Tweets de @Obstacles_rpg


Voulez-vous accoucher avec moi ? feat Murphy
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: In the game :: Route 04 :: Dédale Végétal
avatar

Journal de bord
Ville d'origine :
Équipe pokémon :
Inventaire :
team rocket
team rocket
Voir le profil de l'utilisateur
— Arrivé(e) le : 12/06/2016
— Posts : 149
— Ft : Emma Watson
— Fiches : histoire
— T-Card : T-Card
— Banque : banque
— Job / Hobby : Accouche dans les mains de Murphy d'un petit Ezio
— Pokédollars : 3190
MessageSujet: Voulez-vous accoucher avec moi ? feat Murphy Dim 26 Fév - 15:49
Faire le petit chien. Aller Raine tu peux le faire. Contrôle ta respiration. Avec un peu de chance ce ne sont que de fausses contractions. Le bébé n'est pas censé arriver aujourd'hui, donc peut-être que tu as le temps de sortir d'ici avant d'accoucher. Un pas après l'autre. Doucement. Tout en contrôlant ta respiration. Tu peux le faire Raine. Aller. Tu ne vas pas donner raison à ton père qui ne voulait pas que tu sortes. Je n'aurai sans doute pas dû partir si loin alors qu'on était si proche de la date du terme. Mais évidemment, me perdre dans cet endroit ne faisait pas parti de mes prévisions. Cet endroit paraissait presque inexploré. Il fallait que j'y aille. Une petite voie dans ma tête me disait d'y aller. Jamais plus je n'écouterais cette connasse. Sans elle je ne serais pas perdue au beau milieu de cette foutue végétation. Ce n'est pas le moment de faire une attaque de panique. J'ai beau ne pas voir le ciel, être perdue et avoir des contractions que cela signifie que ça va mal finir. Peut-être que la sortie est juste après ce virage. Un pas. Deux pas. Trois pas. Même une vieille grand mère marchant avec un déambulateur me dépasserait. Plus le temps passe et moins j'arrive à marcher. Si seulement j'avais un mackogneur dans mon équipe, il m'aurait porté jusqu'à la sortie et puis voilà. Non, évidemment, j'ai préféré des pokemons qui ne peuvent pas me porter.
- Les sœurs fantomettes, j'ai besoin de vous. Aller chercher de l'aide.
Mes deux feuforêves vont trouver quelqu'un, c'est obligatoire. Je ne peux pas être seule dans ce foutu endroit. Je vois bien que Garbage, derrière son air de serein, commence à paniquer. Je ne vais pas me faire accoucher par un sac poubelle. J'ai beau apprécier Garbage, je ne veux pas que la première chose qui touche mon enfant soit un tas d'ordures. Il me faut de l'aide humaine. Pourvu qu'un humain se promène également dans ce foutu labyrinthe. S'il y en a un, West et East le trouveront forcément. Espérons qu'elles ne tombent pas sur quelqu'un ayant une peur panique des pokemons spectre. Quoi que même dans ce cas là, je reste persuadée que West trouvera une solution. Qui sait, le fait qu'elle soit shiney le poussera peut-être à la suivre. D'ailleurs les voilà ! Elles sont de retour ! Apparemment un jeune homme les suit. Aller Raine, continue d'avancer.
- S'il vous plait, aidez moi.
Evidemment il fallait que ta poche amniotique se rompe exactement au même moment. Pourvu qu'il ne pense pas que je viens de m'uriner dessus. Son visage ne crie pas l'intelligence donc on ne sait jamais.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Journal de bord
Ville d'origine : Vermilava (Hoenn).
Équipe pokémon :
Inventaire :
team rocket
team rocket
Voir le profil de l'utilisateur
— Arrivé(e) le : 20/01/2017
— Posts : 52
— Ft : Asa Butterfield.
— Fiches : Story.
— T-Card : Friends.
— Banque : Void.
— Âge : 18 ans. (01.01)
— Job / Hobby : Ancien serveur dans un bar à Waurlhaul. Aujourd'hui, travaille pour Raine, à la Team Rocket.
— Couleur : #CC0066
— Pokédollars : 5.140 ₽
— Poussi-pièces : 09.
— Rp en cours : Cassiopée, Crystal, Raine.
— Thème : www
MessageSujet: Re: Voulez-vous accoucher avec moi ? feat Murphy Mer 1 Mar - 13:42




Un labyrinthe, un endroit parfait pour se perdre, s’égarer, bref, rien de très joyeux en somme. D’ailleurs, il était même fortement probable que Murphy soit actuellement piégé au milieu de ce dédale de végétation. Tiens, cet arbre, là, il ne l’avait pas déjà vu une ou deux fois ? Puis, tout était tellement dense, qu’on ne voyait même pas – ou presque pas – la lumière du Soleil. Et Gëlla, qui était peureuse comme pas croyable, qui tremblait à chacun de ses pas, comme si un montre allait lui sauter dessus dans la seconde. Bon, d’accord, l’endroit était loin d’être charmant et tout droit sorti d’un conte de fées et de princesses, mais quand même ! Murphy n’était pas spécialement en train de paniquer… Juste qu’il s’énervait à ne pas trouver la sortie, voilà. Alors bon, il marchait, Gëlla collée à lui – d’ailleurs, il avait déjà manqué de l’écraser une ou deux fois. Mais pour autant, il ne savait pas vers où il allait ; ou vers quoi il allait. Il n’y avait aucun doute là-dessus – et c’était ce qui énervait Murphy encore plus – c’est que tous les deux, ils allaient encore marcher pendant longtemps. Sauf qu’un duo de spectre se pointa, devant eux. Ah… Et bien sûr Gëlla en eu la trouille, comme par hasard… Elle bondit dans les bras de Murphy, mais elle piaillait sur les deux spectres, comme si elle voulait leur montrer qu’elle n’avait pas peur d’eux… Mais qu’en fait si. « Mais ferme-là, Gëlla, arrête d’hurler tout le temps… ». Lui lança Murphy. Bon sang ce que ses tympans prenaient cher à cause d’elle ! Maintenant, qu’il s’occupe des deux arrivants. Il n’en avait jamais vu de pareils dans sa vie, mais l’un était différent de l’autre… Comme s’il n’était pas normal. C’était intriguant et à la fois un peu menaçant. Surtout qu’étrangement, dans leurs façons d’agir, c’est comme si les deux Feuforêve voulaient entraîner Murphy quelque part. Bon, clairement, quand des spectres vous font signe de les suivre… En théorie, vous n’allait pas atterrir au pays des bisounours, hein. Alors bon, Murphy aurait très bien pu fuir sans se retourner, ni rien demander à personne, sauf que… Ben non, il avait préféré suivre le duo. Par curiosité… Ou peut-être que c’était l’un des pouvoirs psychiques de ses fantômes, non, franchement, Murphy n’aurai pas sur le dire.

Alors, Murphy les avaient suivis, malgré les grandes protestations de Gëlla. Bon, il n’était pas spécialement rassuré de devoir suivre des spectres, mais bon… Au pire, c’était peut-être sa chance pour retourner voir le jour… Ou pire, s’enfoncer un peu plus dans les enfers. On se rassurait un peu comme on pouvait, bien qu’un côté de la logique aimait aussi imaginer les pires scénarios. Genre, tomber dans un trou profond et mourir, ou n’importe quel autre invention digne d’un spectre bouffeur d’âmes. Mais la réalité en fut tout autre. Murphy arriva face à une femme qui n’avait visiblement pas l’air en forme. Et comble de tout, elle lui demandait de l’aide. A lui. Avait-il seulement déjà une fois dans sa vie aidé quelqu’un ? Euh… S’il s’en fiait à ses souvenirs, non. Alors, il était un peu bloqué, la, hein… « Euh… Oui, oui, je veux bien. Mais comment ? ». Il avait posé Gëlla au sol, pour s’approcher de la jeune femme. Et puis… Ah, mais elle était enceinte. Joie. S’il devait s’improvisait sage-femme… Il avait encore le temps de faire demi-tour et fuir ? Ah non, c’est vrai qu’il aurait ce poids sur la conscience sinon…


. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Journal de bord
Ville d'origine :
Équipe pokémon :
Inventaire :
team rocket
team rocket
Voir le profil de l'utilisateur
— Arrivé(e) le : 12/06/2016
— Posts : 149
— Ft : Emma Watson
— Fiches : histoire
— T-Card : T-Card
— Banque : banque
— Job / Hobby : Accouche dans les mains de Murphy d'un petit Ezio
— Pokédollars : 3190
MessageSujet: Re: Voulez-vous accoucher avec moi ? feat Murphy Ven 3 Mar - 22:57
- Euh… Oui, oui, je veux bien. Mais comment ?

Vu son âge, il ne fallait pas s'attendre à ce qu'il soit maïeuticien. Quoi que même vieux, le simple fait que ce soit un homme diminue fortement les chances qu'il ait des connaissances en accouchement. Les hommes sont vraiment inutiles. Le problème c'est que je sens que je n'arriverai plus à avancer, et qu'il faut que je pousse. Heureusement pour moi, je porte une tunique donc même si je retire mon pantalon il ne verra pas tout. Le problème c'est que c'est mort, je vais avoir besoin d'aide pour retirer ce foutu pantalon. D'ailleurs il va aussi falloir que j'enlève ma culotte... Le pauvre inconnu.

- Bon alors écoutez-MOI.

Foutue contraction qui arrive quand je parle.

- Vu la situation autant se tutOYER. Je m'appelle Raine. Il va falloir que tu m'aides à retirer mon PANTALON. Je suis désolée mais tu vas devoir m'aider à accoucher ICI.

Après tout c'est lui qui a demandé. Il aurait pu essayer de s'enfuir et se faire tuer par Garbage. C'était à lui de voir et il a fait son choix. Surtout qu'il l'a fait sans savoir ce qui lui arriverait s'il s'enfuyait. Non, ce jeune homme a demandé comment il pouvait m'aider, du coup par moral il va devoir m'aider.

- Je m'occupe de descendre la panTALON jusqu'à mi-cuisse et vous faites le reste car moi je vais pas pouvoir me BAISSER.

Alors que je suis en train de descendre mon pantalon face à ce total inconnu, je me dis que d'un côté heureusement qu'on se trouve ici, dans ce labyrinthe, car les chances que quelqu'un arrive alors que ce jeune homme me descend mon pantalon restent assez minces. Vous imaginez la scène en plein centre ville de Paoles ? Une femme qui accouche et demande aux inconnus de la déshabiller ? Quoi que si j'étais en centre ville, l'hôpital n'étant pas très loin j'accoucherai dans un lit et non pas au milieu de toutes ces plantes. Au milieu de toutes ces plantes et face à un gamin qui se promène avec une poule. Certes une poule rare, mais une poule qui piaille. Comment vous pensez que j'ai su que mes fantomettes avaient trouvé quelqu'un ? Ben j'ai entendu des cris au loin. Peut-être que la petite volaille a eu peur de mes spectres. En tout cas, tant qu'elle ne me crie pas dans les oreilles ça devrait aller elle ne va passer à la broche. D'ailleurs je la critique mais c'est plutôt moi qu'on entend actuellement. Oui, ce n'est pas parce que je parle tranquillement dans ma tête que cela signifie que les contractions ont décidé de faire une petite pause le temps que je prenne le thé.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Journal de bord
Ville d'origine : Vermilava (Hoenn).
Équipe pokémon :
Inventaire :
team rocket
team rocket
Voir le profil de l'utilisateur
— Arrivé(e) le : 20/01/2017
— Posts : 52
— Ft : Asa Butterfield.
— Fiches : Story.
— T-Card : Friends.
— Banque : Void.
— Âge : 18 ans. (01.01)
— Job / Hobby : Ancien serveur dans un bar à Waurlhaul. Aujourd'hui, travaille pour Raine, à la Team Rocket.
— Couleur : #CC0066
— Pokédollars : 5.140 ₽
— Poussi-pièces : 09.
— Rp en cours : Cassiopée, Crystal, Raine.
— Thème : www
MessageSujet: Re: Voulez-vous accoucher avec moi ? feat Murphy Sam 4 Mar - 18:31




Eh bien, mine de rien. Murphy était complètement paniqué. Parce qu’il avait vu juste. Il allait bel et bien devoir aider cette femme pour accoucher. S’il eut un léger moment à rester planté sur place, tentant de mettre en route ses méninges, il retourna bien vite à la réalité avec ses paroles. Bien, il allait devoir agir, et ne pas jouer au gamin qui observe en silence. C’est joli à dire hein, mais quand on ne sait pas comment s’y prendre, c’est un peu moyen. Et Gëlla, elle piaillait au début, puis, lorsqu’elle vit la situation un peu critique, elle préféra se taire. Et puis, y avait un sac poubelle qui lui lançait des regards bizarres, alors elle avait bien compris qu’elle devait se la boucler, et vite. Murphy hocha la tête en silence. Bah voilà, il venait de s’engager pour aller aider cette femme qui avait eu la meilleure idée du monde d’accoucher dans la forêt… Bon, au moins, cette Raine lui avait dit ce qu’il allait devoir faire, c’était déjà une bonne chose, il ne partait pas sans aucune base. Mais… Par moment elle criait de douleur. Mettre un monde un enfant, c’était si douloureux que ça ? Enfin, ce n’était pas vraiment le moment de venir poser des questions, hein… Agir plutôt que parler. Voyons Murphy, tu connais ça, c’est ce que tu as toujours fais ! On t’a toujours donné des ordres que tu suivais, sans trop savoir pourquoi, mais tu les suivais quand même. Cette fois-ci, Murphy n’avait qu’à… Simplement ôter le bas de cette femme. Pour le moment, du moins. Un instant, il songea qu’ils auraient pu peut-être avoir le temps de partir vers un hôpital… Mais à moins que Raine sache comment sortir d’ici, c’était mort. Tiens, d’ailleurs, maintenant qu’il y songeait. Il n’avait même pas pris la peine d’ouvrir la bouche, enfin, de toute façon, il n’aurait rien eu de très intelligent à dire, et à part faire perdre du temps… C’est tout ce qu’il aurai gagné. Ou perdu.

Alors, c’est après un petit laps de temps que Murphy s’approcha. Parce qu’il savait bien que s’il n’aidait pas cette femme, personne ne le ferai, donc bon… Il avait pris son courage à deux mains, et dans des gestes plutôt timides il enleva totalement le pantalon de la future mère. Bien. « Euh… C’est fait, madame… ». Et voilà qu’il allait encore passer pour un idiot, hein. Mais bon, après tout, dans ce domaine-là, il ne pouvait que passer pour un idiot. Oh, il n’avait jamais accouché de sa vie – et c’est quelque chose qui ne se produira jamais chez lui, d’ailleurs ; il ne savait même pas comment se déroulait un accouchement… Bref, il n’avait vraiment, mais vraiment pas du tout dans une situation de confort… Bien au contraire.



. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Journal de bord
Ville d'origine :
Équipe pokémon :
Inventaire :
team rocket
team rocket
Voir le profil de l'utilisateur
— Arrivé(e) le : 12/06/2016
— Posts : 149
— Ft : Emma Watson
— Fiches : histoire
— T-Card : T-Card
— Banque : banque
— Job / Hobby : Accouche dans les mains de Murphy d'un petit Ezio
— Pokédollars : 3190
MessageSujet: Re: Voulez-vous accoucher avec moi ? feat Murphy Dim 5 Mar - 2:12
Madame ? Il venait vraiment de m'appeler "madame" ? On ne doit même pas avoir dix ans d'écart et en plus je suis en train d'accoucher devant lui. M'appeler Raine ne me semble pas si déplacé que ça. Mais bon, d'un côté s'il préfère laisser de la distance ce n'est pas si mal. Quand on va dans un hôpital, on ne tutoie pas son gynéco, donc vu qu'il risque de devoir jouer la sage femme, je peux comprendre qu'il veuille garder un peu de distance. Peut-être qu'il sortira de cet événement avec un stress post-traumatique. Peut-être qu'il ne voudra plus toucher une fille avant longtemps. Quoi qu'il faudrait déjà qu'une fille ait bien voulu de lui. Enfin bon, je ne vais pas critiquer ce pauvre malheureux. D'ailleurs, maintenant que je n'ai plus mon pantalon, je me sens déjà moins serrée. Mais je crois que mon corps l'a senti car les contractions se font de plus en plus rapprochées. L'envie de pousser de plus en plus forte. J'ai besoin de savoir ce qu'il se passe là en bas, mais je crois que demander au gamin serait vraiment trop pour lui. Ce n'est pas que s'il fait des cauchemars pendant trois ans ça va me déranger, mais disons que s'il tombe dans les pommes il me sera complètement inutile et du coup les fantomettes l'auront trouvé pour rien. Je me retourne un peu, histoire de lui faire un peu dos pour qu'il ne me voit pas descendre une main vers mon "champ de bataille". Des cheveux. Des cheveux ne m'appartenant pas. La tête du bébé est vraiment à deux doigts de sortir. C'est officiel, mon fils va naître ici, dans cette forêt dans laquelle je n'aurai jamais dû mettre les pieds.

- Aidez moi à m'allonger par terre, s'il vous plait. Le bébé arrive.

En entendant mes mots, Garbage a vite compris que c'était le moment. Le bébé allait naître. Le problème pour lui, c'est que le moment de l'accouchement voulait surtout dire que j'allais être au maximum de vulnérabilité. Si quelqu'un essayait de m'attaquer, je ne peux plus m'enfuir, je ne peux même plus vraiment bouger. Son travail de protection est à son summum. Il va devoir me protéger moi, mais également l'enfant qui va naître. Je le vois bien qui scrute les alentours pour surveiller que personne ne puisse nous menacer. Il lance très régulièrement des regards aux deux inconnus (le jeune homme et sa poule) pour faire comprendre qu'il les surveille et que si besoin il les tuera. Oui il est comme ça mon Garbage, il sait comment rassurer un gamin qui va devoir aider une femme enceinte à accoucher au milieu de nul part. Lui faire comprendre que s'il merde et bien il finira dans un trou, découpé en petites rondelles, est exactement ce dont il a besoin. C'est officiel, il va finir traumatisé.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Journal de bord
Ville d'origine : Vermilava (Hoenn).
Équipe pokémon :
Inventaire :
team rocket
team rocket
Voir le profil de l'utilisateur
— Arrivé(e) le : 20/01/2017
— Posts : 52
— Ft : Asa Butterfield.
— Fiches : Story.
— T-Card : Friends.
— Banque : Void.
— Âge : 18 ans. (01.01)
— Job / Hobby : Ancien serveur dans un bar à Waurlhaul. Aujourd'hui, travaille pour Raine, à la Team Rocket.
— Couleur : #CC0066
— Pokédollars : 5.140 ₽
— Poussi-pièces : 09.
— Rp en cours : Cassiopée, Crystal, Raine.
— Thème : www
MessageSujet: Re: Voulez-vous accoucher avec moi ? feat Murphy Mar 7 Mar - 21:34




Ah, vraiment. Tout cela, c’était un rêve – enfin, plutôt un cauchemar – ou bien… La vérité pure et simple ? Oh, vraiment, il se serait bien pincé une fois, deux fois… Cent fois, mais s’il était dans la réalité, et pas dans un délire de son imagination, ben, il aurait vraiment eu l’air stupide… Enfin, il était aussi en train de se dire que c’était tout de même un peu stupide de venir accoucher en plein milieux d’une forêt. Elle était une hipster, la Raine ? Elle n’en avait pas vraiment l’allure, pourtant. Enfin, peut-être une hipster en devenir, ou une hipster qui ne s’avoue pas, donc qui traîne en habits normaux, qui a des attitudes normales mais… Des délires étranges. Surtout qu’en plus, elle avait un Sac Poubelle qui semblait drôlement tenir à elle. Il faisait un peu peur, ce truc. Avec ses regards de tueur en série… Dommage que Gëlla soit trop faible pour l’occuper, sinon, Murphy aurait bien aimé ne plus trop le voir traîner dans les parages. Femme hipster, c’était certain. Elle se promène avec un Sac Poubelle ! Il n’y avait pas d’autres explications ! Wow, Murphy, tu pars vraiment trop loin dans tes délires, mon gars, surtout que… Ce n’est pas comme s’il avait vraiment le temps de partir dans des délires… Il n’y avait pas mort d’homme, non. Juste… Accouchement surprise ? Murphy se demandait bien ce qui pouvait être pire entre les deux... Enfin, heureusement que madame-peut-être-hipster sait plus ou moins comment gérer la situation… Enfin, il semblerait. Parce que, clairement, Murphy, c’était comme lui demander d’aller chercher un grain de sable vert dans… Une plage. Voilà. Il était perdu. Il hocha la tête, tel un automate lorsqu’elle lui dit qu’il devait venir l’aider à s’allonger. Car c’était le moment d’accoucher. Un instant, Murphy eut l’espoir que l’ambulance arrive au grand galop, et qu’il n’ait plus rien à faire, qu’il puisse repartir chez lui. Et… Ben non. Il aimait bien se faire des films, Murphy. Mais bon, maintenant, il devait exécuter son ordre. Soit, coucher la dame au sol. Ce ne fut pas si compliqué que cela, bien que Murphy était un peu gauche et maladroit, et surtout, certainement un peu trop brutal dans ses manières de faire, surtout qu’il s’agissait-là d’une femme enceinte. Bah, tant pis, elle était au sol, voilà tout ! « Bon, c’pas vraiment l’endroit le plus confortable… Mais s’il vous faut quelque chose… J’sais pas, n’importe quoi, faites savoir… ». Ah, et il recommençait à parler, ne plus avoir la langue liée. Après tout, c’était le temps que tout monte au cerveau, qu’il comprenne qu’il allait devoir réaliser une tâche qu’il n’avait jamais effectué.



. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Journal de bord
Ville d'origine :
Équipe pokémon :
Inventaire :
team rocket
team rocket
Voir le profil de l'utilisateur
— Arrivé(e) le : 12/06/2016
— Posts : 149
— Ft : Emma Watson
— Fiches : histoire
— T-Card : T-Card
— Banque : banque
— Job / Hobby : Accouche dans les mains de Murphy d'un petit Ezio
— Pokédollars : 3190
MessageSujet: Re: Voulez-vous accoucher avec moi ? feat Murphy Lun 13 Mar - 16:14
Je commençais à avoir presque de la peine pour le gamin. Il n'avait strictement rien demandé et moi je l'obligeais à m'aider à accoucher. Plus le temps passait et plus son visage semblait se décomposer. Je n'osais pas lui demander de regarder "où ça en était" de peur de le traumatiser, ou qu'il s'évanouisse... Mais également parce que je suis tout de même timide. Je ne suis pas du genre à montrer ma partie intime à n'importe qui. Enfin bon, il m'aida à m'allonger du mieux qu'il pouvait je suppose, même si honnêtement j'ai bien cru que j'allais m'éclater par terre. Complètement gauche ce pauvre jeune homme. Il en avait l'allure donc je n'étais pas tant surprise que ça.

- Bon, c’pas vraiment l’endroit le plus confortable… Mais s’il vous faut quelque chose… J’sais pas, n’importe quoi, faites savoir…

La seule chose qui me vint en tête était de m'accrocher à quelque chose. Alors je tendis un bras en direction de Garbage et un bras dans sa direction. Garbage s'exécuta très rapidement et je pus m'agripper à lui et commencer à serrer.

Finalement je n'avais pas eu à pousser énormément, le bébé était sorti assez rapidement, heureusement pour moi. C'est le jeune homme qui me tendit mon enfant un fois sorti. Il avait la marque de ma main sur son bras. Apparemment j'avais dû serrer assez fort. Je ne saurai dire s'il s'en est plaint car j'ai complètement omis tout ce qu'il y avait autour de moi, je ne pensais qu'à ma respiration et à mes poussées. Je ne pense pas que ce soit vraiment de l'égoïsme, simplement que la douleur d'un accouchement est très intense, même si , honnêtement, je m'attendais à pire. Certaines personnes diraient que j'ai toujours été plutôt résistante à la douleur et que c'est peut-être pour ça. Gamine, lorsque je tombais je ne pleurais pas, je faisais juste la tête, du genre petite tête de mule.

- Merci beaucoup. Comment t'appelles tu ? Et est ce que tu serais intéressé par du boulot ?

Oui oui, je venais à peine d'accoucher, mon bébé était encore nu et tout dégouttant, mais je venais vraiment d'essayer d'embrigader ce pauvre inconnu. Mais bon, il venait de m'aider à accoucher alors que rien ne l'obligeait (Garbage un peu quand même...), alors je dois avouer que j'imaginais pouvoir avoir un minimum confiance à lui. C'est toujours plus que ce que je ressens pour la plupart de la team Rocket.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Journal de bord
Ville d'origine : Vermilava (Hoenn).
Équipe pokémon :
Inventaire :
team rocket
team rocket
Voir le profil de l'utilisateur
— Arrivé(e) le : 20/01/2017
— Posts : 52
— Ft : Asa Butterfield.
— Fiches : Story.
— T-Card : Friends.
— Banque : Void.
— Âge : 18 ans. (01.01)
— Job / Hobby : Ancien serveur dans un bar à Waurlhaul. Aujourd'hui, travaille pour Raine, à la Team Rocket.
— Couleur : #CC0066
— Pokédollars : 5.140 ₽
— Poussi-pièces : 09.
— Rp en cours : Cassiopée, Crystal, Raine.
— Thème : www
MessageSujet: Re: Voulez-vous accoucher avec moi ? feat Murphy Dim 19 Mar - 15:55




Ah, clairement, Murphy n’était pas l’acteur de la situation, il ne faisait que suivre ce qu’on lui demandait. Faire que ce dont on voulait bien qu’il fasse. Elle avait eu envie de se tenir à lui pour effectuer son travail ? Eh bien, Murphy avait un peu souffert au niveau de son bras, il fallait le dire. Jamais, à aucun moment, il n’avait imaginé que cette femme avait autant de force… A moins que ce soit lui qui n’ait vraiment rien comme muscles dans ses bras ? Bon, il n’en avait aucune idée, et franchement, il n’avait pas la tête à y réfléchir d’avantage, il se sentait déjà assez inutile comme ça, il n’en avait pas besoin d’en rajouter encore une couche.

Mais finalement, le bébé arrive bien plus vite que Murphy ne se l’était imaginé. Pour lui, dans trois heures il aurait encore été là, à attendre que la petite créature veuille bien pointer le bout de son nez… Mais ce fut avec un certain soulagement quand même qu’il accueillit la naissance du petit, parce qu’au moins, Raine lui lâcha son bras, du coup, la douleur qu’il avait s’envola presque aussitôt. Enfin, c’était assez ironique de dire qu’il avait eu mal, quand on savait qu’une femme venait d’accoucher juste à côté de lui, hein… Enfin, bon. Murphy regarde le petit être un instant. C’est un peu moche un bébé quand ça vient de naître en fait… Murphy porta dans ses bras le petit garçon nouveau-né qui pleurait – bon, il ne rivalisait pas avec sa Poussifeu, alors ça ne le dérangeait pas vraiment – avant de le tendre vers sa mère. « Vous vous en occuperez bien, hein ? ». Oui, parce qu’à cet instant, Murphy avait son image de lui-même en tête. Et qu’il avait peur que ce petit se retrouve aux portes d’un orphelinat, tout seul et abandonné de tous. Et cela aurait été quelque chose qu’il n’aurait jamais supporté. Avoir assisté à la naissance d’un gosse qui allait vivre la même situation que celle qu’il avait vécu… Si Raine lui disait qu’elle n’en voulait pas, il aurait tout fait pour aider ce petit. Parce que tout d’un coup, il avait ressenti un sentiment protecteur vis-à-vis de ce môme nu comme un Chenipan. Enfin, Murphy l’avait quand même donné à sa mère, qui semblait le vouloir apparemment. Il espérait vraiment ne pas s’être trompé… Et qu’il ne serve pas de nourriture au sac poubelle qui se tenait à côté d’eux… Finalement, il finit par lâcher le bébé du regard, lorsque sa mère lui adressa la parole. « Je m’appelle Murphy… Et… Euh, du boulot… ? Vous voulez que j’fasse accoucher des gens tous les jours ? ». Il avait été un peu surpris par sa proposition… Lui, faire accoucher des gens, aha, cette superbe et magnifique blague… Enfin, pour lui, le boulot qu’elle lui proposait devait sans doute être celui-ci… Non ? Bien qu’en soit, il n’en avait vraiment aucune idée… « Mais euh… Sinon, je vous raccompagne quelque part ? ‘Fin, pas que j’pense pas que vous ne soyez pas capable de sortir de cette forêt seule, hein, mais, avec le bébé… ». Il eut un regard vers le bébé en disant ses mots, et… Ben maintenant qu’il était là, il ne savait plus vraiment quoi faire… Attendre que le temps passe ? Bon, ça c’était stupide comme idée, on était d’accord.



. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Journal de bord
Ville d'origine :
Équipe pokémon :
Inventaire :
team rocket
team rocket
Voir le profil de l'utilisateur
— Arrivé(e) le : 12/06/2016
— Posts : 149
— Ft : Emma Watson
— Fiches : histoire
— T-Card : T-Card
— Banque : banque
— Job / Hobby : Accouche dans les mains de Murphy d'un petit Ezio
— Pokédollars : 3190
MessageSujet: Re: Voulez-vous accoucher avec moi ? feat Murphy Lun 20 Mar - 21:05
- Vous vous en occuperez bien, hein ?

Est-ce que j'ai la tête d'une méchante ou a-t-il posé cette question sans rapport avec l'image que je dégage. Dans tous les cas, ce n'était peut-être pas le moment de dire que mon nom de famille était Giovanni, nom associé à l'une des plus importantes teams au monde. Comme réponse à sa question, je serrai mon fils dans mes bras et hochai la tête au jeune homme pour lui signifier que oui.

- Merci beaucoup. Comment t'appelles tu ? Et est ce que tu serais intéressé par du boulot ?
- Je m’appelle Murphy… Et… Euh, du boulot… ? Vous voulez que j’fasse accoucher des gens tous les jours ?

Faire accoucher des gens ? Il me prend pour une directrice de maternité ou quoi ?! Moins je vois de bébé et mieux je me porte. Enfin, moins je vois les bébés des autres et mieux je me porte. Je viens à peine d'accoucher vous ne pouvez pas m'en vouloir d'avoir dit cela par habitude.

- Mais euh… Sinon, je vous raccompagne quelque part ? ‘Fin, pas que j’pense pas que vous ne soyez pas capable de sortir de cette forêt seule, hein, mais, avec le bébé…

Il semble vraiment serviable. Exactement la personne qu'il me faut. Je dois le prendre à l'essai. Il faut absolument qu'il accepte.

- Non, ce que je vous propose n'implique aucun nouvel accouchement. Ce travail impliquerait davantage le fait de rendre servir, et je pense que la plupart du temps cela aura un rapport avec le bébé que vous venez de m'aider à faire naître. En tant que mère célibataire je dois avouer que je risque de manquer parfois un peu de temps, et avoir une personne sur qui compter pour m'aider me serait très utile. Et si vous vous posez la question, ce sera très bien payé. Après tout, qui pourra mieux s'occuper de mon petit que la personne qui l'a fait naître. Enfin bon, je vous laisse réfléchir. J'accepte votre aide pour sortir de ce foutu labyrinthe. J'ai de quoi vous payer. Ce sera un peu comme un aperçu du boulot.

Je trouve que ma façon de présenter le travail était assez correcte. Bien évidemment je n'allais pas lui dire dès maintenant que ce travail serait payé par de l'argent provenant de la Team Rocket. Je me promène peut-être avec des liasses d'argent dans les poches, je ne crie pas sur les toits d'où elles proviennent.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Journal de bord
Ville d'origine : Vermilava (Hoenn).
Équipe pokémon :
Inventaire :
team rocket
team rocket
Voir le profil de l'utilisateur
— Arrivé(e) le : 20/01/2017
— Posts : 52
— Ft : Asa Butterfield.
— Fiches : Story.
— T-Card : Friends.
— Banque : Void.
— Âge : 18 ans. (01.01)
— Job / Hobby : Ancien serveur dans un bar à Waurlhaul. Aujourd'hui, travaille pour Raine, à la Team Rocket.
— Couleur : #CC0066
— Pokédollars : 5.140 ₽
— Poussi-pièces : 09.
— Rp en cours : Cassiopée, Crystal, Raine.
— Thème : www
MessageSujet: Re: Voulez-vous accoucher avec moi ? feat Murphy Sam 1 Avr - 15:49




Un peu soulagé, puisque visiblement le bébé n’allait pas être abandonné, Murphy reprit son attention sur le supposé travail qu’elle pouvait lui donner. Ce n’était pas qu’il ne crachait pas sur du travail pour se faire un peu d’argent, loin de là, mais il avait déjà le sien… Bon, ce n’était pas un glorieux travail et il ne payait pas beaucoup, mais c’était déjà ça. Et qui lui disait qu’elle n’était pas en train de lui mentir ? Murphy n’avait pas vraiment envie de s’engager dans quelque chose, pour être jeté deux minutes après. Et puis, pour faire du babysitting… Il avait vraiment la tête à cela ? Mais bon, pour qu’elle ait besoin de quelqu’un, c’est qu’elle devait être à la tête d’une entreprise, ou d’un machin qui lui prenait beaucoup de temps, et si elle avait de l’argent, pourquoi elle n’engageait pas quelqu’un de qualifié ? Bon, et puis son argument semblait un peu fragile. Ouais, d’accord Murphy l’avait aidé à accoucher, mais bon, elle avait clairement du voir qu’il n’avait pas la tête avec les gosses, qu’il était tout sauf délicat. Enfin, il devait quand même lui répondre, il ne pouvait pas rester planté comme il l’était. Alors, pour se faire, il haussa les épaules. « Bah, je préfère encore réfléchir un peu, vous voyiez ? Pas que ça m’dérangerai… Mais devoir déménager, me trouver un autre endroit pour dormir… Ouais, je préfère encore y réfléchir, si ça n’vous dérange pas. ». Un moyen plutôt poli de lui dire qu’il refusait en somme… Parce qu’il n’avait clairement pas les moyens de déménager, et quand bien même elle habiterait la même ville que lui… Bon, d’accord, il n’avait jamais envisagé cette option, pour Murphy, cette Raine et son gosse vivaient dans un endroit plutôt luxueux, bien loin des maisons des nuls comme lui. Et puis même, il aurait forcément du la croiser si elle habitait Waurlaul, non ? Bon, il n’en savait rien en vrai, et il était incapable de lui poser la question, parce que c’était être trop indiscret selon lui… Même si, maintenant qu’il y repensait, s’il allait devoir la conduire jusqu’à chez elle, forcément qu’il allait devoir lui demander où elle habitait, forcément… « Mais sans soucis, j’vous aide à sortir de ce labyrinthe, hein ! ». Il n’allait tout de même pas cracher sur quelques billets, même si ce n’était pas grand-chose, jamais il ne refuserai. Bon, maintenant, il fallait juste qu’il arrive à retrouver son chemin, mais tout d’abord, Murphy appela Gëlla, pour qu’elle vienne grimper sur son épaule, ce qu’elle fit en vitesse, un peu soulagée de ne plus se trouver au même niveau que le Miamiasme – froussarde qu’elle est, elle en avait littéralement la trouille depuis qu’il l’avait regardé avec un air tout sauf gentil. « Eh… Je ne vous ai pas demandé vers où vous voulez que je vous conduise ? Qu’on s’retrouve pas au final à l’opposé de l’endroit où vous voulez être… ». En effet, cela aurai été fort dommage. Et puis voilà, au final il lui avait demandé où elle habitait. Enfin, après, libre à elle de lui donner un endroit au pif et qu’elle appelle un taxi après, hein. Probable qu’il aurai été le premier à faire cela… Sauf qu’il serai rentré chez lui seul et sans taxi, c’était la différence.



. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Journal de bord
Ville d'origine :
Équipe pokémon :
Inventaire :
team rocket
team rocket
Voir le profil de l'utilisateur
— Arrivé(e) le : 12/06/2016
— Posts : 149
— Ft : Emma Watson
— Fiches : histoire
— T-Card : T-Card
— Banque : banque
— Job / Hobby : Accouche dans les mains de Murphy d'un petit Ezio
— Pokédollars : 3190
MessageSujet: Re: Voulez-vous accoucher avec moi ? feat Murphy Dim 2 Avr - 11:02
- Bah, je préfère encore réfléchir un peu, vous voyiez ? Pas que ça m’dérangerai… Mais devoir déménager, me trouver un autre endroit pour dormir… Ouais, je préfère encore y réfléchir, si ça n’vous dérange pas.

Je me rends bien compte qu'il hésite et que dans sa tête il ne voit pas vraiment ce qu'il a à gagner. Mais je ne suis pas à court d'argument. Quand je veux quelque chose (ou dans notre cas ici "quelqu'un") je fais tout pour l'avoir. Et l'argent n'est pas un problème. La manipulation non plus. Je suis prête à tout j'ai dit.

- Mais sans soucis, j’vous aide à sortir de ce labyrinthe, hein !
- Merci.

Oui c'est bien un sourire que je viens de faire. Il fait monter son poulet sur son épaule, pendant que je lui tends le bébé. Il le portera pendant que mes pokemons m'aideront à avancer. Mes fantomettes m'aideront en me tenant par les bras.

- Eh… Je ne vous ai pas demandé vers où vous voulez que je vous conduise ? Qu’on s’retrouve pas au final à l’opposé de l’endroit où vous voulez être…
- J'habite à Paoles, mais j'ai des connaissances à Waurlaul qui pourront m'héberger le temps que je sois suffisamment en forme pour reprendre la route. J'habite dans le casino. Je suis certaine de pouvoir vous trouver un endroit où vivre si vous décidez de venir travailler pour moi. Je peux même vous garantir que l'argent ne sera pas un problème. Vous ne manquerez de rien. Et je suis même ouverte à la négociation. Bon, j'arrête d'insister car je ne voudrais pas que vous disiez que je vous force la main.

Même si c'est un peu ce que je fais. Je ne veux pas d'un sbire idiot pour s'occuper de mon fils. J'ai un bon instinct avec ce jeune homme. Je pense qu'il n'a pas dû avoir une vie facile. Peut-être qu'en le faisant parler, me montrant une bonne oreille et compatissante, cela ira dans mon sens.

- Parlez moi un peu de vous, s'il vous plait. J'aimerais savoir qui est le jeune homme qui m'a aidée dans cette situation si peu banale. Je veux être en mesure de raconter qui vous êtes, le jour où je parlerai de sa naissance à mon fils. Que faites vous dans la vie ? Où habitez vous ? Etes vous né sur Miranoir ? Quel genre d'enfance avez-vous eu ?

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Journal de bord
Ville d'origine : Vermilava (Hoenn).
Équipe pokémon :
Inventaire :
team rocket
team rocket
Voir le profil de l'utilisateur
— Arrivé(e) le : 20/01/2017
— Posts : 52
— Ft : Asa Butterfield.
— Fiches : Story.
— T-Card : Friends.
— Banque : Void.
— Âge : 18 ans. (01.01)
— Job / Hobby : Ancien serveur dans un bar à Waurlhaul. Aujourd'hui, travaille pour Raine, à la Team Rocket.
— Couleur : #CC0066
— Pokédollars : 5.140 ₽
— Poussi-pièces : 09.
— Rp en cours : Cassiopée, Crystal, Raine.
— Thème : www
MessageSujet: Re: Voulez-vous accoucher avec moi ? feat Murphy Dim 2 Avr - 11:40




C’est un peu sans vraiment le vouloir, où même le prévoir que Murphy se retrouva avec le bébé dans les bras. Ah… Alors, comment on portait un bébé déjà ? Murphy avait un peu peur de mal le tenir, ou même de lui faire mal tant il était petit et semblait si fragile. En cet instant, il tenait un peu ce petit bonhomme comme s’il s’agissait de l’objet le plus précieux du monde, et qu’il faisait tout pour ne pas l’abîmer. Enfin bon, au moins le bébé n’était pas lourd, pas trop pénible à porter, et Murphy pensait avoir trouvé le bon moyen de le garder dans ses bras. Tant que Gëlla ne faisait pas trop sa curieuse vis-à-vis du nouveau-né, cela devrait normalement aller…
Ah, par contre, c’est qu’elle semblait insistante un peu. Murphy lui avait juste demandée un lieu où la conduire, et elle lui sortait Paoles, Waurlhaul, un casino… Bon, c’est qu’elle avait vraiment des relations partout… « Oh… D’accord. Ça doit être joli de vivre dans un casino… ». Il eut un petit sourire gêné, parce qu’il ne savait pas trop quoi dire d’autre en réalité. Et puis, Murphy reposa son regard vers le bébé – qui n’avait d’ailleurs toujours pas de nom, ou peut-être qu’il en avait un, mais Murphy ne l’avait pas demandé, et Raine ne lui avait pas donné, alors en ce moment, il faisait comme si le bébé n’avait pas de nom. « Alors va pour Waurlhaul. J’habite là-bas, alors si vous voulez que je vous conduise à un endroit précis de la ville, je devrai pouvoir le faire. ». Pas à dire qu’il connaissait la ville comme sa poche, mais presque. Bon, d’abord il fallait sortir de la forêt, et pour ça, on dira que c’est plutôt quelque chose de simple. Waurlhaul, c’est supposé être au nord de l’endroit où ils se trouvent, donc, il faut trouver le moyen d’aller au nord. Comment on trouve le nord dans une forêt déjà ? Mmh… Ah, c’est dommage, Murphy n’eut pas le temps de réfléchir plus longtemps, Raine avait déjà repris la parole… Pour le questionner à lui. Et quand on lui posait des questions sur sa vie à lui, Murphy était un peu en panique. Et si Raine était en réalité une espionne qui voulait juste lui faire payer ses mauvaises actions qu’il avait fait à Hoenn ? Ah, pas question qu’il se retrouve derrière les barreaux, il tenait un peu trop à sa liberté ! Bon, il partait un peu trop dans des choses tordues, non ? Parce que bon, il aurait fallu d’une énorme coïncidence quand même. Elle qui accouche dans une forêt, Murphy qui passe par ici aussi. Ouais, faut croire aux coïncidences quoi. Enfin, ce n’était pour autant qu’il relâcha entièrement sa méfiance soudaine. Il n’aime pas les gens qui s’intéressent de trop près à sa vie, mais bon, c’est vrai que cette Raine lui avait un peu parlé de sa vie juste avant, et les raisons sur le pourquoi elle voulait savoir tout cela semblait plutôt légitime. Murphy eut un léger moment d’hésitation, puis finalement sa légère panique partit, il avait décidé de faire confiance à la dame, peut-être pas entièrement, mais assez pour lui répondre à ses questions. « Eh bien… J’crois que vous n’allez pas avoir grand-chose de bien à dire à votre fils sur moi… Comme j’vous ai dit j’habite à Waurlhaul depuis… J’crois environ un mois. Depuis que j’ai quitté ma région natale Hoenn. Enfin, j’crois que c’est ma région natale, j’ai jamais connu mes parents et j’ère seul depuis quatre ans… ». Voilà, c’était dit, maintenant Murphy ne savait pas trop quoi faire d’autre, à part se remettre à chercher le nord. Parce qu’il se souvenait qu’il fallait chercher la mousse sur le tronc des arbres. « J’ai pas l’habitude de parler de moi. J’aime pas trop ça… ». Et maintenant, il tentait plus ou moins d’expliquer son attitude un peu méfiante qu’il avait eu juste avant.



. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Journal de bord
Ville d'origine :
Équipe pokémon :
Inventaire :
team rocket
team rocket
Voir le profil de l'utilisateur
— Arrivé(e) le : 12/06/2016
— Posts : 149
— Ft : Emma Watson
— Fiches : histoire
— T-Card : T-Card
— Banque : banque
— Job / Hobby : Accouche dans les mains de Murphy d'un petit Ezio
— Pokédollars : 3190
MessageSujet: Re: Voulez-vous accoucher avec moi ? feat Murphy Dim 2 Avr - 15:05
Ainsi il habitait à Waurlhaul. Peut-être connait-il Nancy ou encore Julian. Je me demande bien ce qu'ils sont devenus ces derniers mois.

- Eh bien… J’crois que vous n’allez pas avoir grand-chose de bien à dire à votre fils sur moi… Comme j’vous ai dit j’habite à Waurlhaul depuis… J’crois environ un mois. Depuis que j’ai quitté ma région natale Hoenn. Enfin, j’crois que c’est ma région natale, j’ai jamais connu mes parents et j’ère seul depuis quatre ans…

Je me doutais qu'il y avait quelque chose dans son passé de non ordinaire, mais de là à être seul depuis qu'il n'était qu'un bambin, je dois dire que je n'attendais pas à aussi important.

- J’ai pas l’habitude de parler de moi. J’aime pas trop ça…

On peut comprendre pourquoi. Ce n'est jamais facile de faire le lien entre qui on a été et qui l'on est aujourd'hui. Et puis les personnes ne veulent bien souvent pas savoir les épreuves qu'on a traversées. Je ne vais pas dire qu'ils s'en fichent, mais lorsqu'ils se retrouvent face à une enfance injuste ils sont bien souvent mal à l'aise. Moi je me fiche assez de ce qu'il a vécu. Ce qui m'intéresse c'est ce qu'il va être en mesure de faire pour moi. Connaitre son passé n'est qu'un moyen de plus pour le manipuler. En tout cas pour l'instant. Qui sait, après quelques temps je serais un peu attendrie. Nous verrons une fois qu'il travaillera pour moi comment ça se passera.

- Ça ne devait pas être facile. Et puis il faut du courage pour changer de vie et être venu à Miranoir. Qui sait, nous être rencontrés aujourd'hui est un coup de pouce du destin. Moi j'ai dû mal à faire confiance aux gens, et pourtant à vous je vous fais confiance, suffisamment pour vous donner du travail. Et puis moi j'ai un certain nombre de connections sur l'île, un bon boulot à proposer, une réelle opportunité pour quelqu'un qui n'est arrivé que depuis peu. J'espère pouvoir vous aider à oublier vos moments de galère et vous permettre de repartir sur de bonnes bases et enfin pouvoir profiter de la vie. En tout cas, sachez que je ne compte pas vous laissez seul. Vous méritez bien plus.

Et me voilà repartie sur la vente de mon boulot. Le pire c'est que je le dis avec un visage tout attendri. Il ne manquerait plus que je lui fasse un câlin. Berk.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Journal de bord
Ville d'origine : Vermilava (Hoenn).
Équipe pokémon :
Inventaire :
team rocket
team rocket
Voir le profil de l'utilisateur
— Arrivé(e) le : 20/01/2017
— Posts : 52
— Ft : Asa Butterfield.
— Fiches : Story.
— T-Card : Friends.
— Banque : Void.
— Âge : 18 ans. (01.01)
— Job / Hobby : Ancien serveur dans un bar à Waurlhaul. Aujourd'hui, travaille pour Raine, à la Team Rocket.
— Couleur : #CC0066
— Pokédollars : 5.140 ₽
— Poussi-pièces : 09.
— Rp en cours : Cassiopée, Crystal, Raine.
— Thème : www
MessageSujet: Re: Voulez-vous accoucher avec moi ? feat Murphy Dim 2 Avr - 23:15




Murphy ignorait comment réagir. Devait-il se sentir honoré d’être perçu comme une personne digne de confiance ? Ou au contraire, si on s’en fiait au reste de ses paroles, devait-il penser qu’il n’inspirait que de la pitié ? Il n’en avait aucune idée. C’est vrai, il c’était toujours moqué de ce que les autres pensaient de lui. Mais, quand Raine lui disait ça, c’est un peu comme s’il venait d’avoir une explosion intérieure. « M’en voulez pas Raine… Mais j’sais pas comment réagir à vos paroles… ». Et il disait la pure vérité. Bon, d’accord, sans aucun doute qu’il allait passer pour un réel abrutit, mais en quelque sorte, il s’en fichait un peu sur le coup. Il était confus, donc c’était une excuse pour dire un peu n’importe quoi. « Mais comme vous dites, le destin… ». Le destin expliquait beaucoup de chose, pas vrai ? Il était à l’origine d’encore plus de choses… Murphy avait un peu l’impression de se perdre dans ses paroles… Jamais on ne lui avait dit de telles choses. Jamais il n’avait eu autant… Confiance envers une personne ? Il avait un peu l’impression que Raine incarnait quelque chose qu’il n’avait jamais connu, un peu comme une figure maternelle qu’il n’avait jamais connu… Et pourtant, elle semblait à peine plus âgée que lui. Et dans la phase ou Murphy se trouvait actuellement, Raine pouvait bien lui dire plus ou moins ce qu’elle voulait, Murphy l’a croirait sur parole. Parce que Murphy l’avait décidé, si Raine avait eu confiance en lui, alors lui il allait avoir confiance en elle, d’une façon particulièrement bien naïve. « Je… Crois qu’on arrive à la sortie de la forêt… ». Tiens, il ne c’était pas aperçu qu’ils avaient tant marchés. Lui-même en était un peu surpris, finalement, elle n’était pas si compliquée à trouver cette sortie… Bon maintenant il fallait aller jusqu’à Waurlhaul, et ce n’était pas la porte à côté… « Mais sinon madame Raine… J’ai l’impression que vous me parlez de monts et merveilles… A la limite du truc pas croyable… Euh de l’incroyable voilà, je cherchais l’mot. ». Tiens, boulet de Murphy. Qui ne savait plus parler. Comment tu voulais maintenant qu’elle lui fasse confiance, et qu’elle ne revienne pas sur sa proposition alors qu’il avait oublié des mots très simples ? « Et si vous pouvez arrêter de me vouvoyer aussi… Je dirai pas non… ». Il avait rajouté d’une toute petit voix, parce qu’en vrai, cela l’intimidait un peu qu’on le vouvoie… Il n’avait pas l’habitude, vraiment pas. Et au fond de lui il ne se sentait pas digne qu’on le vouvoie et qu’on ait des marques de respect envers lui. « Mais… Euh… Votre proposition tiens toujours ? Ou… ? ». Ou rien. Murphy ne savait pas terminer ses phrases, voilà. Murphy était nul. Murphy était un boulet. Bouh, Murphy le nul. Murphy avait besoin de retrouver sa petite bulle d’intimité dans l’instant actuel. Parce qu’il n’y croyait pas vraiment que Raine ait pu lui dire des choses qu’on ne lui avait jamais dites avant. Etait-il en train de prendre Raine pour… Une déesse ? Un être divin ? Euh… Un peu oui.



. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Journal de bord
Ville d'origine :
Équipe pokémon :
Inventaire :
team rocket
team rocket
Voir le profil de l'utilisateur
— Arrivé(e) le : 12/06/2016
— Posts : 149
— Ft : Emma Watson
— Fiches : histoire
— T-Card : T-Card
— Banque : banque
— Job / Hobby : Accouche dans les mains de Murphy d'un petit Ezio
— Pokédollars : 3190
MessageSujet: Re: Voulez-vous accoucher avec moi ? feat Murphy Mer 5 Avr - 16:16
Je vois bien que mon petit monologue fait son effet. Je ne dirai pas que je l'ai dans la poche, mais je ne suis plus certaine que sa réponse serait de refuser ma proposition. Il était là à bredouiller, à ne pas finir ses phrases. Avais-je réussi à le chambouler ? Il y a des chances que jouer la gentille femme aimante ait été la bonne solution.

-Je… Crois qu’on arrive à la sortie de la forêt…

Oui je vois bien cela. Mais heureusement pour moi, nous ne sommes pas encore à Waurlhaul, j'ai encore un peu de temps pour le manipuler, faire pencher la balance dans mon sens. En tout cas j'ai pour l'instant réussi à le faire réfléchir à ma proposition et cela n'est pas rien.

- Mais sinon madame Raine… J’ai l’impression que vous me parlez de monts et merveilles… A la limite du truc pas croyable… Euh de l’incroyable voilà, je cherchais l’mot. Et si vous pouvez arrêter de me vouvoyer aussi… Je dirai pas non…

"Incroyable" ? Vraiment ? J'ai vécu toute ma vie dans l'incroyable alors. Je n'ai jamais manqué de quoi que ce soit (du moins de rien de matériel), alors je dois admettre que j'ai du mal à comprendre pourquoi ce serait incroyable. L'argent n'a jamais été une denrée rare pour moi.

- Mais… Euh… Votre proposition tiens toujours ? Ou… ?

Ah ben s'il pose cette question c'est bien signe qu'elle l'intéresse bien au final. Je vais réussir à le faire me rejoindre on dirait. Comme quoi mon petit speach a vraiment fait effet.

- Je veux bien te tutoyer si vraiment tu préfères. Ça m'est égal. Ensuite ne crois pas que je te vendrais et te ferais rêver des choses si elles n'étaient pas possibles. Après tout, je ne te promets que de l'argent et de l'attention. Je ne vois vraiment pas où pourrait bien être le mensonge.

Et là je n'essayais pas de le manipuler mais je lui disais la vérité : l'argent n'est pas un problème quand vous êtes la fille du boss de la team Rocket. Surtout si c'est pour payer la personne qui a fait accoucher le petit fils du boss. L'argent n'est tout simplement pas le problème.

-Et évidemment que ma proposition tient toujours. Je te veux toi pour m'aider. Je ne veux pas n'importe qui, je veux le jeune homme qui a fait naître mon enfant, qui m'est venu au secours alors que j'étais perdue au milieu des végétaux en train d'accoucher. Donc je me répète mais oui Murphy, ma proposition tient toujours. D'ailleurs tu m'as aidée à sortir de la forêt donc comme promis voilà ta récompense.

Je sortis de ma poche une petite liasse de billets. Il y avait suffisamment d'argent pour qu'il se dise que j'avais bel et bien beaucoup d'argent à dépenser, mais ni trop d'argent car si je le rends millionnaire maintenant quel serait l'intérêt pour lui de venir travailler pour moi. Disons que je l'ai payé à hauteur du service, mais que cette somme est triplée par rapport à ce qu'une autre personne aurait donné. Triplé ou quadruplée peut-être. Je ne suis pas à cela prêt.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Journal de bord
Ville d'origine : Vermilava (Hoenn).
Équipe pokémon :
Inventaire :
team rocket
team rocket
Voir le profil de l'utilisateur
— Arrivé(e) le : 20/01/2017
— Posts : 52
— Ft : Asa Butterfield.
— Fiches : Story.
— T-Card : Friends.
— Banque : Void.
— Âge : 18 ans. (01.01)
— Job / Hobby : Ancien serveur dans un bar à Waurlhaul. Aujourd'hui, travaille pour Raine, à la Team Rocket.
— Couleur : #CC0066
— Pokédollars : 5.140 ₽
— Poussi-pièces : 09.
— Rp en cours : Cassiopée, Crystal, Raine.
— Thème : www
MessageSujet: Re: Voulez-vous accoucher avec moi ? feat Murphy Sam 8 Avr - 14:47




Elle ne voyait pas où était un possible mensonge ? Tiens, c’était surtout qu’on n’avait jamais rien promis à Murphy de la sorte… Et surtout que du fric et de l’attention, c’était deux choses que Murphy ne connaissait pas réellement, mais qu’il recherchait grandement. Alors, évidemment qu’il se doutait souvent qu’il pouvait y avoir piège… On lui avait déjà fait quelques coups bas dans ce genre, alors maintenant il se méfiait. Mais bien sûr, il avait cette petite voix, qui lui soufflait qu’il pouvait faire confiance à Raine, et qu’il devrait mettre ses doutes de côté pour une fois. Bien qu’il ne connaisse rien de cette brune. Mais, une femme avec un gosse, cela ne peut qu’être une personne gentille, non ? Enfin, la tête de Murphy analysait et déduisait ainsi. Néanmoins, il se retenait de lui dire que si pour elle, cela semblait si peu, pour lui c’était énorme… Et puis, de toute façon, l’arrivée à la sortie de la forêt l’avait coupé dans son élan, alors bon… Enfin, c’est surtout que Raine tenait parole. Elle avait du fric. Elle avait de l’argent. Elle avait… Trop d’argent ? Murphy n’en revenait pas vraiment d’avoir eu tant pour si peu, mais encore une fois il n’allait rien dire, il se contentait juste de prendre, et de se taire, juste en hochant la tête pour remercier. Mais intérieurement, il était aux anges, parce qu’elle était un peu folle cette madame, mais au moins, elle ne disait pas n’importe quoi, et… Ben, c’était plutôt appréciable quoi. « Ah… Eh bien si vous tenez vraiment à ce que ce soit moi qui vienne pour m’occuper de votre petit… ». Et surtout si c’était à la même hauteur que ce petit avant-goût, comme on pourrait presque l’appeler – parce que bon, Murphy pouvait être naïf, mais cette fois, il avait quand même bien vu que Raine avait fait cela juste pour l’appâter un peu plus, et mine de rien, cela marchait plutôt bien, hein. Bon, en tout cas, ce qu’il venait de se passer, c’était que Murphy venait bel et bien d’accepter la proposition de la dame. Il n’était plus en train d’y réfléchir, ou de la mettre de côté, non, il venait de lui dire oui, enfin, avec quelques autres mots, mais il venait bien de lui dire qu’il acceptait de venir travailler pour elle. Il s’engageait dans quelque chose, sans vraiment savoir ce qui l’attendait, en dehors de ce que Raine avait bien pu lui dire ; mais disons que ce n’était pas la première fois qu’il faisait quelque chose sans réellement savoir ce qu’il faisait ni même s’il était capable de réussir. Alors, il s’adapterai, de toute façon, il n’avait pas spécialement le choix. Enfin, d’accord, il ne l’avait pas encore ouvertement dit tout cela, mais presque. Il allait le faire. Maintenant ? Mmh… Dernier moment d’hésitation, puis. Oui. « Mais alors d’accord, j’suis d’accord pour le faire ! ». Il se répétait… Mais… Il ne savait pas quoi dire, c’était surtout ça. Il se sentait tellement nul, et faible face à Raine, parce que c’était surtout qu’il était en train de l’admirer un peu.



. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Voulez-vous accoucher avec moi ? feat Murphy
Revenir en haut Aller en bas
Voulez-vous accoucher avec moi ? feat Murphy
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Obstacles :: In the game :: Route 04 :: Dédale Végétal-
Sauter vers: