Orlando avait adopté cette attitude de vie. Mais ça n’aidait pas tout. Enfin, surtout, ça ne fournissait pas le guide de comment retrouver son chemin quand tu t’es littéralement paumé dans une forêt et que t’as seule envie est de te mettre en boule dans ton coin et de te dire que ta vie est nulle. Dommage. Mais, il fallait se dire qu’il pouvait toujours y avoir pire que ce qu’on était en train de vivre. Même s’il ne savait pas trop comment faire pire… A part que quelqu’un arrive pour le tuer ? Ouais, ça c’était pire. Et moche surtout. Finir sa vie… Paumé. Dans tous les sens du terme. Paumé dans sa vie, paumé dans ses pensées, paumé dans la forêt. Ah, vivement qu’il retourne chez lui, et qu’il n’en bouge plus. Et pour cela, il devait hâter le pas. Et aller… Là où son instinct lui dirait d’aller, même si, chaque fois qu’il c’était fié à son instinct, cela n’avait pas trop marché…

Oh, au départ tout allait bien, il avait sans doute parcouru ce chemin une bonne vingtaine de fois, mais ce n’était pas grave. C’était habituel. Il marchait dans des tas de feuilles, tel un gosse. Parce que c’était marrant de voir les feuilles voler et craquer sous ses pas, dans un arc-en-ciel orangé. Jusqu’à ce grognement. Et cet autre type là. Il y avait deux solutions ; soit il ne savait absolument pas ce qui se tramait derrière son dos, soit il était suicidaire. Mais à la limite… Son esprit raisonné lui recommandait de fuir… Genre direct. Problème, son esprit froussard lui disait d’hurler et de rester planter-là. On se demande bien qui aura eu le dernier mot, hein, au détail prêt qu’il ne resta que sur place, sans aucune autre réaction que… Un peu comme si quelque chose lui avait aspiré toute parole. C’était donc pour ça que la forêt était si silencieuse… Si une tribu d’Ursaring faisait sa loi aussi… Puis, il ne put se retenir plus longtemps. Et il poussa un cri. Genre le cri d’un type terrifié. Qui sentait sa mort venir dans les trois secondes quoi. « Y a des… Ca ! ». Ouais parce qu’il ne se souvenait plus du nom de ses trucs. Il les avait juste montrés du doigt. Comme si personne ne les vu… Alors qu’ils faisaient presque deux mètres. Alors qu’ils allaient probablement leur mettre la pâté. Buh. Monde cruel.


WILDBIRD
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: you_gonna_die.pdf Ʊ ft. Orlando & Mars. (flashback) Mar 29 Nov - 16:51

noppity nope

echo & orlando & mars

C'était clairement pas une journée comme les autres. Depuis le début, tout tournait bizarrement. Entre Jupiter qui était étrangement sympa, Saturne qui pétait un câble toutes les trois minutes, Reap qui faisait des siennes, Mars n'y comprenait plus rien. Heureusement qu'ils n'étaient que trois - et les pokémons - dans le bar, sans quoi elle serait certainement devenue complètement timbrée. Elle avait déjà commencé à faire les allers retours entre Saprule et Sakai, pour essayer d’apercevoir Hélio, de lui parler, et cette fois n'échappait pas à règle. Elle devait certainement se dire qu'Hélio devait être à peu près aussi bizarre que les deux autres, et qu'avec un peu de chance, il accepterait de la voir. Il l’accepterait, tout court. Peut-être qu'il voudrait bien rentrer, avec eux. Revenir. Reforgé ce qu'il avait détruit lorsqu'il avait disparu. Lorsqu'il les avait abandonnés. Mais cette journée n'était pas propice au drama. Même si Mars l'était, tout tournait au ridicule. Et il fallait bien avouer qu'elle se sentait toute bizarre, à se demander si elle s'était pas réveillée dans le monde distorsion, sérieusement.

« Y a des… Ca ! » Elle entendit, alors que Reap relevait ses petits yeux de Farfuret vers l'origine du bruit. Elle se figea, alors qu'elle entendait à merveille une série de cris suraigus et de grognements douteux. Est-ce qu'une colonie de petites filles se faisaient agresser par un groupe de pokémons sauvages ? Elle aurait dû juste ignorer le bruit et se dire que c'était pas ses problèmes parce que justement, ce n'était pas ses problèmes. Sauf qu'elle s'approcha, par curiosité. La scène qu'elle découvrit la sonna trop pour la faire rire, mais Arceus savait à quel point elle avait envie de glousser. Deux hommes, plutôt grands, plutôt solides - sauf le deuxième qu'avait la dégaine d'un simularbre anorexique - et ils étaient en train de se faire menacer par un Ursaring pas content. Sûrement une femelle, on disait qu'elles étaient plus agressives. Mais bon, ils avaient l'air si courageux qu'un gang de Mimitoss aurait pu les terrifier alors bon. Mars eut tout de même la réaction la plus illogique qui soit, soit s'interposer et agiter les bras alors que Reaper grimpait sur sa tête pour avoir l'air un peu plus inquiétant.

Paye. Ta. Crédibilité.

Mais voilà, les faits étaient là, l'Ursaring observait Reaper, puis Mars, puis les deux zigotos qui tremblaient comme des Cheniselles. Clairement, c'était pas gagné. Il recula un peu, avant de grogner à nouveau, et cette fois c'était pas juste une menace, il allait attaquer. Ça se sentait. Sauf que Mars était pas le genre à se laisser décourager, c'était même le genre de nana incapable de ressentir de la peur. L'affrontement de regard dura un long moment, comme ça, alors que l'Ursaring comprenait juste rien à sa vie et à pourquoi la rouquine ne se décidait pas à l'attaquer ou fuir. Elle restait juste là, avec son air sévère et psychopathe. Alors il abandonna, et finit par se retourner pour partir, et s'il avait pu soupirer, il l'aurait sans doute fait. « Vous êtes vraiment complètement inconscients, les deux, là. Cervelles de keunotor. »

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: you_gonna_die.pdf Ʊ ft. Orlando & Mars. (flashback) Mer 7 Déc - 17:07


   You gonna die...
   (flashback) Echo & Mars & Orlando.

P
endant un instant, il s’imagina que tout ceci n’était qu’un rêve, comme s’il allait fermer les yeux et qu’en les réouvrant, il n’y aurait plus rien. Absolument rien. Alors c’est ce qu’il fit, avec l’infime espoir que rien n’était réel. Sauf que tout ne se passa pas vraiment comme il l’avait espéré. Déjà, oui il était bien dans la réalité même, c’est-à-dire en train de se faire attaquer par un Ursaring enragé des forêts avec un type qu’il ne connaissait même pas ; mais en plus, il y avait une femme qui était apparu. Comme ça, sans qu’il l’ai vu arriver. Forcément, s’il avait les yeux fermés, en même temps… Chouette, ils étaient donc trois désormais à servir de repas à ce monstre. Enfin, ce n’est pas vraiment une réjouissance, mais bon. Mais contre toute attente, elle venait de réussir à faire partir ce machin marron, qui était prêt à leur bondir dessus cinq secondes auparavant. Bon, d’accord, il n’était pas dans le même monde, il avait trouvé une faille, un truc comme ça, qu’il l’avait amené dans une autre réalité ou les gens arrivaient à faire fuir les bêtes féroces. Sauf qu’au final, tout cela était bien réel. Enfin, quoi, elle avait parlé la rouquine, donc bon, même si on supposait que les failles de l’espace-temps existaient, ben… Ouais non, c’était trop compliqué. Bon, il n’y avait plus le grand méchant Ursaring, c’était déjà un fait – à moins qu’il soit juste derrière eux ? – euh non, on allait bien vite oublier cette possibilité la, parce que… Rien que d’y penser, Orlando eu presque l’envie de hurler à nouveau, bien que ce soit très probablement pour rien. Cervelle de Keunotor, elle avait trouvé le bon, nom d’Arceus ! Mais il y avait un autre truc tout aussi effrayant qui avait remplacé la première. Un Farfuret. Bon, ok, il semblait être avec celle qui les avaient sauvés, alors le côté effrayant était moins visible, mais tout de même. Enfin, même un Cabriolaine avait le pouvoir d’effrayait Orlando, alors bon… Ce n’était tellement pas objectif, et il le savait clairement. Mais tout ceci était tellement bizarre et étrange, à tel point qu’il n’en tenait plus debout. Alors, plutôt que de s’évanouir dans les trois prochaines secondes, il s’assit sur le sol, lourdement, mais au moins là, il avait les deux pieds sur terre. Dans tous les sens du terme. « Il est vraiment partit le… Machin ? ». Visiblement oui, mais il préféré en avoir une certitude complète. Parce que, prendre peur une fois, c’était pas bon, mais si prendre peur, puis se calmer puis reprendre peur, c’était clairement pas bon du tout. En vrai, il s’il n’y avait eu personne, sans doute qu’il ne serait pas resté éveiller. Parce que tant d’émotions d’un seul coup… Bref, mais bon sang, que foutait-il ici ?


WILDBIRD
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Journal de bord
Ville d'origine : Algatia, Hoenn.
Équipe pokémon :
Inventaire :
gens paumés
gens paumés
Voir le profil de l'utilisateur
— Arrivé(e) le : 23/05/2016
— Posts : 130
— Ft : Luke Mitchell
— Fiches : { ʊ } past
— T-Card : { ʊ } reality
— Banque : { ʊ } money
— Âge : 31 ans. (1er juin)
— Job / Hobby : Errer, toujours un peu plus...
— Couleur : #232d5b
— Pokédollars : 5 925.
— Rp en cours : Ash Ʊ Mars & Orlando
MessageSujet: Re: you_gonna_die.pdf Ʊ ft. Orlando & Mars. (flashback) Jeu 16 Fév - 14:09

you_gonna_die.pdf
De base, la journée n'était pas partie pour être aussi mauvaise, même si toutes les journées finissaient par se ressembler - d'autant plus quand on prend en compte que je me souvenais même pas de ce que j'avais fait la veille, mais que j'avais des cicatrices plutôt étranges sur les jambes - en tout cas, se faire bouffer par un Ursaring - ou n'importe quel autre pokémon enragé - n'était clairement pas dans mes projets, ni ceux de Newt. D'ailleurs, quand la rouquine avait débarqué pour gueuler sur l'Ursaring, Newt avait cherché à l'imiter un peu, sortant toutes ses dents pour effrayer le truc. Ou la nana. En fait, c'était plutôt dur à dire, Newt était tellement débile parfois qu'il aurait très bien pu essayer de m'effrayer moi, ou même un arbre. En tout cas, j'en avais les jambes encore toutes flageolantes. Et j'avais pas attendu très longtemps pour me laisser tomber à côté de l'autre mec, posant ma joue contre son épaule en soupirant lourdement, tout tremblant. On allait se faire passer un savon par l'autre tarée ? Hé bah, c'était clairement pas ma journée, c'était certain. « Il est vraiment partit le… Machin ? » Il est malin lui, il sait même pas aligner trois mots, et l'autre balance que des insultes. Quelle équipe. Ta gueule Serah, c'est plutôt vrai, mais t'es absolument pas obligée de le souligner en vrai. Je te conseille même carrément de pas la ramener. Fais pas la diva, Echo. Comme si tu pouvais me dire quoi faire. J'avoue que. Enfin bref. Je lance un regard un peu hagard vers la rouquine avant de poser le regard sur le mec qui a l'air à peu près dans le même état que moi et j'espère pour lui qu'il entend pas la voix de son ex dans sa tête - ou pire, la voix de mon ex. Je t'emmerde, royalement. « J'espère bien qu'il est parti. » Et un long soupir soulagé. Mais bon, c'est sans doute sans compter sur notre chance merveilleuse, à tous les trois. Newt, Serah et moi, j'entends. J'connais pas leur chance à eux, mais c'est peut-être bien un facteur aggravant.
ft. Orlando & Mars (flashback) | forêt automnale

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Holes in the sky,
Pierced by the fire,
Somebody tell me
This is real...


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: you_gonna_die.pdf Ʊ ft. Orlando & Mars. (flashback) Jeu 16 Fév - 14:19

noppity nope

echo & orlando & mars

Bien. Elle était tombée sur une belle brochette d'abrutis, ça allait être sympa. En vrai, elle était déjà presque saoulée de les entendre tous les deux. Sérieusement, ils étaient peut-être pas super musclés, au point d'affronter un Ursaring à mains nues, mais elle non plus, et pourtant elle lui avait tenu tête. Bon, ça aurait été mentir que de dire qu'elle n'était pas super rassurée qu'il soit parti du premier coup sans chercher à la défigurer, parce que Reap ne faisait clairement pas le poids. Mais bon, c'était réglé, elle pouvait toujours tout remballer et aller vivre ses aventures un peu plus loin. Oui sauf que. Elle entendit un grognement lointain, alors que ses deux courageux chevaliers servants se laissaient tomber comme des miamiasmes contre un tronc d'arbre. Ah-ah. Ça sonnait pas bon tout ça. Ça sonnait clairement pas comme une réussite, en vérité. Et ni une, ni deux, Reap s'était remit sur ses pattes et était monté entre les branches pour apercevoir d'un peu plus loin ce qu'il pouvait bien se passer. Et voilà, elle avait maintenant presque l'impression que le sol tremblait.

« On va y passer si on reste là. » Elle déclara, un léger tressaillement dans la voix. Ah, elle était pas si sereine que ça, pas si sereine qu'elle en donnait l'air en tout cas. Fallait pas s'mentir, ça risquait vite de devenir une scène de meurtre, et elle préférait de loin être la meurtrière que la victime pour le coup. « Il est parti chercher des copains, on dirait. » Et les deux en face qui semblaient pas réagir, comme s'ils avaient couru un marathon ou qu'ils étaient juste incapables de se remettre sur leurs jambes. Ou alors. Elle préférait les garder avec elle, parce qu'ils pouvaient toujours servir de boucliers humains. Non, elle les gardait pas parce qu'ils étaient mignons ou parce qu'ils avaient l'air sympas, c'était même pas des concepts que Mars connaissait. Alors, elle se lança un peu en avant pour attraper les poignets des deux phénomènes pour les relever de force - et de la force, elle en avait bien plus que le laissait croire son petit corps fébrile, hein - et elle les traîna derrière elle alors que les grognements se faisaient bien plus proches à présent. Ils allaient y rester, hein ?

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: you_gonna_die.pdf Ʊ ft. Orlando & Mars. (flashback)
Revenir en haut Aller en bas
you_gonna_die.pdf Ʊ ft. Orlando & Mars. (flashback)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» UN RESPONSABLE EST VENU SE CACHER A ORLANDO
» Tiens tiens tiens... Comme on se retrouve... {Flashback} [Ryuuku Gakuen]
» Twilight Imperium - Samedi 19 Mars
» Mardi 1er mars 2011
» Rapport d'activité du 20-21-22 mars 2010

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Obstacles :: Would you like to save the game ? :: Erase your game :: Archives rp-
Sauter vers: