Tweets de @Obstacles_rpg


sous un ciel azur :: laurel x pierre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Would you like to save the game ? :: Erase your game :: Archives rp
Invité
Invité
MessageSujet: sous un ciel azur :: laurel x pierre Lun 11 Avr - 5:41
sous un ciel azur
laurel & pierre
Paoles. Chaque visite que j’effectuais dans cette partie de l’île était toujours mémorable. Tous mes souvenirs que j’avais eus la chance de passer dans cette ville n’était que de bons souvenirs. La fête foraine, la belle température, la nourriture, les gens locaux, l’architecture et le design des maisons en bordure de la mer, le marché de poisson et de fruits et légumes près du port principal. Tous ces facteurs rendaient la ville de Paoles attrayantes. Malgré le fait que j’aimais beaucoup passer du temps par ici, je ne voudrais jamais y habiter. J’adorais beaucoup trop la ville de Steukin pour aller ailleurs. Vous savez ce qu’ils disent ; vous pouvez sortir la fille de Steukin mais vous ne pouvez pas sortir Steukin de la fille… et je vous confirme que dans le cas présent le dicton s’appliquait complètement à moi. J’étais venue ici aujourd’hui en ayant pour but d’aller au laboratoire pokémon de la ville afin d’y travailler un peu sur mes recherches sur les pokémons de type plantes. Mais le soleil était si haut et  le ciel était si bleu que mes recherches prirent rapidement le large afin que je puisse profiter de cette magnifique journée.

Mes sandales à la main, je marchais tranquillement sur le bord du quai, laissant le sol chaud réchauffer mes pieds. J’éprouvais une certaine satisfaction à marcher pieds nus, un sentiment complet comme si j’étais connectée et reliée à la terre. Flora était toujours près de moi dans ce genre de journée, la feuille ornant sa tête pointée vers le soleil profitant des rayons du soleil afin de se faire griller et surement faire de la photosynthèse telle une plante régulière. Au bout du quai se dessinait tranquillement la boutique du marchand de glace des environs, celle que je préférais. Si j’aurais voulue, j’aurais pu aller à celle près du laboratoire mais la vue qu’offrait la fin du quai me laissait toujours sans voix… et de plus l’autre marchand de crème glacée était toujours bête comme ces deux pieds.

« Bonjour Léopold ! Comment ça va aujourd’hui ? »

« Oh comme d’habitude, comme d’habitude Lau’. Qu’est-ce que je te sers aujourd’hui ? La même chose que d’habitude ? »

« Oui s’il te plaît ! En fait aujourd’hui fait le double ! Flora le mérite bien ! »

Sans plus attendre, il commença ma commande et celle de Flora et en moins de deux minutes nos glaces au chocolat étaient déjà prêtes et payées. Flora, grâce à ces lianes, agrippa la glace et partit en courant vers la fin du quai, elle me connaissait bien. D’un pas un peu plus lent je la rejoignis sur le banc qu’elle avait décidée de s’asseoir et de déguster… ou devrais-je dire engloutir ça glace en poussant de petit gémissement de joie. Les choses ne changeaient jamais, mais à chaque fois la vie faisait en sorte que ces petits moments me faisaient sourire et que rien au monde ne pourrait m’enlever cette joie intérieure.
electric bird.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Journal de bord
Ville d'origine : Algatia (Hoenn).
Équipe pokémon :
Inventaire :
collectionneurs & scientifiques
collectionneurs & scientifiques
Voir le profil de l'utilisateur
— Arrivé(e) le : 03/04/2016
— Posts : 631
— Ft : Hugh Dancy.
— Fiches : Story.
— T-Card : Team.
— Banque : Bank.
— Âge : 39 ans. (16.03)
— Job / Hobby : Maître de Hoenn.
— Couleur : #008080
— Pokédollars : 11.460 ₽
— Poussi-pièces : 03.
— Rp en cours : Alizée, Crystal, Roxann, Tanguy.
— Thème : www
MessageSujet: Re: sous un ciel azur :: laurel x pierre Lun 11 Avr - 21:50


   Sous un ciel azur
   Laurel ~ Pierre

P
aoles, ville en bordure de mer, ville ouverte avec l’extérieur - et en l'occurrence avec la totalité des régions - ville qui servait de métropole à Miranoir, ville ou tout commençait. Oui, on lisait ceci sur la plupart des brochures publicitaires destinées à promouvoir la visite de l’île. En soit, cette ville avait son petit charme bien à elle, et son air marin rappelait à Pierre sa petite ville d’Algatia. Mais, la ressemblance s’arrêtait là ; vraiment, Paoles était immense en comparaison. Ah, cette ville aurait pu être idéale, si elle n’avait pas été autant touristique ! En même temps, de tels lieux, cela ne pouvait qu’ameuter les trois quarts des touristes. Mais Chabie, elle n’aimait pas la foule, et l’avait de très nombreuses fois fait comprendre à Pierre. C’est pourquoi, s’il voulait faire sentir l’air salé de la métropole, il avait intérêt à s’éloigner un maximum des quartiers principaux, et du cœur touristique de la ville. Alors, quand on ne connaît pas forcément - pas du tout, même, il faut assumer - la ville, on songe en premier lieu à ses bordures extérieures, et pourquoi pas à son superbe port de plaisance. Là-bas, la densité de vagabondeurs - ou touristes - était nettement moins élevée, à tel point qu’on pouvait y marcher en toute tranquillité. Ou presque. Parce que, en soit, il est très peu probable d’être tranquille en continu, surtout quand on s'appelait Pierre Rochard, qu’on avait un certaine célébrité parce qu’on était maître de la Ligue de Hoenn et qu’on avait fait quelques pages de couvertures de magazine, on ne connaissait plus vraiment une tranquillité. Alors, oui, l’égo aimait ça ; qui n’a jamais rêvé d’être connu par tous, hein ? Mais Chabie n’aimait pas ça, et comme les Pokémon Acier n’était pas réputés pour être les plus tendres lorsqu’ils avaient un petit quelque chose à faire savoir…


Non, en fait, le Port de Plaisance était une mauvaise chose. En fait, Pierre aurait du mieux se renseigner. Même pas, il aurait du faire appel à sa logique, n’était-il lui-même pas arrivé sur l’île par là ? Ah si, quel hasard, non mais, vraiment, quel hasard que la masse de touristes soient agglutinés ici. Poussant un faible soupir de désespoir - qui lui permit aussi par la même occasion de remettre une mèche rebelle qui lui tombait dans les yeux, Pierre reprit son chemin, vers le ponton du port. Arrivant proche du lieux, Pierre laissa Chabie reprendre l’air. Elle le regardait les yeux pleins d'animosité, l’air de dire “franchement, t’aurai pu faire un effort pour trouver mieux comme endroit”, mais ceci ne dura pas longtemps, Chabie voulait tellement satisfaire Pierre qu’elle ne pu lui reprocher bien longtemps ceci ; enfin, si elle le lui reprochait, mais elle le cachait, parce qu’on fond, la mer c’était beau à regarder. Marchant ainsi, vers l’attrait de l’horizon, celui qui laissait s’étendre la mer, on avait presque du mal à s’imagine que d’autres merveilleuses terres s’ouvraient au sein du profond bleu de cette étendue d’eau.


Enfin, il fallait que la Galekid parte faire sa crâneuse envers d’autres congénères Pokémon. Oui, elle avait remarquée une élégante Germignon - qui mettait bien en opposition la rustre attitude de Chabie. Pas qu’elle ait envie d’embêter son petit monde, non, l’idée était loin derrière elle ; seulement, la plupart de ceux qu’elle avait croisés jusqu’à la étaient blottis dans les bras de leurs dresseurs, et donc hors d’atteinte de Chabie. C’est donc tout naturellement, qu’elle s’approcha de la Germignon ; et puis, elle savait que si elle n’en avait pas spécialement l’autorisation, Pierre l’aurait déjà prévenue, or, il n’avait rien fait, elle en déduisait qu’elle n’était pas interdite d’aller parloter avec une potentille future amie - ou mieux future rivale, telle était la semi-devise de la Galekid. « Chalybes, crois-tu qu’il est poli de venir ainsi, prendre part à une discussion ? » La Galekid venait tout juste de pousser très légèrement - quoi qu’un peu fort tout de même, brutalité quand tu nous tiens - la Germignon qui venait tout juste d’engloutir une friandise. Cette dernière devait sans doute appartenir à la jeune femme qui se tenait assise sur le banc ; lorsque Pierre l’a vit, il lui fit un sourire, avant de la saluer « Bonjour mademoiselle. Je crains ne pas avoir à vous présenter ma Galekid, il semblerait bien qu’elle l’ait déjà fait d’elle-même. » Jetant au passage un coup d’oeil sur la petite brute grise qui tournait gaiement autour du Pokémon plante, mais qui redressa la tête lorsqu’elle entendit qu’on parlait d’elle. Pierre se posa sur banc, à côté de celle qui devait donc être la dresseuse du Germignon « J’espère que je ne vous dérange pas ; mais il semblerait que ces deux-là s’entendent plutôt bien. » Malgré l’air ronchon du vert surmonté d’une feuille sur la tête. Chabie était une folle, on n’y pouvait rien. « Oh, pardonnez mon impolitesse, je me présente, Pierre Rochard. » Avait-il dit en posant son regard sur la femme, sous entendant par là, la demande de connaître son nom à son tour. Juste histoire de faire connaissance, rien de plus.
WILDBIRD
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: sous un ciel azur :: laurel x pierre Ven 15 Avr - 1:16
sous un ciel azur
laurel & pierre
Ma glace au chocolat était délicieuse mais à la fois salissante et dans ma grande habitude, il m’arrivait toujours d’en renverser un peu sur moi et d’en avoir quelque part sur le visage ne me rendant pas toujours socialement présentable. Alors que je me battais fortement afin de ne pas empirer ma situation, une petite Galekid arriva près de nous en prononçant son petit nom près de Flora. Je sais, je sais tous les pokémons disent leurs noms, on ne m’apprend rien. Bien que le Galekid semblait tenter d’embêter ma petite Flora, celle-ci était tout aussi capable de rendre l’appareil. Elle termina le restant de sa glace en une bouché et rapidement deux lianes sortirent de son cou et elle commença à essayer de chatouiller le petit pokémon au corps d’acier. Les deux pokémons poussaient de petits cris d’amusement et de joie, signe qu’ils passaient tous les deux un bon moment. Après quelques minutes d’amusement et de chatouillis, un homme s’approcha du banc ou nous étions les trois.

« Chalybes, crois-tu qu’il est poli de venir ainsi, prendre part à une discussion ? »

Chalybes, de son surnom, regarda son dresseur d’un petit regard piteux qui ne dura pas longtemps lorsque Flora revint à la charge à son tour pour pousser Galekid. L’effort y était de la part de Flora, mais le résultat non… elle semblait avoir oublié qu’un Galekid était tout de même lourd et difficile à pousser.

« Bonjour mademoiselle. Je crains ne pas avoir à vous présenter ma Galekid, il semblerait bien qu’elle l’ait déjà fait d’elle-même. J’espère que je ne vous dérange pas ; mais il semblerait que ces deux-là s’entendent plutôt bien, dit-il en s’asseyant sur le banc à mes côtés. »

« Il semblerait bien que oui, dis-je en souriant afin de renvoyer le sourire que l’homme devant moi m’avait envoyé. Je crois que les deux aiment bien s’embêter à n’en croire par leurs actions depuis toute à l’heure et non, ne vous inquiétez pas, vous ne me déranger aucunement. »

Bon, je dois avouer que le seul truc qui clochait en ce moment, c’était mon visage tacheté de glace au chocolat ainsi que la tâche que j’avais fait sur mon jean. Il ne me dérangeait pas du tout, j’étais simplement moche et non présentable mais bon, je crois qu’il était maintenant trop tard pour faire demi-tour à présent et m’échapper de cette conversation. Ma nature timide et solitaire avait tendance à souvent prendre le dessus mais Flora semblait passer un si bon moment, je ne voulais pas lui enlever cela je l’aimais trop pour ça.

« Oh, pardonnez mon impolitesse, je me présente, Pierre Rochard. »

« Ne vous en faîtes pas ! Enchanté Pierre ! Je m’appelle Laurel, Laurel Whitlock… Dites-moi ? Est-ce que vous et moi nous nous sommes déjà rencontré ? Votre nom et votre visage me sont familier mais je n’arrive pas à me souvenir d’où je vous connais malheureusement… »

J’avais déjà l’impression de le connaître et malgré le fait que mon cerveau roulait à cent mille à l’heure je n’arrivais pas à me souvenir de quel endroit je le connaissais. Alors que je cherchais, quelque part perdu dans ma tête, un banc de Poissirene et de Poissonroy bondirent hors de l’eau, offrant un magnifique spectacle de grâce et de couleur aux gens qui passaient sur le bout du quai. Flora et Chalybes accoururent sur le bord de la rempare afin de regarder le spectacle d’un air émerveillé.

« Mais qu’est-ce qu’ils sont jolis ! »  

Leurs nageoires s’entremêlaient entre elles-mêmes tellement ils étaient nombreux pour s’effacer seulement quelques minutes plus tard dans de légers remouds. Les passants leur offraient souvent de la nourriture d’où la raison pourquoi ils revenaient toujours au même endroit. Ce n’était pas la première fois que je les apercevais mais à chaque fois j’étais toujours impressionnée par la beauté de la chose. Il faut avouer aussi que j’étais facilement impressionnée et émerveillée dans la vie en général. Et bam ! D’un seul coup ça venait de me frapper ! Pierre Rochard ! Le seul Pierre Rochard !! Maître de la ligue de Hoenn ! Je l’avais souvent vu combattre à la télévision quand j’étais petite !

« Oh… Ça vient de me revenir… Vous êtes LE Pierre Rochard ! Me voilà bien gêner de ne pas vous avoir reconnu tout de suite, dis-je en rougissant de honte. Qu’est-ce qui vous amène par ici à Miranoir ? »
electric bird.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Journal de bord
Ville d'origine : Algatia (Hoenn).
Équipe pokémon :
Inventaire :
collectionneurs & scientifiques
collectionneurs & scientifiques
Voir le profil de l'utilisateur
— Arrivé(e) le : 03/04/2016
— Posts : 631
— Ft : Hugh Dancy.
— Fiches : Story.
— T-Card : Team.
— Banque : Bank.
— Âge : 39 ans. (16.03)
— Job / Hobby : Maître de Hoenn.
— Couleur : #008080
— Pokédollars : 11.460 ₽
— Poussi-pièces : 03.
— Rp en cours : Alizée, Crystal, Roxann, Tanguy.
— Thème : www
MessageSujet: Re: sous un ciel azur :: laurel x pierre Mar 19 Avr - 5:42


   Sous un ciel azur
   Laurel ~ Pierre

D
’un geste vif, la mine vaguement amusé et un sourire gentiment dessiné sur ces lèvres, Pierre se passa une main dans ses cheveux, les ébouriffants un peu plus qu’ils ne l’étaient déjà au passage, alors qu’il écoutait la dresseuse du petit Pokémon plante. Se prêtant ensuite au jeu, comme il aimait bien le faire parfois - pour ne pas dire qu’il aimait le faire tout le temps ; le regard légèrement perdu vers l’horizon, effectuant plus ou moins le parfait cliché d’une personne qui réfléchi et cherche parmi les profonds recoins de sa mémoire. « Laurel vous dites ? Hum… Je n’ai pas souvenir d’avoir déjà entendu ce nom ; mais après tout, si vous le pensez, je veux bien vous croire. » Il n’eut pas le temps de terminer ce qu’il avait à dire, qu’un groupement de quelques gracieux Pokémon aquatique surgirent hors de l’eau faire quelques bonds. Sous le regard ébahi des quelques passants, en comptant en plus, celui de Chabie et de sa nouvelle camarade. Éclaboussant très légèrement tout ce qui se trouvait aux alentour, une sorte de petite pluie fine. « En effet. Ils nous avaient manqué quelques peu cet hiver. » Ces charmantes créatures, qui trouvaient repos en hiver, surgissaient à nouveau aux lueurs du printemps, envahissant à nouveaux les différentes étendues d’eau ; comme s’ils elles annonçaient l’arrivée de la nouvelle saison. Ou pas. Puisque certains passants étaient venu leurs donner quelques friandises, il était fort probable que ce banc soit resté là tout l’hiver.

Le regard légèrement tourné vers le banc des aquatiques qui s’éloignaient du ponton, rendant à Chabie et à la Germignon leurs anciennes activités, comme si rien ne c’était passé. Pierre eut un léger rire suite à la réplique de Laurel, et gardant sa bonne humeur, il lui répondit. « Il semblerait que oui, je sois bien cette personne-là ! Et, il n’y a vraiment aucune gêne à avoir, au contraire ; ce serait moi qui serait gêné si je venais de vous mettre dans l’embarras. » Retrouvant légèrement son sérieux, il répondit à sa dernière question d’un ton bien plus calme, comme s’il c’était attendu à entendre de nombreuses fois cette question - ce qui était plus ou moins le cas. « Miranoir, j’y suis venu pour regarder un peu ce que cette île cache. Après tout, on n’est jamais assez renseigné, et on découvre toujours de nouvelles choses. Et puis, aussi, prendre de petites vacances, c’est toujours agréable. » Pierre avait simplement omis une dernière raison de sa venue sur l’île, mais a part cela, c’était ces raisons la - officiellement - qui l’avaient poussées à venir dans les parages, lui et Chabie. Tout en jettant un bref coup d’oeil à la Galekid, et donc par la même occasion à la Germignon ; Pierre renchérit ensuite « Et vous, vous êtes ici pour une raison particulière, comme un voyage, ou autre ? Ah, et je n’ai pu m’empêcher de remarquer votre Germignon,il me semble qu’elle n’est pas d’une espèce courante, je me trompe ? » Les charmants Pokémon plantes, symbolisant parfaitement la saison qui était en train de s’intégrer au paysage, le fameux printemps.

C’était aussi, en lui posant cette dernière question que Pierre remarqua le comique dans la situation de Laurel. Quelques tâches de glace étaient restées autour de ses lèvres. « Ah, d’ailleurs ! » S’exclama t-il en sortant d’une de ses poche un mouchoir en papier, après un petit laps de temps, parce que justement, ses poches étaient loin d’être vide, fallait-il encore qu’il trouve ce qu’il cherchait. « Hop, tenez, petit cadeau ! » Et comme lui-même savait que ce genre de moment n’était pas forcément agréable, voire même légèrement gênant selon les personnes, il avait adopté un air chaleureux, accompagné d’un petit rire, histoire de ne pas amplifier la gêne, du moins, il l’espérait bien.

WILDBIRD
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: sous un ciel azur :: laurel x pierre Dim 1 Mai - 19:17
sous un ciel azur
laurel & pierre
« Laurel vous dites ? Hum… Je n’ai pas souvenir d’avoir déjà entendu ce nom ; mais après tout, si vous le pensez, je veux bien vous croire. »

« Ah non ? Vous n’avez jamais entendu parler de moi ? Pourtant je suis tellement bien connu et réputé sur l’île de Miranoir, j’aurais cru que ma réputation aurait traversé les océans… il faut croire que non, dis-je en riant délicatement. »

J’espérais fortement qu’il partageait le même humour que moi parce que sinon c’était raté et j’aurais simplement l’air d’une pauvre cloche qui s’humilie devant un champion de ligue. Bon, ça aurait pu être n’importe qui aussi et j’aurais été capable de m’humilier aussi devant eux mais le simple fait que c’était un champion me faisait sentir encore plus petite et inexpérimenté dans mon aventure pokémon que je l’étais normalement. Après tout, ce n’était pas un secret pour personne, je n’avais jamais vraiment combattu ni capturé de pokémon mais dieu sait à quel point je connaissais de nombreuse chose sur les pokémons en général puisque je passais le plus clair de mon temps à les étudier et effectuer des recherches à leur sujet.

Notre conversation continua pendant quelques instants, interrompu par les pokémons aquatiques qui pataugeaient, rigolant sur le fait qu’il était bien le Pierre Rochard de la ligue pokémon et sur ces intentions sur sa venue sur l’île de Miranoir. Un peu de vacance et d’exploration était à son menu pour la duration de sa visite. Je pouvais facilement lire qu’il ne connaissait pas les environs encore et que les grandes foules n’étaient pas sa grande force à cause de son statut et de sa réputation.

« Et vous, vous êtes ici pour une raison particulière, comme un voyage, ou autre ? Ah, et je n’ai pu m’empêcher de remarquer votre Germignon, il me semble qu’elle n’est pas d’une espèce courante, je me trompe ? »

Alors que j’étais en train de faire une complète analyse de sa personne et de m’inventer des scénarios et des histoires sur son passé, au beau milieu de nulle part il me tendit un mouchoir.  

« Hop, allez tenez, petit cadeau ! »

« Ahhh oui. J’avais presque réussi à oublier que je n’étais pas du tout présentable merci du rappel, dis-je en souriant à nouveau. Merci beaucoup de l’attention, ça risque de me filer un gentil coup de main afin de débarbouiller le visage. Pour répondre à votre question, ma famille et moi-même du coup même sommes originaires de l’île. J’habite à Steukin, une petite ville fleurissante et verdoyante à quelques heures d’ici. Ma seule présence ici à Paoles est l’accès au laboratoire pokémon l’où j’y effectue mes recherches sur les pokémons de type plante. Pour ce qui est de ma petite Flora, c’est un pokémon peu commun ou plutôt rare à l’état sauvage mais je ne sais de quelle manière, ma mère a réussi à l’attraper lorsque j’avais environ 11 ans et me l’a donnée lors de mon anniversaire. Si jamais vous avez besoin d’un guide pour l’île, je serais heureuse de vous aider à visiter et vous montrez les alentours ! »



electric bird.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: sous un ciel azur :: laurel x pierre
Revenir en haut Aller en bas
sous un ciel azur :: laurel x pierre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Sous un ciel de guerre, le métal chante toujours juste. [Aurah-Fini]
» ô nuit belle nuiiit sous un ciel, d'Italiiie ♥
» Qui était François Duvalier ?
» Sous un ciel lourd comme une meringue [sp Xerxes]
» Haiti-Ress. naturelles:M. Pierre veut que le gvt fasse un etat des lieux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Obstacles :: Would you like to save the game ? :: Erase your game :: Archives rp-
Sauter vers: