Tweets de @Obstacles_rpg


Disconnected. ☄ Deimos
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Would you like to save the game ? :: Erase your game :: Archives rp
Invité
Invité
MessageSujet: Disconnected. ☄ Deimos Mar 13 Déc - 21:01

disconnected

deimos & mars

tears ✘ Création... Création implique destruction. Elle savait. Elle savait que tout ne se passait jamais comme prévu. Qu'un équilibre aussi fragile que celui qu'elle s'efforçait à maintenir demandait des sacrifices. Des sacrifices qu'elle ne voulait pas faire. Elle était si égoïste, Mars. Mais pour une fois qu'elle frôlait ce que le commun des mortels appelait le bonheur. Tu dois faire un choix. Lui ou eux. Ça résonnait encore et encore dans sa tête, comme si les mots de Penny étaient une véritable énigme. Mais ça ne l'était pas. Elle avait déjà pris sa décision. Elle avait déjà décidé et elle se murait dans un mutisme proche de la pathologie. Elle était restée enfermée, elle s'était lovée dans ses couvertures et avait attendu, comme si quelque chose pouvait la protéger, comme si quelque chose pouvait changer la donne. Ils ne pourront pas tous vivre, c'est juste impossible. Elle se crispait dès qu'elle repensait à ces mots. Elle avait fini par vouloir bouger, par s'échapper de l'odeur vague de sang qui régnait dans la chambre. Une odeur qui pouvait parfois lui paraître douce, oui, mais jamais lorsqu'il s'agissait d'elle, jamais lorsqu'il s'agissait de sa descendance.

« Deimos. » Ce qui se voulait ordre se murait en appel à l'aide. Comme un écho à ce qui était arrivé, quelques jours plus tôt, avant qu'elle n'éloigne Arzhael de tout cela. Avant que l'orbe soit réduit en poussière. Avant que tout ne bascule, finalement. Comme le début d'une lente agonie. Le manoir, la mission, la victoire, la douleur. La douleur encore. Et finalement, ils étaient rentrés, et elle avait ravalé sa douleur, parce qu'elle était forte, et qu ce n'était sûrement rien. Mais ce n'était pas rien. Et le lendemain, ses draps n'étaient plus que sang. Alors, bien sûr... Elle avait eu peur. Bien sûr, elle avait commencé à se dire que ce n'était clairement pas sûrement rien. C'était quelque chose. Quelque chose à quoi elle voulait tout simplement pas penser. Ni maintenant, ni jamais. Tu penses que nous sommes capable de créer ? ... Nous qui passons tant de temps à détruire... Ses propres mots venaient la hanter, comme si, dès lors elle avait su. Comme si, dès cet instant, tout avait été décidé. Le sort en était jeté. Il s'agissait de se défendre tant bien que mal contre les éléments.

« Deimos... » Elle répète plus bas, alors qu'enfin elle s'arrête, quelque part dans la forêt automnale. Cette forêt qu'elle connait par coeur, mais dans laquelle elle vient de se perdre. Perdue dans ses pensées, perdue par ses pas qui ne semblent plus capables de la mener nul part. Mais qu'est-ce que tu fais, Mars ? Elle était désespérée, c'était le mot. Elle en tremblait, un peu, mais il ne faisait pas froid. Il faisait frais, tout au plus. Elle s'en voulait, créatrice impuissante incapable d'insuffler la vie à ses créations. Elle avait vu ce qu'elle avait fait de Saïph, enfant blessé, trahi, meurtri. Elle était bien cruelle, en vérité, cruelle de penser qu'elle en était capable, qu'elle avait la carrure d'Hélio. Il fallait bien se rendre à l'évidence : ce n'était pas le cas. Elle poussa un léger soupir, pas vraiment certaine qu'il l'avait suivie, en vérité, et lorsqu'elle se retourna, non, il n'était pas là. Peut-être était-il encore au bar, elle n'en savait trop rien, elle ne savait plus, elle ne savait même plus comment elle était arrivée ici. Perdue mais à sa place. Mars ressemblait tant à Rose, à présent, minuscule point dans l'univers. Elle s'assit sur la souche la plus proche qu'elle trouva, au creux d'une carrière, et elle ramena ses jambes contre son ventre rond, posant ses bras sur ses genoux. Puis elle fixa le ciel. Il faisait nuit, encore, toujours. Comme si la nuit baignait sa vie entière. Mais d'ici, elle voyait bien les étoiles, elles scintillaient toutes plus fort les unes que les autres et...

... une étoile filante.
Jirachi, je veux parvenir à consoler Saïph.
Jirachi, je veux réussir à être une bonne mère.
Jirachi... je veux qu'il soit là.
Maintenant.


Elle entendit des pas, des bruissements de feuilles mortes et releva légèrement la tête pour chercher du regard l'origine du bruit et fronça les sourcils lentement, discernant une silhouette humaine dans l'obscurité douce de la forêt.
« Deimos ? »

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Journal de bord
Ville d'origine : Bonville
Équipe pokémon :
Inventaire :
team galaxie
team galaxie
Voir le profil de l'utilisateur
— Arrivé(e) le : 27/10/2016
— Posts : 100
— Ft : Dane DeHaan
— Fiches : Wicked Game ~ Smoke and Mirrors
— T-Card : Smog
— Banque : Just a dream
— Âge : 27 ans.
— Job / Hobby : Commandant de la Team Galaxie. C'est un sacré boulot de gérer tout ce petit monde.
— Couleur : Navy
— Pokédollars : 1480 €
— Rp en cours : cauchemar éveillé ° Passion ° Send them off
MessageSujet: Re: Disconnected. ☄ Deimos Mar 13 Déc - 23:14

Il venait à peine de rentrer au bar, et elle avait disparu. " Elle ". Qui était-elle ? Cela aurait pu être une certaine humaine. Ou une certaine Pokemon. Et si c'était les deux ? Mais quand il était revenu à leur antre, il n'avait pas vu Mars. En interrogeant les autres, on lui indiqua " qu'elle était sorti ". Bien sûr, personne n'empêchait leur cheftaine de sortir, malgré son état...
Car la rousse n'était pas en bonne santé. Peu importe le masque qu'elle portait, Deimos savait que sa grossesse la faisait souffrir. Sur tous les plans, physique et psychologique. Il l'avait bien vu souffrir au manoir... Il avait eu mal pour elle. Il avait eu l'impression de souffrir pour elle. Mais c'était factice. Il ne pouvait annihiler cette douleur en l'absorbant. L'humain ne fonctionnait pas comme un Pokemon. Pourtant le châtain essayait de transmettre toute son énergie à la jeune femme... C'était sans espoir.
Et puis, il y avait eu l'épisode de... De la chute. Chute de tous leurs projets. L'orbe avait été lâché, brusquement et s'était déversée telle une bonne atomique. La poussière de cristal était devenue une arme mortelle, décimant leurs idéaux, et gonflant leurs doutes. Mais Deimos n'abandonnerait pas. Il venait de faire un voyage au désert. Pour chercher. Un quelconque indice. Une idée de renouveau. Une prophétie. Un Pokemon légendaire encore inconnu. Qu'importe. Il leur fallait un nouveau plan, et il s'était débrouillé pour en obtenir un. Mais...
Mais...
Mais... Il avait passé trop de temps loin d'elle. Le jeune homme avait fait son choix. Il avait dû l'abandonner. Ce n'était que peu de temps. C'était pour le bien de tous. Cependant, il ne pouvait de se sentir mal. Pourquoi souffrait-il ? Il n'avait aucune raison de souffrir. De ressentir ce nœud au fond du ventre. Cette faiblesse, il ne pouvait l'accepter.

Le Commandant venait donc de rentrer. Et il s'était donc dirigé vers la sortie, directement après. La nuit l'enveloppa. La seule enveloppe qu'il acceptait, avec la brume. Ses seules protections. Son regard s'habitua directement à l'obscurité. À croire qu'il était devenu un Pokemon nocturne au fil de ses expéditions. Lykán et Nihil l'accompagnaient, ainsi que son ombre de toujours. Son frère jumeau, l'autre face du miroir, Phobos. Ce fut Lykán la première à réagir. La première à disparaître. Elle savait ce qu'ils cherchaient. Celle qui l'avait capturé. Sa première dresseuse. Son odeur avait dû marquer son esprit à tout jamais. Ils marchèrent, ou volèrent, enfin... Si Nihil volait. Ce qu'il faisait pour se déplacer, en direction de la forêt... La forêt automnale. Son repaire, bien sûr. La petite Medhyena dorée aboya. Elle venait de la trouver.

Deimos.


Sa voix était encore loin. Mais cet appel... Il résonnait en lui. Cela ressemblait à un réflexe, qu'elle avait, un tic, même. L'appeler. Prononcer son nom. Deimos... Est-ce qu'il avait un effet thérapeutique sur elle ? Quel étrange mystère. Car c'était impossible qu'elle ressente sa présence d'aussi loin. Impossible ? Entre eux deux, c'est comme si ce mot n'avait plus aucune valeur. Leur relation était impossible. Un mélange de tout. Une forte attraction. Et un rejet plus infini. Une puissance incalculable.
Il la voyait enfin, au milieu de sa clairière, en train d'observer les étoiles. À quoi pouvait-elle penser ? Il ne pouvait pas, pas encore du moins, pénétrer dans chaque recoin du cerveau de la rousse. Il pouvait deviner. Comme si c'était évident, par moment. Le châtain s'approchait tout doucement de cette clairière, de cet endroit au aspect de sanctuaire, qu'il ne voulait pénétrer, salir, détruire. Il en avait déjà fait trop.

Deimos ?


Bien sûr que c'était lui. Qui d'autre s'aventurerait pour elle de nuit ? Arz n'était plus là. Saturne... Non. Dae ou un autre sbire ? Savaient-ils seulement où elle se cachait ?

Mars...


Il vint se déplacer près d'elle, la jeune Medhyena se couchant à ses pieds. Phobos restait non loin derrière lui et Nihil... Subsistait. Debout, lui aussi, l'homme observait les étoiles. Ensemble, ils partageaient le silence, ce silence qui signifiait tout et rien pour eux. Ce silence qui résumait leur histoire. Il l'imposait peut-être par moment. Mais elle appréciait ce silence. Il le savait. Ça ne la dérangeait pas. Pourtant, en ce jour, ils devaient discuter. Ils le devaient. Il n'en pouvait plus de la voir souffrir, sans savoir pourquoi et comment. Il fallait qu'il le sache.

Mars... Pourquoi tu souffres ? Qu'est-ce que tu caches ?


Si elle le cachait, même à lui, c'était... Grave. Un gros soucis. Mais cela se lisait sur son visage. " Aide-moi. "

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .




Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Disconnected. ☄ Deimos Dim 18 Déc - 23:54

disconnected

deimos & mars

tears ✘ « Mars... » Une réponse, dans l'absolu, dans le brouillard de ses pensées décousues. Cet appel, puis le silence. Le silence lourd. Le silence pesant. Le silence d'une tempête en approche. Le calme, la paix, comme si plus jamais après cela ils pourraient atteindre une telle sérénité. Et finalement, il rouvre la bouche, il s'impose, il existe. Il existe, Mars, le vois-tu ? L'entends-tu ? Il est là, il est là, pour toi. Pour comprendre, pour savoir. Et toi, tu... Toi... Elle, elle est fidèle à elle-même. A mille lieues d'ici. A des années lumières de cette conversation terrestre. Une conversation humaine. Une, depuis ce qui lui semble être un siècle. « Mars... Pourquoi tu souffres ? Qu'est-ce que tu caches ? » Elle baisse un peu les yeux et son regard s'accroche au sien. Oh, elle a tant de choses à lui dire, tant de choses qui lui pèse mais elle est incapable de trouver les mots. Elle voudrait juste être là, avec lui. Elle voudrait juste ne rien avoir à dire, et qu'il comprenne tout. Mais comment faire ? Il n'est pas dans sa tête, il ne le sera jamais. C'est triste à dire, alors que ça devrait être rassurant.

« Ils se meurent. » Elle sourit, faiblement, elle sourit du sourire de "ça va aller" alors que clairement, ça n'ira pas. Elle ne sait même pas pourquoi elle s'efforce d'avoir ce genre d'artifices avec lui, alors elle abandonne, il se fane, il disparaît, enfouit sous l'épaisse couche de feuilles colorées. Mais elle continue de l'observer, peut-être que si elle était plus lâche, elle voudrait en finir, avec eux, ne pas avoir à choisir, leur donner tout ce qu'il lui reste et périr. Comme une lâche héroïne, une mère incapable d'aimer, une mère incapable d'élever. Et pourtant, elle veut demeurer, elle sait que la décision devra être prise, et qu'elle devra l'être rapidement. Elle baissa finalement les yeux posa ses deux mains sur son ventre arrondis, ressortant encore plus à la lumière légère des étoiles, elle reposa ses pieds au sol, et fixa ce ventre. Ce berceau de vie, qui peu à peu les entraînait à la mort. Tous les trois, si elle ne décidait pas. « Ils sont trois. » Trois, pour une seule place d'héritier, que Saïph devait déjà prendre. N'était-ce pas complètement ironique ? Comment allaient pouvoir grandir ces enfants ? Elle, elle n'était même pas sûre d'être capable d'en sauver un. Penny semblait assurée, bien sûr, mais Penny ... Et elle reprit une grande inspiration, continuant, sans le regarder, elle continuait pour se confier, pour se décharger. Elle continuait parce qu'il ne pouvait pas lire dans son esprit, et qu'elle le regrettait. « Ils ne sont pas dans la même poche amniotique. Deux dans l'une, un dans l'autre. Et il... » Sa voix s'était brisée. Elle ne voulait pas le dire, autant qu'elle n'avait pas voulu l'entendre. Mais elle savait déjà, d'une certaine façon. Elle était déjà au courant. « Il est en train de les tuer. » Elle termina, déglutissant péniblement. Elle n'avait pas les yeux humides de ses craquages sérieux, non, cette fois c'était pire. Ça aurait été plus sain qu'elle pleure. Mais là, seul sa voix brisée qui tressaillait de temps en temps comme un vieux disque qu'on entend trop souvent trahissait le coeur du problème. Le problème, ce n'était pas les enfants. Le problème, c'était elle. « Je vais devoir choisir... » Mais c'était inhumain, même pour un monstre comme Mars. Elle les portait en elle, ils faisaient partie de son corps, ils faisaient partie de son monde et finalement...

Finalement elle releva les yeux vers Deimos, parce que, d'entre tous les humains présents sur cette terre, il n'y en avait qu'un seul en qui elle avait pleinement confiance. Qu'un seul à qui elle aurait confié sa vie les yeux fermés, et c'est ce qu'elle faisait. Maintenant. « Aide moi. » Ce n'était pas un ordre, c'était une véritable supplication. C'était un SOS, une promesse aussi. Elle aurait voulu lui faire promettre d'être là, pour ses enfants, si les choses se passaient mal, elle aurait voulu lui faire jurer de ne jamais la laisser déchoir au point de ne plus être à la hauteur. Elle aurait aimé lui faire passer tant de pactes que ça n'avait plus de sens. Mais il n'y avait personne d'autre. Personne de plus important, personne de plus solide, personne de plus sincère.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Journal de bord
Ville d'origine : Bonville
Équipe pokémon :
Inventaire :
team galaxie
team galaxie
Voir le profil de l'utilisateur
— Arrivé(e) le : 27/10/2016
— Posts : 100
— Ft : Dane DeHaan
— Fiches : Wicked Game ~ Smoke and Mirrors
— T-Card : Smog
— Banque : Just a dream
— Âge : 27 ans.
— Job / Hobby : Commandant de la Team Galaxie. C'est un sacré boulot de gérer tout ce petit monde.
— Couleur : Navy
— Pokédollars : 1480 €
— Rp en cours : cauchemar éveillé ° Passion ° Send them off
MessageSujet: Re: Disconnected. ☄ Deimos Lun 19 Déc - 14:38

- Ils se meurent.


Son visage mentait. Pas ses paroles. Deimos ne pouvait faire la différence entre " il " et " ils " à l'oral. Pour lui, le monstre était unique. Seul. Il ne s'était pas multiplié tel un parasite au fond du corps de Mars. Oui. Cet enfant n'était qu'un parasite à ses yeux. Il n'était pas en symbiose avec sa mère, non. Il la tuait. Il lui prenait toute son énergie. Tout ce qui faisait de Mars qui elle était, le monstre le lui volait. Et maintenant, il mourrait. Il l'emportait dans sa chute.
Elle touchait son ventre rond, l'observant. Lui, il était tétanisé. Il voulait qu'il meurt. Qu'il arrête de la détruire. Qu'elle arrête de souffrir pour une cause qui n'en valait pas la peine.

- Ils sont trois.


... Merde. Voilà ce que pensait Deimos. Mais d'un coup, ça lui semblait une évidence. Son ventre si rond, toutes ces complications... Merde, oui. Ce mec avait semé ses graines du mal dans Mars, elle qui était si pure... Ce mec était en train de la tuer. Le Commandant finirait par le retrouver, un jour. Et il le tuerait. En le faisant souffrir pendant des années.

- Ils ne sont pas dans la même poche amniotique. Deux dans l'une, un dans l'autre. Et il...Il est en train de les tuer.


Sa voix s'était éteinte un instant. Elle s'était éteinte un instant. Il l'avait perdu un instant. Mais elle était toujours là. Elle était juste une étoile qui ne brillait plus...
Sinon, Deimos avait déjà entendu parler de ce genre de cas... Quand des jumeaux naissent, on remarque souvent que... Il y a un dominant et un dominé. Le dominant est celui qui a reçu le plus d'énergie de la part de la mère. Et parfois... Parfois, le dominant absorbait le dominé.

Une chimère. Un être possédant deux ADN...
Une erreur. Une imperfection.

- Je vais devoir choisir...


Elle était au bord des larmes. Il détestait quand elle se mettait dans cet état. Il... Il voulait la rassurer. Mais c'était impossible. Il était trop en colère... Cette colère qui le manipulait, par moment. Il ne pouvait pas ressentir de la pitié. Juste un amas de sentiments négatifs...

- Aide moi.


Un cri du cœur. Il grimaça un peu. Il s'en doutait bien qu'elle avait besoin d'aide... Mais à ce point. Non.

- Je ne vais pas choisir à ta place. Je ne suis pas leur père.


Oh non. Heureusement que non. Mais c'est peut-être cela qu'il redoutait. Devoir être le père adoptif de cet enfant. Ou plutôt ces, à présent. Saturne, lui, il s'occuperait bien de ces gosses, il en était sûr. Il avait le sens de la famille dans le sang. Pas Deimos.

- Je ne suis pas Arceus. Je fais pas encore de miracles. Ils ne vivront pas tous, c'est un fait. Accepte-le, comme tu as accepté ta grossesse. C'est leur destin. Ce que je peux faire, juste, c'est te soutenir. Veiller à ce que tu ne t'effondres pas. Je resterai là, près de toi. Je ne te laisserai pas mourir.


Il soupira. Il n'osait plus la regarder. Le châtain venait de... Il avait stoppé la magie qui les liait, un instant. Il lui avait dit la vérité. Il admirait Mars, oui. Mais... Quand il la voyait, plus humaine, plus réaliste... Il était déstabilisé.

- Comment est-ce que je peux t'aider, si tu ne t'aides pas toi-même ?


Il prit sa main, celle posée sur son ventre si rond. Doucement, il la serra. Il ne l'abandonnait pas. Il ferait tout son possible pour faire disparaître sa douleur. Il l'absorberait. Mais... Lui aussi, il avait besoin d'elle.

- Je ne ressens rien, contrairement à toi. C'est pour cela que... Je suis incapable de t'aider.

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .




Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Disconnected. ☄ Deimos Jeu 16 Fév - 17:15

disconnected

deimos & mars

tears ✘ « Je ne vais pas choisir à ta place. Je ne suis pas leur père. » C'est comme un coup, porté directement dans sa cage thoracique, comme s'il venait attraper son coeur, arracher ses côtes une à une, pour lui rapeller ses erreurs, son manque de discernement. Mais malgré tout ce qui arrive, Mars ne regrette pas sa grossesse. Même si elle est au bout de sa vie, même si elle est épuisée, même si elle peut mourir, même si elle peut tout perdre, elle ne regrette rien. Elle accepte, elle va de l'avant, c'est ce qu'elle faisait, jusqu'ici. Mais maintenant, c'est différent, maintenant il faut choisir entre un enfant fort, et deux enfants faibles. Il faut choisir. Et Arceus sait à quel point elle a peur de se tromper. Est-ce qu'elle veut recréer un monde, ou s'assurer une descendance, un héritier ? Elle ne sait pas. Elle doute. « Je resterai là, près de toi. Je ne te laisserai pas mourir. » Elle s'arrêta de respirer, un instant, un instant qui s'éternisa jusqu'à sentir du mouvement au sein même de son ventre, de ce berceau de vie qui se faisait berceau mortel. Ses doigts trouvèrent ceux de Deimos, sans qu'elle n'y prête vraiment attention. Elle était silencieuse, étrangement silencieuse. Elle réfléchissait, se remettait en question, se refermait, encore. Elle se devait d'être divine, pas d'être humaine. Elle se devait de gommer une à une chacune de ses imperfections. Elle se devait de préparer au mieux le prochain monde. Elle se devait d'être la créatrice qu'elle s'était promis d'être. Elle avait payé tout ce qu'elle devait payer, à ce monde. A présent c'était à elle de briller.

Alors elle brillerait.

Elle reposa ses grands yeux noisettes sur Deimos, et ils semblaient plus vifs, ils avaient regagné un peu d'éclat, un peu de cette vie, de cette folie dévorante qui la caractérisait tant. Ses yeux disaient merci, mais ses lèvres restèrent désespérément closes. Elle aurait pu sceller cela différemment, elle aurait pu lui offrir ce que Saturne recherchait, ce que chacun d'entre eux voulait, mais Deimos... Deimos était différent. Elle n'avait rien de plus à lui offrir, ça aurait été une erreur, et au fond elle le savait parfaitement. Alors, elle resserra doucement ses doigts contre les siens, comme pour lui notifier qu'elle avait capté sa présence, qu'elle le savait là, qu'il était à sa place. Deimos n'était pas une pièce rapportée, il était la pièce qui manquait au tableau, les mois avant son arrivée. Elle aurait voulu lui dire tout ça, mais elle supposait qu'il l'avait déjà deviné, qu'il avait déjà tout deviné. « Tu viens de m'aider, Deimos. »

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Journal de bord
Ville d'origine : Bonville
Équipe pokémon :
Inventaire :
team galaxie
team galaxie
Voir le profil de l'utilisateur
— Arrivé(e) le : 27/10/2016
— Posts : 100
— Ft : Dane DeHaan
— Fiches : Wicked Game ~ Smoke and Mirrors
— T-Card : Smog
— Banque : Just a dream
— Âge : 27 ans.
— Job / Hobby : Commandant de la Team Galaxie. C'est un sacré boulot de gérer tout ce petit monde.
— Couleur : Navy
— Pokédollars : 1480 €
— Rp en cours : cauchemar éveillé ° Passion ° Send them off
MessageSujet: Re: Disconnected. ☄ Deimos Lun 20 Fév - 23:30

L'étreinte de leurs mains. Deimos observa ses mains liées, un peu étonné de son propre geste. Il découvrait la chaleur d'autrui, et c'était une sensation si intrusive... Il avait l'impression de se mettre à nu, en étant si proche d'elle, il... Il ne se sentait même plus lui-même. Il était un mélange entre lui, Terry et Mars. Et ça ne lui plaisait pas. Pas du tout. Il pouvait devenir si vulnérable. Il préférait autant son brouillard. Se cacher dans un nuage de fumée, pour que personne ne puisse le discerner. Mais la rousse... Elle l'avait entraîné loin de ce brouillard si protecteur. Et il avait peur. Peur, comme un enfant seul, perdu. Le châtain secoua la tête. Non. Il ne pouvait pas avoir peur. Il ne devait pas devenir aussi faible.
Un éclat de lumière l'attira dans la réalité. Quelque chose brillait dans l'éclat de la nuit et c'était... Ses yeux. Elle qui était si inquiète, elle le regardait avec ses miroirs, reflétant l'immensité de l'univers. Et c'est ce qu'elle était. Une porte vers l'univers du jeune homme. Une autre dimension, qu'il y voyait dans ses espoirs,  leurs espoirs. Elle représentait vraiment tout pour lui. Tout. S'en remettre ainsi à une seule personne... Non, il ne pouvait pas. Mais c'était la vérité. S'il la perdait, il perdait tout ce qu'il avait. La Team Galaxie n'aurait plus de raison d'exister. Et lui avec. Car c'est elle qui tissait les liens entre lui et tous ces mondes. Lui, qui appartenait à son nuage, avait un pied dans le monde réel, ce monde si imparfait, horrible, injuste, et un autre dans l'idéal, dans la perfection. Sans elle, il ne serait qu'une ombre. Une erreur.

Car c'est ce qu'il avait toujours été. Une erreur ineffaçable.

Pourtant... Il n'était pas là pour rien. Il était peut-être la transition entre les deux mondes. Il était une connexion. Même s'il était brisé. Si elle était brisée. Il était ce fil, qui maintenait tout en place. Et elle, elle était ce " tout ".

Elle resserra ses doigts. Qu'est-ce que cela signifiait ? Sa force lui revenait sûrement...

- Tu viens de m'aider, Deimos.


- Alors, j'ai accompli mon rôle.


Lui, qui n'était pas médecin. Lui, qui n'était pas son amour. Lui, qui n'était que son ombre. Pouvait-il vraiment l'aider ? La sauver ? Était-ce son rôle ? Juste être là, quand tout allait mal. Car il était le chaos. Ce trou noir, qui absorbait tout pour ne rien laisser. Il était le néant qui créait la perfection dans sa forme la plus pure.
Il mit fin à cette courte connexion, détaillant les constellations. Il avait assez annihilé pour cette nuit.

- Que va-t-on devenir...?


Lui, elle, ce monde, cette Team, ces enfants, Terry... Possédaient-ils vraiment un avenir commun ? Le destin n'avait-il pas fait un caprice en le mettant sur la route de Mars ?

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .




Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Disconnected. ☄ Deimos
Revenir en haut Aller en bas
Disconnected. ☄ Deimos
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Présentation de Deimos.
» Deimos, Divin de la Terreur
» DISCONNECTED
» Les Vidéos du Docteur Deimos
» [FB Deimos - Macaria] Un retour difficile.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Obstacles :: Would you like to save the game ? :: Erase your game :: Archives rp-
Sauter vers: