Tweets de @Obstacles_rpg


Star Sky ; ft. Alizée.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Would you like to save the game ? :: Erase your game :: Archives rp
avatar

Journal de bord
Ville d'origine : Algatia (Hoenn).
Équipe pokémon :
Inventaire :
collectionneurs & scientifiques
collectionneurs & scientifiques
Voir le profil de l'utilisateur
— Arrivé(e) le : 03/04/2016
— Posts : 631
— Ft : Hugh Dancy.
— Fiches : Story.
— T-Card : Team.
— Banque : Bank.
— Âge : 39 ans. (16.03)
— Job / Hobby : Maître de Hoenn.
— Couleur : #008080
— Pokédollars : 11.460 ₽
— Poussi-pièces : 03.
— Rp en cours : Alizée, Crystal, Roxann, Tanguy.
— Thème : www
MessageSujet: Star Sky ; ft. Alizée. Mer 25 Jan - 19:10


⌜ ft. Alizée. ⌟


Le soleil du début d’après-midi, celui qui vient gentiment s’installer pour quelques heures. Et qui, par la même occasion, venait également dire que s’il ne se bougeait pas légèrement, même juste un tantinet dans les trente prochaines minutes, il passerait fort probablement une journée à n’avoir strictement rien fait. Bon, à vrai dire, du repos, c’était toujours appréciable d’en prendre par moment hein, là n’était pas le souci, c’était juste que depuis un moment, le repos, Pierre était en train de se l’accorder tous les jours, ou presque. Parce que cela faisait un bon moment qu’il n’avait rien fait mais vraiment rien de rien, parce que non, rester enfermer ou sortir faire trois tours de ville et en profiter pour saluer deux trois personnes, ce n’était pas vraiment considéré comme faire quelque chose. Et donc, c’est sans une réelle motivation que finalement, il prit la décision de faire un tour. Vers où, vers quoi, pour faire quoi ; alors là, c’était beaucoup trop lui demandait. Non, il irait là où il arriverait bien à aller, tiens ! Tant que ce n’était pas rester dans les environs proches en fait. Puis tant qu’à faire, Pierre en avait profité pour embarquer tout le petit monde qu’il avait. Oui, même Arthur qui resterait bien au chaud dans sa Pokéball, même s’il savait bien que dans l’heure qui suivrait, il regretterait fortement d’avoir pris cet immonde Keunotor…
Le brouillard des falaises surplombait largement la ville en contre-bas. Mais il était néanmoins fort probable qu’une fois en bas, dans cette ville, le brouillard, on ne le verrait plus, déjà parce que le courant d’air marin l’aurait probablement chassé…
Ah oui, parce que finalement, il avait atterrit à proximité de Paoles. Oui, c’était plutôt inattendu, qu’il en avait même soupiré un moment. Mais par Arceus, que pouvait-il bien foutre là, hein ? Il aurait très bien pu tout à faire repartie d’où il venait, faire comme si de rien n’était, sauf qu’en fait, non. Tant qu’à se trouver à Paoles, autant en profiter. Puis, c’était comme ça qu’il c’était retrouvé à appeler Alizée sur son Holokit, parce que oui, il n’avait rien de mieux à faire, et qu’il fallait toujours prévenir quelqu’un avant de venir squatter quelque peu chez une personne.
Bon, alors d’accord, il lui avait fallu un petit moment pour redescendre cette falaise et arriver en ville. Et il lui avait fallu encore un autre petit moment pour trouver son chemin entre les différentes rues, parce que s’il y avait bien un énorme souci avec cette ville, c’est qu’elle était tellement dynamique et vivante que ce qui était à une place un jour, se trouvait à presque à l’opposé le lendemain. Enfin, heureusement que Pierre avait encore un certain sens de l’orientation et que ce n’était pas la première fois qu’il passait par ses chemins. Enfin, qu’importait, tant qu’il savait encore vers où se rendre. Pour finalement arriver à l’endroit où il voulait se rendre. S’il avait peut-être hésité un instant tout à l’heure, maintenant ce n’était plus vraiment le cas. Enfin quoi, il n’allait pas rester planté tel un imbécile sous un froid pas croyable devant un immeuble. C’est donc pourquoi il avait monté les marches de l’escalier – ouais, l’ascenseur ça serait pour une autre fois – et puis qu’il avait tapé à une certaine porte. Et qu’il avait attendu là qu’’elle vienne lui ouvrir.


. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .


Revenir en haut Aller en bas
avatar

Journal de bord
Ville d'origine : Cimetronelle
Équipe pokémon :
Inventaire :
dresseurs
dresseurs
Voir le profil de l'utilisateur
— Arrivé(e) le : 09/11/2016
— Posts : 70
— Ft : Victoria Magrath
— Fiches : www ; www
— T-Card : www
— Banque : www
— Âge : 29 ans
— Job / Hobby : Ex-championne de Cimetronelle, dresseuse spécialisée dans le type Vol et les ballets aériens
— Couleur : #9966FF
— Pokédollars : 4 060.
— Rp en cours : www ; www ; www
— Thème : www
MessageSujet: Re: Star Sky ; ft. Alizée. Dim 12 Fév - 20:30


   
   Pierre & Alizée
   Star sky

L
e réceptionniste de l’hôtel avait été clair. Pas de gros pokémons hors de leur ball dans la chambre, sans quoi ils allaient casser quelque chose et les frais de réparation seraient à la charge du client. Elle avait assuré et rassuré le mec qu'elle n'avait qu'un adorable cryptéro avec elle, ce à quoi elle avait du droit à un regard suspicieux du type "ça vole donc ça risque de casser des trucs." Un sourire angélique et elle promettait de ne rien casser, pour qu'au final le standardiste soupire et lui tende des clés. Elle y était donc installée depuis une petite semaine, dans ce deux pièces composé du salon/salle à manger/chambre à coucher et salle de bain, le tout spacieux et clair, confortable. Mais malgré tout elle n'avait même pas défait sa grosse valise, toujours prête à subitement aller vadrouiller ailleurs. Néanmoins, quand elle avait reçu cet appel de Pierre qui lui avait demandé s'il pouvait passer la voir, elle n'avait plus trop envie de partir, pour le coup. Elle avait même paniqué un peu en recevant l'appel, senti son coeur pas mal tambouriner dans sa poitrine avec un petit regard perdu à Cyclone qui n'avait pas trop pu ou su lui donner de soutien. Elle était restée un peu coite après ça, à assimiler l'info : Pierre voulait la revoir. Et elle avait bien trop l'impression de se faire des films. Peut-être n'était-il nullement intéressé par elle, pas dans le sens où elle l'entendait, peut-être au contraire était-ce pour quelque chose de très grave, concernant leurs titres de champions et maître ? Après quoi elle s'était agitée, cherchant à ranger son petit bazar constitué d'un vêtement au bord du lit et de ses chaussures étalées au pied d'un fauteuil, qu'elle fourra dans sa valise qu'elle ferma et posta dans un coin comme si elle allait être pris en flag d'un instant à un autre. Combien de temps Pierre lui avait dit, déjà ? Facilement 20 minutes, 30 s'il se perdait ? Elle observa sa montre. Ca ne faisait même pas 5 minutes, et elle soupira, mi de soulagement, mi de déception. Elle avait donc le temps d'aller se pomponner un peu. Ce fut une Alizée resplendissante qui ouvrit donc au ex maître de ligue, l'invitant à entrer en s’effaçant, remettant assez nerveusement une mèche derrière son oreille. Il était planté là, semblant envahir l'espace de son aura. Boréas qu'il était beau. Elle toussota pour s'éclaircir la voix, avant de lui désigner un fauteuil. « Pas trop perdu en venant ? Tu veux boire quelque chose ? » fit-elle d'un sourire un peu amusé, connaissant un peu les capacités d'orientation de Pierre. Elle se releva bien vite pour aller faire infuser du thé, alors que depuis un moment, Cyclone flottait dans son coin, voulant limite s’encastrer dans le mur par pure timidité. Elle lui offrit un sourire, le rassura d'une caresse et d'un murmure avant de revenir devant le brun, déposant une tasse fumante devant lui. « Alors, de quoi voulais-tu me parler ?... » Ah, elle était bien trop impatiente pour attendre poliment. Et elle se rassit, soufflant sur sa tasse brûlante...
WILDBIRD
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Journal de bord
Ville d'origine : Algatia (Hoenn).
Équipe pokémon :
Inventaire :
collectionneurs & scientifiques
collectionneurs & scientifiques
Voir le profil de l'utilisateur
— Arrivé(e) le : 03/04/2016
— Posts : 631
— Ft : Hugh Dancy.
— Fiches : Story.
— T-Card : Team.
— Banque : Bank.
— Âge : 39 ans. (16.03)
— Job / Hobby : Maître de Hoenn.
— Couleur : #008080
— Pokédollars : 11.460 ₽
— Poussi-pièces : 03.
— Rp en cours : Alizée, Crystal, Roxann, Tanguy.
— Thème : www
MessageSujet: Re: Star Sky ; ft. Alizée. Lun 13 Fév - 21:35


⌜ ft. Alizée. ⌟


Si un instant il avait pu penser s’être complètement trompé de porte, ou même d’endroit – bon, dans ce dernier, il aurait vraiment fallu qu’il soit… Plus empoté que la moyenne, et à priori ce n’était pas vraiment le cas. Bon, en tout cas, ces pensées partirent aussi rapidement, puisqu’en effet, ce fut elle qui lui ouvrit. Et qu’il lui répondit d’un sourire lorsqu’elle l’invita à rentrer dans la pièce. A ses mots, il se retourna vers elle, un léger sourire. « Moi, me perdre ? C’est vraiment mal me connaître. ». Lui répondit-il, l’air amusé. Non, bien sûr qu’il avait un peu tourné en rond, voire même qu’il c’était trompé de route, ou… Bref, c’était connu – ou du moins assez visible –  qu’il ne sache pas vraiment se repérer quelque part. Il se passa une main dans les cheveux, tout en reprenant son sérieux, avant de reprendre, tout en s’installant sur le fauteuil qu’elle lui avait indiqué. « Seulement si tu te prends quelque chose aussi, t’embête pas pour moi ! ». Enfin, de toute façon, il était presque d’une évidence absolue qu’Alizée parte chercher un quelque chose. Lui-même, le premier l’aurait fait…  Enfin, il remarqua qu’elle avait encore son Cryptéro, qui semblait se tenir le plus loin possible d’eux. Eh, après tout, Charles était plus ou moins pareil avec sa trouille des inconnus, de faire un pas s’il n’y a pas quelqu’un qu’il connait à moins de trois mètres de lui, à la différence que le Tortipouss était un peu – voire beaucoup – plus petit que le machin volant. Bon, à l’avenir ce ne serait plus tellement le cas, mais on y songera plus tard. Puis, lorsque qu’Alizée revient avec un thé, qu’elle posa devant lui, il l’a remercia d’un sourire et d’un signe de tête. Enfin, c’était surtout parce qu’elle c’était mise à parler.  « Mmh ? De quoi je voulais… Ah… Non, je n’avais aucune raison particulière, pour te dire. Juste que j’étais de passage, alors je me suis permis une visite, comme ça, histoire de. ». Parce qu’au fond, il aimait bien venir comme ça, à l’improviste – autant pour les autres que pour lui en fait – sans trop se soucier avant de déranger, ou pas… Dans le pire des cas, elle pouvait le foutre à la porte hein, il comprendrait… Ou pas. Enfin, il soupira, pour finalement reprendre. « Bon, c’est vrai, ça se fait pas trop de venir à l’improviste, comme ça. Mais… Attends deux minutes, je ne suis tout de même pas venu les mains vides. ». Bon, ça c’était à demi vrai. En fait, il venait juste d’avoir eu l’image de Carole en tête. Et Carole, ben Pierre était en train de se dire qu’elle serait parfaite pour Alizée. Pas qu’il l’a compare à un Goélise, non, absolument pas. Juste que… Carole c’était un oiseau, un truc avec des plumes, une chose qui vole. Juste le temps d’attraper la pokéball de la chromatique. Puis, d’une main, il attrapa le poignet d’Alizée, puis de l’autre, il posa la ball de Carole. C’était un peu du forçage, mais oh, c’était un cadeau. Improvisé, comme tout le reste en fait. « Bon, ce n’est pas grand-chose, je le conçois, mais, je veux qu’elle soit à toi.». Qu’il lui dit avec un sourire, en déplaçant son regard de sa main vers ses yeux. Avant finalement de se redresser. « Ah, oui. J’avais oublié. Elle s’appelle Carole. ». Et s’il-te-plais, me demande pourquoi, parce que j’en sais rien moi-même, je devais être bourré ce jour-là, ou je sais pas.


. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .


Revenir en haut Aller en bas
avatar

Journal de bord
Ville d'origine : Cimetronelle
Équipe pokémon :
Inventaire :
dresseurs
dresseurs
Voir le profil de l'utilisateur
— Arrivé(e) le : 09/11/2016
— Posts : 70
— Ft : Victoria Magrath
— Fiches : www ; www
— T-Card : www
— Banque : www
— Âge : 29 ans
— Job / Hobby : Ex-championne de Cimetronelle, dresseuse spécialisée dans le type Vol et les ballets aériens
— Couleur : #9966FF
— Pokédollars : 4 060.
— Rp en cours : www ; www ; www
— Thème : www
MessageSujet: Re: Star Sky ; ft. Alizée. Dim 19 Fév - 2:03


   
   Pierre & Alizée
   Star sky

E
n riant, elle s'installa dans le petit fauteuil vert pastel, installé face à celui dans lequel Pierre avait négligement pris place, séparés par la simple table basse de bois sombre sur laquelle reposaient les deux tasses de thé bien trop chaud pour être bu, et de toute manière encore en train d'infuser. Mais comme Alizée s'aperçut qu'elle était en train de scruter ses doigts qui cherchaient en vain quelque chose à tripoter pour destresser, elle finit par la reprendre et tapoter contre, machinalement. Pas que Pierre faisait peur ou était intimidant, au contraire, mais... Oh, quoique. Mais c'est surtout qu'il semblait n'en avoir rien à faire. Un wailmer aurait pu atterrir sur la table basse devant lui, il mettrait un certain temps à réagir. L'image la fit sourire, et elle le dissimula derrière la tasse. Niveau calme, elle était loin d'être un ouragan, mais elle n'était pas une brise tranquille. Plutôt des coups de vent, imprévisible. Sans doute autant que Pierre. Elle ne le connaissait pas tant que ça au fond, ils avaient bien déjà échangé un thé, mais ça remontait à si loin... La vision du jeune Pierre tout juste nominé à la ligue revint à sa mémoire, cette époque où elle s'attaquait tout juste à la quête des badges. De quoi la faire sourire de plus belle, il allait se poser des questions. En attendant, elle avait pris les devants et Pierre en parut surpris. « Mmh ? De quoi je voulais… Ah… Non, je n’avais aucune raison particulière, pour te dire. Juste que j’étais de passage, alors je me suis permis une visite, comme ça, histoire de. » Oh. Elle demeura muette, retenant un rougissement digne des plus beaux darumacho, alors qu'elle contemplait le liquide fumant entre ses doigts. Alors il voulait réellement juste la revoir, alors il l'intéressait. Ce n'était rien de particulier, ni de grave. Est-ce qu'elle pouvait réellement s'autoriser ses fantasmes ? « Bon, c’est vrai, ça se fait pas trop de venir à l’improviste, comme ça. Mais… Attends deux minutes, je ne suis tout de même pas venu les mains vides. » Elle releva les yeux vers lui, assurant qu'il n'y était pas obligé, qu'elle n'avait de toute manière rien à faire à part visiter les environs, qu'il ne dérangeait en somme pas, mais l'ex maitre s'était déjà redressé, attrapant sa main pour y déposer son cadeau. Elle s'était attendue à une boite de chocolats ou de biscuits, mais ce fut une pokéball qui trouva sa place au creux de sa paume. Elle cligna des yeux, d'abord sans trop savoir comment réagir. Elle ne demandait rien après tout. « C’est trop… » murmura-t-elle alors, mais Pierre insista et s'écarta, lui léguant la pokéball. Et Alizée demeura là quelques instants, à se demander quel nouveau compagnon elle pouvait renfermer. Connaissant Pierre, il était spécialiste des pokémons roche, sol, acier. Des types qu'elle n'appréciait pas plus que ça, somme tout. Elle pinça les lèvres. C'était un cadeau de Pierre, elle l'aimera forcément. Et combien elle l'aimera ! Elle poussa un cri de ravissement quand le flash rouge eut révélé la Goélise shiny, qui arborait de magnifiques plumes vert pastel, dans lesquelles la jeune femme ne résista pas à glisser les doigts. « Pierre, c'est vraiment trop... » Qu'attendait-il, derrière un tel cadeau ? un pokémon en soit, est déjà un beau cadeau, mais chromatique... Et puis surtout, de type Vol. Il connaissait si bien ses goûts, bien qu'ils ne soient pas durs à deviner ? Ah, elle était beaucoup trop enchantée du cadeau, telle une enfant qui recevait son premier compagnon mais elle faisait déjà connaissance avec la Goélise, qui... S'appelait Carole ? Elle se stoppa, le pokémon à moitié sur les genoux, avant de rire, visiblement amusée et surprise du surnom. « Pourquoi Carole ? » demanda-t-elle alors, sans se douter combien elle plongeait Pierre dans l'embarras. Quoi qu'il en était, si elle répondait à ce nom, eh bien elle aurait son nom. Dire qu'elle avait cette habitude de nommer ses compagnons par des noms de vents... Carole ferait exception à la règle. Pour le coup, elle avait presque envie de se jeter au coup de Pierre, ou carrément de s'offrir à lui en remerciement, mais ce serait sans doute aller un peu trop vite. Mais, est-ce qu'elle pouvait se permettre ?... Elle hésita, replaca une mèche derrière son oreille avant de se lever, délogeant Carole qui brassa des ailes pour atterrir non loin de Cyclone, qui devait commencer à avoir des sueurs froides. Et elle alla déposer un baiser sur la joue de Pierre, d'un sourire amusé. « Merci beaucoup. Je l’adore. » Et comme tout cela ne signifiait rien de plus pour elle, elle se leva pour aller réconforter le Cryptéro, lui présenter sa nouvelle amie, ce qui mettra déjà le pauvre pokémon un peu plus en confiance. Il était temps de lui faire voir du pays. Et en soit elle fuyait juste au regard du maître de la ligue, qu'elle sentait dans sa nuque, mais pas sur ses joues trop colorées pour ne pas se trouver bien trop audacieuse et gamine.
WILDBIRD
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Journal de bord
Ville d'origine : Algatia (Hoenn).
Équipe pokémon :
Inventaire :
collectionneurs & scientifiques
collectionneurs & scientifiques
Voir le profil de l'utilisateur
— Arrivé(e) le : 03/04/2016
— Posts : 631
— Ft : Hugh Dancy.
— Fiches : Story.
— T-Card : Team.
— Banque : Bank.
— Âge : 39 ans. (16.03)
— Job / Hobby : Maître de Hoenn.
— Couleur : #008080
— Pokédollars : 11.460 ₽
— Poussi-pièces : 03.
— Rp en cours : Alizée, Crystal, Roxann, Tanguy.
— Thème : www
MessageSujet: Re: Star Sky ; ft. Alizée. Dim 19 Fév - 22:56


⌜ ft. Alizée. ⌟


Il avait gardé le sourire. Il avait même un peu soupiré lorsqu’elle lui avait dit que c’était trop. Mais. Non, ce n’était pas trop. Enfin, pour Pierre ce n'était pas trop. C’était juste… C’était peut-être quelque chose de totalement improvisé, mais au fond, le cœur y était. Il y était vraiment. Et Pierre savait qu’en fait, c’était quelque chose qui ferait plaisir, tout en étant lui aussi un peu content, heureux d’être généreux en quelque sorte. Et il s’écarta légèrement, laissant sortir la chromatique de sa sphère. Laissant un peu de temps, histoire que déjà, Carole se repère – et si possible ne fonce pas dans un mur, bien qu’elle n’était pas Arthur, elle n’avait pas un caractère des plus… Dociles – avant d’annoncer un peu trop facilement et sûr de lui le nom de la Goélise. Surtout parce qu’en fait, il avait un peu du mal à avouer qu’il l’avait appelé ainsi, hein. Se disant qu’il aurait sans doute mieux fait de ne pas le dire, ou du moins, juste… A voix basse. Bref, c’était fait. Et puis… Oui, bien sûr pourquoi un tel nom. C’est vrai qu’il pouvait… Surprendre. Bah, d’ailleurs, Pierre ne manqua pas de remarquer que cela l’avait plus ou moins stoppé. En même temps, il comprenait. Hein, qui appellerait son Pokémon Carole ? Et surtout, qui aurait une explication logique à fournir à cela. Oh, il aurait très bien pu improviser une explication, il l’avait déjà fait, par le passé, mais bon. Inventer quelque chose pour Carole… Il savait pertinemment que s’il faisait quelque chose comme cela, il allait qu’encore plus s’enfoncer qu’autre chose. Et puis, de toute façon, ça se verrait, parce qu'il était incapable de trafiquer la vérité, la dissimuler, oui, mais mentir ou s'y dévier un peu, il savait pertinemment que c'était mort pour lui. Pierre soupira, et retourna s’assoir sur le fauteuil d’où il venait. « Eh bien… ». Eh bien, eh bien rien. Qu’avait-il à dire, vraiment ? Non, il était juste… Dans un bel embarras. Oh, il aurait sans aucun doute dû ne rien dire du tout, parce que finalement, la Goélise, elle aurait pu très bien s’adapter à un autre nom, hein. Il se passa une main dans les cheveux, histoire de remettre une mèche qui venait lui retomber sur le front, bien qu’au final, cela n’avait pas changé grand-chose, et qu’en réalité, c’était plus pour s’occuper les doigts, et tenter de dissimuler sa gêne, plus que pour autre chose. « Elle répond à ce nom… Alors. ». Alors, c’était tout. Voilà. Il n’y avait pas d’origine, Pierre l’avait toujours appelé ainsi. Un trio avec Charles et Arthur. D’accord, pas vraiment un trio de choc, mais, un trio quand même.  « Donc je dirai… Que c’est, parce que c'est le destin ? C’est valable comme explication ? ». Honnêtement, on lui aurait répondu ceci, il aurait juste eu envie de rire de la tronche de l’autre personne. Il était même fort probable que sa conscience soit juste en train de se moquer de lui, ouais, question crédibilité, on avait largement vu mieux. Enfin, quand il eut fini de jouer avec ses cheveux, il croisa ses bras, et dévia son regard vers… Un coin au sol de la table. Parce que c’était ce qu’il avait de mieux à faire après avoir eu l’air d’un idiot né. Et il garda son regard vers ce coin de table – vraiment, il était fascinant – un petit moment. Et même quand elle vient vers lui pour… Pour l’embrasser sur la joue ? Ah non, il n’avait pas rêvé. Non, en vrai, il était content que Carole lui plaise, hein. Enfin, il n’allait pas rester quinze ans à observer sous tous les angles un fichu coin de table, non. Il c’était redressé, et c’était adossé à un mur, un peu en retrait, dans qui lui permettait d'avoir toujours Alizée dans son champ de vision. De voir qu’elle était partie vers son Cryptéro qui était visiblement toujours aussi angoissé à l’idée d’apercevoir du monde, que la dernière fois qu’il l’avait vu. « Tant mieux. Parce que, c’était un peu mon intention quand je te l’ai donnée. ». Et puis, comme en fait, rester adossé contre un mur, ça n’allait que deux minutes, il reprit place sur le fauteuil. Non, vraiment, Pierre ne savait pas vraiment ou se mettre, c’était assez… Délicat à gérer en fait. Parce que d’un côté il aurait bien aimé être à tous les endroits en même temps, puis d’un autre, rester assis tranquillement sans bouger et garder son air sûr de lui, ça aurait tellement était plus simple. Mais non, rien ne devait être simple. Forcément. Enfin, peut-être qu’il devrait boire une gorgée de thé, ouais, ça l’apaiserait, ou du moins, il serait plus détendu. Pas qu’il était tendu ou stressé, ou Arceus savait quoi encore, juste que… Non, il avait besoin de boire une gorgée de thé – tant pis si c’était encore un peu chaud, il résisterait avec une simple grimace à la possible brûlure de la boisson.  Et c’est d’ailleurs ce qui se passa réellement. Oui, il savait qu’il aurait dû attendre deux minutes de plus, mais eh oh, c’était sur l’instant qu’il en avait besoin de son thé, pas dans deux minutes, pas dans deux jours.



. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .


Revenir en haut Aller en bas
avatar

Journal de bord
Ville d'origine : Cimetronelle
Équipe pokémon :
Inventaire :
dresseurs
dresseurs
Voir le profil de l'utilisateur
— Arrivé(e) le : 09/11/2016
— Posts : 70
— Ft : Victoria Magrath
— Fiches : www ; www
— T-Card : www
— Banque : www
— Âge : 29 ans
— Job / Hobby : Ex-championne de Cimetronelle, dresseuse spécialisée dans le type Vol et les ballets aériens
— Couleur : #9966FF
— Pokédollars : 4 060.
— Rp en cours : www ; www ; www
— Thème : www
MessageSujet: Re: Star Sky ; ft. Alizée. Mar 21 Fév - 14:50


   
   Pierre & Alizée
   Star sky

I
l était vraiment craquant. C'était actuellement tout ce qu'elle pouvait penser de Pierre, toujours engoncé dans son fauteuil, et visiblement pas ravi de devoir expliquer le prénom de la Goélise. Oh, pas qu'elle n'aimait pas le prénom, mais réellement, ce n'était pas la première chose auquel elle aurait pensé. Ca la faisait rire, c'est tout, autant que l'air perdu du pauvre maître de la ligue, qui balbutia quelques explications. « Elle répond à ce nom… Alors. » Le voilà qui chasse une mèche de son front, ah par tous les vents qu'il était beau. Même Carole qui agitait ses ailes en tous sens et faisait voler quelques plumes ne réussissait à lui faire tourner la tête, du moins pour le moment. Parce qu'elle se rendit bien compte qu'elle était en train de le dévorer du regard, ce pourquoi elle en avait profité pour poser sa tasse de thé et fuir à la cuisine, ce qui avait eu pour mérite de calmer Cyclone, et permit d'échapper au regard de Pierre sur ses joues rouges. Le pauvre Cryptéro ne devait plus rien y comprendre. « Allons, tu connais Pierre, tout de même, maintenant. Il ne te fera pas de mal... Et Carole sera ta nouvelle amie. » Ah, elle avait souvenir de cette rencontre sur la falaise, où elle avait dit au brun sa volonté de trouver des amis au Cryptéro. Se pouvait-il que... Il fusse si attentionné ? Désireux de se faire bien voir ? Était-il allé chercher cette Goélise pour elle et Cyclone ? Oh, sûr que si elle lui posait la question, il nierait, aussi bien qu'il assumait là d'avoir donné ce nom à Carole. Le destin. Elle rit un peu. Peut-être bien que oui, c'était le destin qui les avaient amené à se revoir, le destin qui avait voulu qu'elle ait ses chances avec lui. Mais elle le savait très bien, c'était juste un coup de pouce. Elle devait faire le reste seule. Et son léger baiser oh, fort chaste, semblait avoir agité Pierre. Ah, c'était si dur de savoir ce qu'il pensait. Elle se tourna doucement vers lui, alors que Carole se perchait sur son bras à grands renforts de cris Et l'oiselle était plus lourde qu'elle le pensait. Elle devait avoir l'air un peu ridicule, avec une mouette qui lui fouettait à moitié le visage, tant et si bien qu'elle finit par déposer Carole. L'intégration se serait sans doute pas un souci pour elle. Alizée put alors s'adosser au plan de travail, observant Pierre qui à son tour fuyait son regard pour aller avaler une gorgée de thé un peu chaud, elle le vit à sa grimace. Est-ce qu'ils jouaient au chat et à la souris ? « Est-ce que ça manque de sucre ? » demanda-t-elle finalement en désignant la sucrière. Rah, ils étaient là pour... Pour eux deux, et elle lui parlait sucre ! Mais il fallait bien combler le silence qui devenait gênant. Vite, orienter la discussion... « Ah, où l'as-tu attrapée ?... » Elle désigna Carole, continuant timidement. « C'est que j'ai tout un carnet de notes et informations sur les pokémons vol, histoire de pouvoir renseigner... » c'est ça, idiote, fais dériver la conversation comme s'il ne se passait rien ! Ah, si Pierre pouvait... Ah, si elle osait. Et finalement elle alla se rasseoir, reprit sa tasse pour souffler dessus. Plus loin, Cryptéro s'approchait doucement de la Goélise toute agitée... Pour peu, elle irait se jucher sur le crâne de Pierre.
WILDBIRD
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Journal de bord
Ville d'origine : Algatia (Hoenn).
Équipe pokémon :
Inventaire :
collectionneurs & scientifiques
collectionneurs & scientifiques
Voir le profil de l'utilisateur
— Arrivé(e) le : 03/04/2016
— Posts : 631
— Ft : Hugh Dancy.
— Fiches : Story.
— T-Card : Team.
— Banque : Bank.
— Âge : 39 ans. (16.03)
— Job / Hobby : Maître de Hoenn.
— Couleur : #008080
— Pokédollars : 11.460 ₽
— Poussi-pièces : 03.
— Rp en cours : Alizée, Crystal, Roxann, Tanguy.
— Thème : www
MessageSujet: Re: Star Sky ; ft. Alizée. Mar 21 Fév - 23:13


⌜ ft. Alizée. ⌟


Du sucre. Réellement ? Ah, bien sûr, elle avait dû le voir tirer sa tronche affreuse au moment où il avait pris sa gorgée de thé. Bon, désormais, Pierre savait qu’à l’avenir, il allait devoir faire légèrement plus attention à ce qu’il faisait, et à quel moment ; enfin, en quelque sorte, adopter une attitude plus… Sortable. Ou peut-être, du moins regarder autour de lui avant de faire quelque chose ? Enfin, il redressa son regard vers Alizée, qui se tenait toujours dans sa cuisine, pour décliner sa proposition d’un simple mouvement de tête. Non, et puis. Du sucre, ce n’était pas ce qui lui conviendrait, quand bien même il existerait quelque chose qui lui conviendrait, là, dans l'immédiat. Rah, mais seulement pourquoi était-il juste en train de penser à cela, hein ? Peut-être parce qu’en fait, il ne savait pas réellement à quoi il devait penser ; et encore moins ce qu’il devait faire. Il avait un peu, l’esprit embrumé, de telle sorte qu’il n’aurait jamais su réellement dire ce qu’il se passait vraiment dans sa tête. Et même qu’il n’avait pas spécialement remarqué le silence qui venait de s’installer. Jusqu’à ce qu’elle vienne le briser, ce silence. Ah, oui. C’est vrai qu’il fallait parfois s’exprimer. Etrange comme Pierre avait parfois la facilité de trop parler – non, d’être saoulant, clairement – et parfois d’être juste muet comme un Relicanth. « Un carnet… De note ? ». Oui, banane, c’est ce qu’elle vient de dire, hein. Pierre avait pris un air surpris. Alors qu’en fait, il ne l’était pas vraiment. Enfin, c’était peut-être le fait de briser le silence qui l’avait surpris peut-être. Non, vraiment, il n’aurai su le dire. La seule chose qu’il était en train de se dire, c’est que, bordel, depuis qu’il était rentré dans cette pièce, il n’avait jamais réussi à savoir ce qu’il voulait vraiment, ce qu’il pensait vraiment ; qu’il était juste l’exemple type de la personne parfaitement perdue au quotidien. Il soupira, pour reprendre sur ce qu’elle lui avait demandé, parce qu’il avait quand même laissé planer sa question un petit moment. « Je… Euh… Laisse-moi réfléchir deux minutes. J’ai dû la rencontrer sur une plage… Vers le Nord. ». Alors, c’est très précis, merci. Mais pour dire vrai, il aurait sans doute été incapable de situer l’endroit. Enfin, cependant, il s’en rappellerait toujours de celle-là. Ah, qu’il avait passé sa journée sous la pluie, et qu’il avait même cru rêver en voyant la Goélise voler tout en réalisant ses acrobatie les plus folles dans le ciel. « Mais je pense que si tu me disais ce que tu voudrais, je pourrais peut-être, être plus utile ? Ou même me montrer ce que tu as pu faire. ». Parce que, jusqu’à présent, Pierre n’avait pas vraiment été d’une aide utile. Et il le savait. Et c’était un brin gênant pour lui, en réalité. Enfin, il appuya ses dires avec un sourire, qu’il adressa dans un premier temps à Alizée. Et puis, ensuite, un regard vers Carole, qui vraiment, était toujours aussi folle qu’à son habitude. C’était vraiment une bonne chose de la laisser voler libre dans un appartement ? La connaissant un peu… Elle était bien capable de faire mille dégâts, sans le vouloir pour autant.



. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .


Revenir en haut Aller en bas
avatar

Journal de bord
Ville d'origine : Cimetronelle
Équipe pokémon :
Inventaire :
dresseurs
dresseurs
Voir le profil de l'utilisateur
— Arrivé(e) le : 09/11/2016
— Posts : 70
— Ft : Victoria Magrath
— Fiches : www ; www
— T-Card : www
— Banque : www
— Âge : 29 ans
— Job / Hobby : Ex-championne de Cimetronelle, dresseuse spécialisée dans le type Vol et les ballets aériens
— Couleur : #9966FF
— Pokédollars : 4 060.
— Rp en cours : www ; www ; www
— Thème : www
MessageSujet: Re: Star Sky ; ft. Alizée. Lun 27 Fév - 22:38


   
   Pierre & Alizée
   Star sky

I
l eut l'air surpris qu'elle lui parle. Comme surpris qu'elle soit là, bien en chair et en os, devant lui, tout perdu. Elle eut un petit rire, un sourire gêné. Sérieusement, que faisaient-ils là, dans la même pièce, à se regarder comme s'ils ne savaient pas quoi faire ? Elle imaginait parfaitement, elle. Elle se voyait très bien s'approcher, poser ses mains sur son torse, puis contre sa mâchoire, dans ses cheveux, pour l'embrasser comme si demain n'existait pas, et puis... Elle détourna le regard, les joues si brûlantes qu'il allait forcément se rendre compte de quelque chose, non ? Rougir pour du sucre. Elle était impossible. Mais elle n'avait pas voulu poursuivre ce silence gênant, plus gênant que si elle avait dû lui avouer tout de go son attirance. Mais elle avait trouvé la parade : parler boulot ! Bien joué Alizée, vraiment. Maintenant que c'était fait... De plus, Pierre était lancé. La plage du nord, hein... Lui et son sens de l'orientation. Elle ira voir d'elle-même, s'il le fallait. En attendant, elle tira d'une poche de son manteau un carnet de note rose pale. « Ça ne vaut pas un pokédex, mais… En fait, je me suis concentrée sur les pokémons vol, alors… » Néanmoins, sur chaque page, était soigneusement inscrit le nom du pokémon, en plus petite dessous le nom de ses évolutions, à quel niveau ou par quel moyen, où elle l'avait trouvé, la description physique et mentale de chaque pokémon, allant de son poids, sa taille ou sa couleur, à sa nature et son caractère. Et tout en bas, elle notait de quoi le pokémon était capable, en vue de ses spectacles et ballets. Elle le tendit à Pierre, légèrement... timide ? Il s'agissait d'un carnet qu'elle gardait depuis une dizaine d'année, environ ses 15 ans et son départ pour la quête aux badges d'Hoenn, alors il était un peu rapiécé et corné, mais il tenait bon. Elle en était fière, mais d'un autre côté, c'était sûrement nul, hein. Elle redoutait déjà le jugement de Pierre. Elle était douée pour entraîner des pokémons Vol au combat, pas pour amasser des données dessus. Mais ça l'amusait, de temps en temps. Pierre feuilletait donc tout ça. Des années d'elle. « Tu l’auras compris, c’est pour ajouter Goélise. » fit-elle dans un sourire derrière sa tasse de thé qui refroidissait doucement sous son souffle. Elle en prit une gorgée, avant que la tasse ne manque lui échapper des mains, puisqu'elle poussa un cri de surprise quand Carole s'envola brusquement... Pour se percher sur la tête de Pierre. Elle demeura là, la bouche ouverte dans un O d'étonnement, avant de simplement éclater de rire à la vue de l'ex maître à la stature superbe, une Goélise juchée sur son crâne.
WILDBIRD
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Journal de bord
Ville d'origine : Algatia (Hoenn).
Équipe pokémon :
Inventaire :
collectionneurs & scientifiques
collectionneurs & scientifiques
Voir le profil de l'utilisateur
— Arrivé(e) le : 03/04/2016
— Posts : 631
— Ft : Hugh Dancy.
— Fiches : Story.
— T-Card : Team.
— Banque : Bank.
— Âge : 39 ans. (16.03)
— Job / Hobby : Maître de Hoenn.
— Couleur : #008080
— Pokédollars : 11.460 ₽
— Poussi-pièces : 03.
— Rp en cours : Alizée, Crystal, Roxann, Tanguy.
— Thème : www
MessageSujet: Re: Star Sky ; ft. Alizée. Mar 28 Fév - 0:17


⌜ ft. Alizée. ⌟


Il fallait le dire, parce qu’au fond, c’était un peu vrai, Pierre se trouvait dans une situation où il cherchait franchement sa place. Vraiment, tout ce qu’il était en train de faire actuellement, il se sentait comme décalé de la réalité. Et le pire dans tout cela, c’est qu’il était un peu en train d’ignorer le pourquoi. Enfin, au moins parler d’un carnet, et de tout le reste, c’était déjà un sujet qu’il connaissait un peu plus. Du moins, en théorie. Elle lui dit qu’elle considérait que ça ne valait pas un pokédex… Bon, ce n’était pas quelque chose qu’il aurai lui-même pu juger, et puis, de toute façon, un bloc note, ou tout ce qu’on voulait qui pouvait représenter… Ben des notes, des traces ; c’était supposé être une marque de sa personne. Pierre était le premier en à avoir un, sauf qu’à l’inverse d’Alizée, c’était un carnet beaucoup trop personnel – dans le sens, ou il y avait vraiment des passages… Nuls. « Si tu es contente de ce que tu as fait… Tout se vaut, je pense. ». Il avait haussé les épaules, souriant discrètement, tout en lui lançant un regard. Oh, il n’avait même pas pris la peine de lui demander l’autorisation pour fouiller, non, c’était quelque chose qu’il c’était autorisé seul ; alors qu’elle venait juste de lui passer le carnet. Bon, d’autre autre côté si elle le lui avait passé en théorie, c’est qu’il en avait le droit. Et donc, il observait chacune des pages, lisant certains paragraphes. Certaines avec plus d’attention que d’autres. Puis, bien entendu, il fallait qu’un machin décide que… Non, vraiment, il fallait mettre du comique et de la gênante dans la pièce. Enfin, voilà, Pierre allait se lever et rendre le carnet rosâtre à sa propriétaire. Sauf que voilà, Carole s’en était mêlée. Et que visiblement, partir nicher sur sa tête, c’était vraiment la meilleure chose à faire. Bon, disons qu’en même temps… C’était un peu le caractère de la Goélise. Faire sa vie sans se soucier réellement de ce qu’elle faisait, être un peu extravagante de caractère. Et lorsque Pierre s’en rendit compte, il soupira. Ce genre de soupire d’exaspération la plus totale, mais qu’il avait également retenu son envie de rire ; plus par gêne et par comique de la situation, hein. Et le pire, c’est que Carole ne daignait pas bouger. Enfin, il se passa les mains le long de sa figure, en soupirant de plus belle. Pardi qu’il savait qu’il y avait de quoi en rire, hein. Ce n’était clairement pas surprenant alors qu’il entende Alizée en rire, puisque lui-même le premier l’aurai fait. Puis bon, il restait là, le regard en l’air, apercevant la chromatique faire sa vie tranquillement – on pariait combien que si dans les trente prochains secondes personne ne la dérangeait à nouveau, elle ferait son petit coin tranquillement pour dormir, hein ? Rah, si déjà avant il avait du mal à trouver sa place dans ce lieu, c’était encore plus délicat après ce petit… Incident ? Bien que ce n’en soit pas vraiment un, et que le mot événement serait un tantinet soit plus approprié.



. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .


Revenir en haut Aller en bas
avatar

Journal de bord
Ville d'origine : Cimetronelle
Équipe pokémon :
Inventaire :
dresseurs
dresseurs
Voir le profil de l'utilisateur
— Arrivé(e) le : 09/11/2016
— Posts : 70
— Ft : Victoria Magrath
— Fiches : www ; www
— T-Card : www
— Banque : www
— Âge : 29 ans
— Job / Hobby : Ex-championne de Cimetronelle, dresseuse spécialisée dans le type Vol et les ballets aériens
— Couleur : #9966FF
— Pokédollars : 4 060.
— Rp en cours : www ; www ; www
— Thème : www
MessageSujet: Re: Star Sky ; ft. Alizée. Mar 28 Fév - 20:46


   
   Pierre & Alizée
   Star sky

C
arole avait l'air tout à fait ra-vie de son nouveau perchoir. Et pour cause : il était doux et bouclé, chaud, pile à sa taille, parfait pour y faire une petite sieste, et surtout, personne ne la délogeait, pas même le propriétaire du crâne sur laquelle elle avait investi ses pattes maladroites. Et face à elle, Alizée riait, riait tout simplement d'un rire surpris devant l'air ridicule qu'affichaient les deux : l'oiseau, et le perchoir. Il lui fallut encore quelques instants pour se reprendre et stopper ses gloussements, tandis qu'elle observait le perchoir qui n'avait pas l'air très heureux d'être un perchoir. Il poussa juste un long soupir, se passant les mains sur le visage, comme s'il était habitué aux lubies de la goélise chromatique. L'ex championne en conclut qu'elle devra elle aussi s'y faire... Et s'attendre dans les prochains jours, à ce que sa tête serve de nid à Carole. En attendant, elle abandonna son thé, contournant la table basse pour attraper le pokémon et le faire s'envoler plus loin. La goélise poussa un cri de protestation et secoua ses ailes en tous sens, laissant tomber un peu de duvet ça et là, même dans les cheveux de Pierre, et se réceptionna du côté de la cuisine une fois ses grandes ailes stabilisées. Vraiment, elle adorait déjà cette Goélise fofolle. Elle était tout le contraire de Cyclone, si discret et effacé, et lui rappelait un peu Tourbillon, quand il n'était encore qu'un Tylton. Bien vite, ladite Goélise oublia cet incident et vint se poser sur le plan de travail, près du Cryptéro qui devait se dire que réellement, cette oiselle là n'était pas de tout repos. Et Alizée ne regardait déjà plus Carole, s'étant reconcentré sur l'homme toujours avachi sur son fauteuil, et ses plumes dans les cheveux. Elle eut un sourire amusé, se penchant sur lui une main sur l'accoudoir, pour déloger les intrus des boucles sombres, alors qu'elle baissait le regard vers Pierre. Il semblait n'en avoir rien à fiche, et cet air blasé de la vie dont il jouait peut-être le rendait vraiment craquant. Elle resta là, un peu au dessus de lui, à observer les traits de son visage mangés par une barbe de quelques jours, encadrant ses lèvres pourpres, plus haut ses yeux bleus glace et les plis toujours questionneurs de son front. Est-ce qu'il la regardait comme elle le bouffait du regard ? Oublié, le carnet rose qui gisait sur la table, oubliés ses doutes, ses hésitations. « Pierre… » souffla-t-elle, manquant briser le charme. Mais elle ne lui laissa pas le temps de répondre, elle avait déposé ses doigts sur sa joue, et sa bouche contre la sienne, dans un baiser aussi chaste et doux, que brûlant. L'instant d'après elle s'était écartée, toute balbutiante de son acte, rougissant et embarrassée, voire coupable. Elle remit machinalement une mèche violette derrière son oreille, retourna s'asseoir sans plus oser croiser son regard. De quel droit lui avait-elle volé ce baiser sans sa permission ? Il allait sans doute s'en aller, et elle ne pourrait pas le retenir. Enfin, pour ce qu'elle le connaissait... Elle le voyait plus lâcher un bref "désolé" et se lever, plutôt que lui crier dessus. « Désolée… » anticipa-t-elle, avant de plonger les lèvres dans sa boisson, la mine basse. Mais tout le thé du monde n'aurait pu à ce moment, effacer le goût des lèvres de Pierre, ni le souvenir de ce regard échangé. Est-ce qu'il allait reprendre Carole ? Ah, n'aurait-elle pas pu se retenir ? Après tout, elle n'était plus cette enfant aux yeux rêveurs devant le jeune maître de la ligue, toutes ses vadrouilles l'avaient fait mûrir... Ou pas. Côté sentimental, elle semblait rester une ado qui venait d'avoir son premier baiser. Et finalement elle osa un coup d'oeil vers Pierre sous ses cils...
WILDBIRD
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Journal de bord
Ville d'origine : Algatia (Hoenn).
Équipe pokémon :
Inventaire :
collectionneurs & scientifiques
collectionneurs & scientifiques
Voir le profil de l'utilisateur
— Arrivé(e) le : 03/04/2016
— Posts : 631
— Ft : Hugh Dancy.
— Fiches : Story.
— T-Card : Team.
— Banque : Bank.
— Âge : 39 ans. (16.03)
— Job / Hobby : Maître de Hoenn.
— Couleur : #008080
— Pokédollars : 11.460 ₽
— Poussi-pièces : 03.
— Rp en cours : Alizée, Crystal, Roxann, Tanguy.
— Thème : www
MessageSujet: Re: Star Sky ; ft. Alizée. Mar 28 Fév - 22:14





Un instant, Pierre eu l’idée de déloger Carole de sa tête. Mais, il ne l’a connaissait que trop bien, elle reviendrait encore et encore Jusqu’à ce qu’elle en ait marre – ou que Pierre se décide à hausser le ton, histoire qu’elle lui fiche un peu la paix ; sauf que ce n’était pas vraiment quelque chose dont il avait l’habitude de faire. Enfin, tout cela, ce n’était que jusqu’à ce qu’Alizée vient d’elle-même faire fuir la créature volante, bien que, ce n’était pas réellement ce qu’elle avait désirée. Et en retour, il lui adressa une expression à la fois surprise, interrogatrice, mais aussi, il lui en était un peu remerciant. Elle venait quand même de lui libérer d’un poids, dans le réel sens du terme. Mais ce n’était pas pour autant qu’il en avait fait plus, non, bien au contraire. Il était resté dans son fauteuil, le regard légèrement vide, vers un horizon impossible à déterminer, bien qu’il sentait sa présence, à elle, là, juste à côté. Et peut-être encore un peu plus lorsqu’elle se mit à… Faire quelque chose avec ses cheveux. Ah, Carole probablement. Carole et son fichu duvet. Et c’était relativement quelque chose de parfait pour se trouver dans une situation qui rendait un peu mal à l’aise. Et pour combler cette sensation, Pierre s’amusait avec ses doigts, à la manière d’un enfant qui ne savait pas quoi faire de ses dix doigts, les liants et les déliant sans cesse. Jusqu’au moment où il rompit son petit jeu, au moment où Alizée prononça son nom, en fait. Et qu’il eut tout juste le temps de redresser son regard vers elle, histoire de savoir ce qu’elle lui voulait. La suite des événements, eh bien disons qu’il ne l’avait pas vraiment vu arriver, et sur le coup, il n’y croyait pas trop non plus ; il fallait dire ce qui était vrai. Instinctivement, il avait placé ses mains sur les accoudoirs, comme pour se lever. Mais il ne l’avait pas fait. Sans doute aussi qu’il avait eu cet air complètement surpris au départ. Venait-elle réellement de lui faire un baiser, comme cela, sans prévenir ? Pierre était resté quelques secondes, mains sur les accoudoirs ; jusqu’au moment où il l’a vit retourner à son siège en fait. Et il retourna s’enfoncer dans son fauteuil à lui, portant l’un de ses doigts à la bouche ; comme s’il avait eu la mauvaise habitude de se ronger les ongles, bien que ce n’était pas le cas… Juste, qu’il pensait. Qu’il pensait qu’il avait sans doute été trop aveugle, pour ne rien voir venir, et qu’il s’en voulait un peu, parce qu'il aurait pu fuir avant, s'il avait était rien qu'un peu plus attentif. « Non. ». Il avait prononcé ce mot dans un soupir, et en secouant la tête, alors qu’elle venait de s’excuser. Et finalement, cette fois-ci, il se leva pour de bon. « Non, tu n’as rien à te faire pardonner. ». Rien du tout. C’était plutôt lui, hein. Parce que s’il n’avait pas l’habitude de l’être, cette fois-ci, il allait l’être ; être lâche. Et partir, sur ça. Enfin, il supposait que c’était ce qu’il devait faire, laisser couler cette histoire. Et ne plus en reparler. Oublier. Mais, ce n’était pas une chose qui s’oubliait pas vrai ? Mais entre ce qu’il était supposé faire, et ce qu’il avait réellement envie de faire, il y avait une marge. Voire même un ravin. Alors, Pierre laissa planer un silence. Avant finalement, de réoccuper ses doigts, en les passants entre ses cheveux, laissant retomber quelques-unes de ses mèches devant les yeux. « Je… En fait, j’ignore ce que je dois faire maintenant… ». Et c’était tellement ce qu’il pensait…



. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .


Revenir en haut Aller en bas
avatar

Journal de bord
Ville d'origine : Cimetronelle
Équipe pokémon :
Inventaire :
dresseurs
dresseurs
Voir le profil de l'utilisateur
— Arrivé(e) le : 09/11/2016
— Posts : 70
— Ft : Victoria Magrath
— Fiches : www ; www
— T-Card : www
— Banque : www
— Âge : 29 ans
— Job / Hobby : Ex-championne de Cimetronelle, dresseuse spécialisée dans le type Vol et les ballets aériens
— Couleur : #9966FF
— Pokédollars : 4 060.
— Rp en cours : www ; www ; www
— Thème : www
MessageSujet: Re: Star Sky ; ft. Alizée. Dim 5 Mar - 22:45


   
   Pierre & Alizée
   Star sky

I
l semblait surpris qu'elle se soit autant approché. D'un autre côté, c'était bien le genre d'Alizée que de faire le premier pas, et Carole avait constitué le prétexte idéal, mais... Elle aurait du voir son étonnement, son malaise, et au lieu de quoi elle avait accentué ça. Elle était la reine des idiotes, et ni son thé, ni Carole ou Cyclone ne l'aidaient pas beaucoup à déculpabiliser. Pierre semblait... Choqué, c'est le moins de le dire, pas choqué dans un sens grave, encore heureux, mais juste... abasourdi ? Dans tous les cas, elle ne pouvait réduire son acte. Elle souffla en guise de soupir dans sa boisson, projetant de petites ondes colorées, la gorge un peu serrée. Elle se força à en avaler un peu. « Non. » Elle releva subitement les yeux vers lui. Ce n'était pas un non dit avec un sourire, pas un non optimiste qui pouvait rassurer Alizée sur son geste et sur les sentiments que Pierre portait à son égard. Au lieu de quoi elle serra tristement ses doigts sur sa tasse, comme une bouée. Il se leva, continua. « Non, tu n’as rien à te faire pardonner. » Et pourtant elle se sentait comme une gamine réprimandée, et soupira pour essayer de dénouer son coeur. Mais comment ne pouvait-il pas être serré quand elle savait qu'il allait partir, simplement, sans rien rajouter, pour essayer de ne pas plus la blesser ? Ce silence la faisait trembler, un peu. C'était la vie après tout, elle pourrait passer à autre chose. Elle avait passé tant de temps loin de l'ex maître de la ligue d'Hoenn qu'elle ne savait même pas si elle était encore, toujours amoureuse. Oh son attirance était toujours là, mais elle espérait que sa peine de coeur s'efface vite. Et ses lèvres la brûlait alors qu'elle observait Pierre debout devant elle, comme hésitant. A parler, à partir. Ah, qu'il fuie vite, et s'il réclamait Carole elle lui rendrait gentiment, parce qu'elle ne la méritait pas. Un simple cadeau de courtoisie, un peu excessif peut-être, qu'elle avait mal interprété. Et ses grands yeux clairs observaient tristement l'homme, ne pouvant s'empêcher de trouver si craquant sa façon de passer ses doigts dans ses cheveux d'un air perdu, laissant une mèche bouclée retomber sur son front. Et finalement...  « Je… En fait, j’ignore ce que je dois faire maintenant… » Pour le coup, ce fut elle qui eut un air étonné, presque d'espoir. Non, non. Il fallait qu'elle arrête de penser qu'elle avait une chance. Mais s'il ne savait pas, s'il ne voulait pas partir... « Je ne peux pas dire à ta place. » répondit-elle d'un doux sourire triste. Elle reposa son thé un instant, occupant à son tour ses doigts en les liant et frottant un peu entre eux. « Fais ce que tu veux, je suppose... » Un nouveau silence, un soupir. « Désolée, j'ai été stupide, vraiment... Alors même si... Il n'y aura rien de ça entre nous, est-ce qu'on continuera à se voir ? » Elle essaya de rire un peu. « Après tout tu devais me faire visiter Miranoir, non ? » Ah, crétine ! Comment tu peux lui imposer ça après avoir fait ça ? Comment pouvait-elle s'imposer et ordonner ainsi à Pierre de rester près d'elle alors qu'il avait parfaitement le droit de ne plus vouloir la voir. Elle gâchait vraiment tout, même quand elle essayait de rafistoler les choses.
WILDBIRD
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Journal de bord
Ville d'origine : Algatia (Hoenn).
Équipe pokémon :
Inventaire :
collectionneurs & scientifiques
collectionneurs & scientifiques
Voir le profil de l'utilisateur
— Arrivé(e) le : 03/04/2016
— Posts : 631
— Ft : Hugh Dancy.
— Fiches : Story.
— T-Card : Team.
— Banque : Bank.
— Âge : 39 ans. (16.03)
— Job / Hobby : Maître de Hoenn.
— Couleur : #008080
— Pokédollars : 11.460 ₽
— Poussi-pièces : 03.
— Rp en cours : Alizée, Crystal, Roxann, Tanguy.
— Thème : www
MessageSujet: Re: Star Sky ; ft. Alizée. Dim 5 Mar - 23:43





Pourquoi tous ses silences, lourds et pensants ? Oh, ils étaient pourtant un peu prévisibles après tout. Tandis que Pierre restait debout, l’air pensif, perdu. Et un peu l’esprit embrouillé aussi. Il n’avait pas encore reposé son regard vers Alizée, ou du moins, ce n’était que de très rapides coups d’œil. Et qu’il avait exprimé ses pensées à voix haute, dans l’espoir de combler un peu l’angoissant silence. Et elle le lui avait confirmée, qu’elle ne pouvait pas réfléchir à se place. Que c’était un peu à lui de décider. Et, en somme c’était plutôt normal. Il en soupira légèrement, c’était vrai, lorsque tout était donné directement, ce n’était que plus simple ; savoir quoi faire directement. Au moins, maintenant il savait qu’elle éprouvait quelque chose envers lui, bien qu’il n’aurait su dire si c’était la même chose de son côté, puisqu’il n’y avait honnêtement jamais vraiment pensé. Pourtant, plus elle parlait, plus Pierre ressentait un poids au cœur. Face à son air qui semblait bien plus tristes qu’au départ, son attitude aussi, un peu moins vivante. Même si elle tentait d’en rire un peu. Franchement, même s’il l’avait voulu, il aurait était dans l’incapacité de partir sans se retourner. Et puis, c’est là qu’il se rendit compte qu’il était juste en train de la dévorer du regard, chacun de ses gestes ; non, il ne se contentait pas juste de lui lancer quelques regards, comme auparavant. Il ne savait pas vraiment depuis quand il l’observait ainsi, peut-être depuis qu’elle avait prononcé ses premiers mots ? C’est vrai qu’il était posé debout, l’air complètement impassible, comme s’il ne dégageait… Rien. Aussi froid que l’acier. Ah, pourtant, ce n’était pas réellement la même chose à l’intérieur, hein. Il écoutait chacun de ses mots, mais qu’elle en disait, qu’elle en parlait… Il n’était pas réellement sûr de tout comprendre, ou de tout saisir. Plus parce qu’il n’y faisait pas plus attention en fait, trop occuper à… A laisser travailler ses émotions. Finalement, il soupira faiblement, puis il eut un léger rire aussi. Un vrai, vivant, qui voulait venir casser la lourde atmosphère qui semblait les rendre tous les deux mal à l’aise. S’approchant en même temps d’elle. Ne lui avait-elle pas dit qu’il devait faire ce qu’il avait envie de faire ? Eh bien, il en avait peut-être mis un peu de temps – le temps de comprendre réellement ce qu’il venait de ses passer, surtout – mais, il savait qu’il ne pouvait pas rester sur ça. Ce n’était juste… Pas possible. Et ses pas l’avait mené jusqu’au fauteuil ou elle se trouvait. « Tu sais, je crois que tu parles un peu trop, Alizée… ». Qu’il lui dit de sa place, avec un sourire. Avant finalement de se pencher vers elle, posant une main sur l’accoudoir du fauteuil, et l’autre, il l’a fit glisser le long de sa joue, cherchant à capter son regard, en lui remontant légèrement le menton. Et Pierre n’attendit finalement pas plus longtemps pour venir, à son tour poser ses lèvres sur les siennes. Et ce fut peut-être bref, mais, oh combien satisfaisant. Lorsqu’il s’éloigna d’elle, ce n’était que de quelques centimètres, de quoi lui laisser la place de souffler… Et qu’il puisse lui aussi souffler un peu. Parce qu’il était certain que n’importe qui présent dans la pièce pouvait sentir son cœur battant un peu trop fort à son goût.



. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .


Revenir en haut Aller en bas
avatar

Journal de bord
Ville d'origine : Cimetronelle
Équipe pokémon :
Inventaire :
dresseurs
dresseurs
Voir le profil de l'utilisateur
— Arrivé(e) le : 09/11/2016
— Posts : 70
— Ft : Victoria Magrath
— Fiches : www ; www
— T-Card : www
— Banque : www
— Âge : 29 ans
— Job / Hobby : Ex-championne de Cimetronelle, dresseuse spécialisée dans le type Vol et les ballets aériens
— Couleur : #9966FF
— Pokédollars : 4 060.
— Rp en cours : www ; www ; www
— Thème : www
MessageSujet: Re: Star Sky ; ft. Alizée. Lun 6 Mar - 0:22


   
   Pierre & Alizée
   Star sky

P
ourquoi restait-il planté là sans réagir ? Ne pouvait-il pas tout simplement lui dire qu'il ne ressentait rien pour elle et juste partir, histoire qu'elle puisse digérer son rateau tranquillement ? Parce que c'était clairement ça, un amour déçu après tant d'années d'attente. C'était à double tranchant au fond, et plus les secondes passaient, plus sa gorge se nouait et elle se sentait à deux doigts de pleurer, quand bien même face à lui elle essayait d'être forte, de rire pour faire passer le malaise. On ne pouvait pas dire qu'elle avait l'habitude, elle ne s'était jamais concentrée sur ses relations jusque là, enfermée à l'étroit de son arène. Et quand elle parcourait Hoenn, elle vagabondait trop pour se poser. Et désormais... Ah de base les choses ne devaient être différentes. Mais Miranoir est plus petite qu'une entière région. Si Pierre voulait la retrouver, il le ferait sans mal. Cette même Miranoir qu'ils devaient visiter ensemble, comme proposé par Pierre lors de leur première retrouvaille. Elle s'était sentie si heureuse de le retrouver à ce moment là, si pleine d'espoir qu'elle en avait précipité les choses comme une idiote. Elle délia ses doigts, vint entortiller une mèche rosâtre, perdue dans ses pensées, avant qu'elle ne relève les yeux vers Pierre qui riait. Mais il ne riait pas pour se moquer, un simple rire joyeux qu'elle devait avouer ne pas comprendre au début, avant qu'il ne se rapproche. Encore. Et encore. Elle rougit brusquement, sans pouvoir détourner les yeux, se sentant soudain plus maladroite qu'un Nounourson elle n'osait plus bouger alors qu'il se penchait vers elle, et oh Boréas. Son parfum était entêtant, ses yeux plus envoûtants encore. Maintenant que ce n'était plus elle qui instaurait l'action, elle se faisait timide, et muette surtout, puisqu'elle parlait trop au goût de Pierre, qui avait dit ça avec malice, mais c'avait eu son effet. Elle avait la bouche sèche d'anticipation, et elle se tendit toute entière vers lui quand il effleura sa joue de ses doigts, s'arrêta à son menton pour déposer ce baiser sur ses lèvres. Et ce baiser. Il fut comme une explosion, libérant son coeur trop opprimé en quelques minutes, libérant ses émotions comme un feu d'artifice qui faisait la faisait battre trop fort. Mais il s'éloigna déjà, haletant, et elle glissa ses bras autour de sa nuque. « Non... » souffla-t-elle, le tirant de nouveau contre elle, contre sa bouche. « Reste là. » Combien de baisers lui vola-t-elle de la sorte, trop rassurée et heureuse pour s'exprimer autrement ? Et finalement elle se reprit un peu, le laissa récupérer sa respiration, rougissant de le voir ainsi. Néanmoins elle rit un peu, parce qu'il était si beau, avec ses mèches folles qu'elle avait secoué dans leurs échanges, et cet air comblé, perdu. Toute la tension du premier baiser était retombé, comme un premier pas plus dur à faire que les autres. « Ca fait tellement longtemps que je rêve de ça... » soupira-t-elle d'un ton rêveur. Elle se redressa finalement, plus sérieuse, l'idée qu'il ait fait ça pour la contenter la prit. Mais ce n'était pas le genre de Pierre, n'est-ce pas ? Elle n'aurait même pas songé qu'après sa première réaction au baiser volé, il vienne y répondre. Elle passa le bout des doigts contre sa joue, ne pouvant s'empêcher de le dévorer du regard, avant de jeter un oeil à Carole... qui était en train de s'amuser avec le robinet de la cuisine. Elle allait mettre de l'eau partout, et l'ex championne se redressa, brisant le charme, pour faire fuir la Goélise et fermer l'évier, sous l'oeil toujours plus interrogateur de Cyclone. Elle lui expliquerait plus tard, il fallait dire que là, elle nageait en plein bonheur. Elle chassa à nouveau la chromatique qui revenait à la charge voir si elle pouvait pas avoir un peu d'eau, avant de se recentrer sur Pierre, passant une mèche violette derrière son oreille. Que devait-elle dire, maintenant ?... Est-ce qu'ils étaient en couple ? Juste amants ? Est-ce qu'il allait encore l'embrasser comme ça ?
WILDBIRD
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Journal de bord
Ville d'origine : Algatia (Hoenn).
Équipe pokémon :
Inventaire :
collectionneurs & scientifiques
collectionneurs & scientifiques
Voir le profil de l'utilisateur
— Arrivé(e) le : 03/04/2016
— Posts : 631
— Ft : Hugh Dancy.
— Fiches : Story.
— T-Card : Team.
— Banque : Bank.
— Âge : 39 ans. (16.03)
— Job / Hobby : Maître de Hoenn.
— Couleur : #008080
— Pokédollars : 11.460 ₽
— Poussi-pièces : 03.
— Rp en cours : Alizée, Crystal, Roxann, Tanguy.
— Thème : www
MessageSujet: Re: Star Sky ; ft. Alizée. Lun 6 Mar - 1:07





Oh, mais son instant de… Répit – si on pouvait réellement appeler un tel moment, où il avait cherché à retrouver un rythme cardiaque plutôt acceptable, et un peu aussi son souffle – ne fut que de courte durée. Et… Très franchement, cela ne le dérangeait absolument pas. Il c’était largement laissé emporter vers elle, non sans avoir le sourire à ses quelques mots. Et il n’avait même pas compté le nombre d’échanges qu’ils avaient pu avoir. Qu’il avait aussi laissé glisser sa main sur son épaule, derrière ses cheveux, pour l’attirer un peu plus vers lui. Rah, s’il l’avait pu, sans doute qu’il aurai aimé revivre ce moment une infinité de fois. Mais finalement, il se redressa un peu, la respiration un peu coupée, mais c’était surtout dû à l’émotion, il arborait un air un brin rêveur, légèrement songeur, mais ne pouvait s’empêcher de détourner son regard du sien. Avant qu’elle ait pu redire un simple mot, il fit glisser l’une de ses mèches rosâtre derrière son oreille. Ah, la rebelle, elle voulait lui gâcher la vue, hein ? Et puis, elle lui dit qu’il y avait un moment qu’elle avait de rêvé de cela… Pierre ignorait en fait depuis quand, mais en vrai, il s’en fichait un peu, tant qu’ils restaient dans le présent, c’était ce qu’il fallait, c’était ce qu’il désirait, et apparemment, il pouvait même dire que c’était ce qu’ils désiraient tous les deux. Il lui répondit néanmoins avec un sourire, faisant clairement comprendre ce qu’il pouvait actuellement ressentir envers elle. Mais bien entendu, tout cela aurait été trop beau. Il fallait forcément qu’un petit imprévu vienne se glisser. Et Pierre avait secrètement rebaptisé des imprévus comme celui-ci, les imprévus qui arrivent quand il ne faut pas, des « Arthurs ». Parce que la plupart du temps, Arthur était la cause de tous ses malheurs. Heureusement qu’il n’était pas là actuellement… Cette fois-ci, c’était… Encore Carole qui avait décidé de faire son cirque. Et lorsqu’Alizée se redressa pour aller s’occuper de celle qui semait des troubles, Pierre ne pouvait tout simplement pas s’empêcher de suivre chacun de ses mouvements du regard. Non, franchement, il était simplement en train de la dévorer toute entière des yeux. Bon, pendant un moment, Pierre n’avait pas bougé de sa place, observant les événements de sa place. Ce ne fut que lorsque tout fut terminé – normalement, hein, avec Carole, on pouvait toujours s’attendre au pire… - qu’il se rapprocha d’Alizée. C’était vrai, qu’il aurai bien encore aimé l’attirer vers lui, lui voler encore une multitude de baisers… Non, simplement, il vient attraper sa main du bout des doigts, laissant lentement voyager son regard vers le sien. « Je crois que je ne saisis pas encore totalement ce qu’il vient de se passer… Et encore moins vers où tout cela nous mène… ». Forcément, après ce qu’il venait de se passer… Bon, et puis disons que ce n’était non plus tout nouveau qu’il faille à Pierre un certain temps pour comprendre la totalité des événements, que tout s’emboîte parfaitement dans sa tête. Enfin, si. Il y avait une chose dont il était sûr à cet instant, c’est qu’il était heureux. Mais vraiment heureux. Comme il y avait longtemps qu’il ne l’avait pas été. « Mais j’espère que tu ne m’en voudra pas si… Je décide de prolonger un peu plus mon temps de visite ici ? ». Et puis, il ne lui laissa même pas le temps de répondre, parce qu’il avait eu l’envie de revenir poser ses lèvres sur les siennes. Une nouvelle fois. Parce qu'il était un peu trop impatient.



. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .


Revenir en haut Aller en bas
avatar

Journal de bord
Ville d'origine : Cimetronelle
Équipe pokémon :
Inventaire :
dresseurs
dresseurs
Voir le profil de l'utilisateur
— Arrivé(e) le : 09/11/2016
— Posts : 70
— Ft : Victoria Magrath
— Fiches : www ; www
— T-Card : www
— Banque : www
— Âge : 29 ans
— Job / Hobby : Ex-championne de Cimetronelle, dresseuse spécialisée dans le type Vol et les ballets aériens
— Couleur : #9966FF
— Pokédollars : 4 060.
— Rp en cours : www ; www ; www
— Thème : www
MessageSujet: Re: Star Sky ; ft. Alizée. Mar 7 Mar - 15:25


   
   Pierre & Alizée
   Star sky

C'
était si irréel que de simples baisers la rendent si heureuse, mais c'était la vérité. Et les multiplier, les voler de la sorte, faisait exploser son coeur d'un bonheur tout neuf, qu'elle n'avait encore jamais connu, elle devait l'avouer. Oh son coeur avait déjà battu trop fort plus jeune, quand Pierre s'approchait d'elle, mais jamais à ce point. Et elle se sentait si naïve de sourire comme ça, d'être contente comme ça, de sentir les regards brûlants que lui lançait l'ex maître. Lui tourner le dos, ne serait-ce qu'un instant pour chasser Carole de son évier, n'avait guère aidé ses joues plus rouges que jamais. Ne pas le voir, quelques secondes, ne changeait rien. Alors elle s'était vite retournée face à lui, adossée à son évier, alors qu'il s'approchait après un coup d'oeil à la Goélise, fachée d'avoir perdu son terrain de jeu tout neuf, et qui était allée se percher sur un fauteuil désormais vide. Alizée la suivit du regard, avant de se sentir clairement bouillante quand Pierre attrapa ses doigts, du bout des siens, et si elle hésita un instant à les lier aux siens, elle se contenta de les serrer doucement, d'accrocher son autre main à la sienne, dans un petit sourire, après qu'il soit venu encore une fois rejeter une de ses mèches en arrière - ah, elle adorait beaucoup trop quand il faisait ça. « Je crois que je ne saisis pas encore totalement ce qu’il vient de se passer… Et encore moins vers où tout cela nous mène… » Manifestement, il n'allait pas pouvoir répondre à ses propres questions. Sur ce qu'ils étaient et ce que ça modifiait pour leur futur présent. Elle décida d'écarter ça pour le moment et de juste profiter, puisque Pierre était revenu l'embrasser avec impatience. « Mais j’espère que tu ne m’en voudra pas si… Je décide de prolonger un peu plus mon temps de visite ici ? » Elle pouffa contre sa bouche, saisissant bien le message, avant de se laisser aller au baiser, yeux fermés. Un cri de Carole l'en tira. « Espère-tu te faire une place dans mon lit ? » Elle n'attendait qu'une affirmation, son sourire le prouvait bien, quand bien même elle avait dit ça avec malice, elle espérait ne pas le faire fuir en ayant l'air prête à se donner le premier soir. Elle se fichait bien des conventions, elle avait attendu ça depuis trop longtemps. Et puis même s'il ne voulait pas tout de suite, elle s'en fichait bien, tant qu'elle le gardait près de lui. Par contre elle songea qu'elle devrait enfermer ses deux zigotos d'oiseaux dans leur pokéball, ou ils, enfin surtout Carole, allaient retourner la chambre. Elle lâcha une de ses mains, alla la poser contre sa joue, son pouce jouant doucement sur sa peau tandis qu'elle le contemplait. Les prochains jours s'annonçaient radieux.
WILDBIRD

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

I believe, I can fly...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Star Sky ; ft. Alizée.
Revenir en haut Aller en bas
Star Sky ; ft. Alizée.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Star Wars Pocket Models TGC
» sable, caniche star
» [Partenariat] Star Wars: Clone Wars Rpg
» Hogan critique The Rock! Star Jersey Shore dans le ring ++
» Les livres Star Wars

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Obstacles :: Would you like to save the game ? :: Erase your game :: Archives rp-
Sauter vers: