Tweets de @Obstacles_rpg


Always Returns × Sadie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Would you like to save the game ? :: Erase your game :: Archives rp
avatar

Journal de bord
Ville d'origine : Algatia (Hoenn).
Équipe pokémon :
Inventaire :
collectionneurs & scientifiques
collectionneurs & scientifiques
Voir le profil de l'utilisateur
— Arrivé(e) le : 03/04/2016
— Posts : 631
— Ft : Hugh Dancy.
— Fiches : Story.
— T-Card : Team.
— Banque : Bank.
— Âge : 39 ans. (16.03)
— Job / Hobby : Maître de Hoenn.
— Couleur : #008080
— Pokédollars : 11.460 ₽
— Poussi-pièces : 03.
— Rp en cours : Alizée, Crystal, Roxann, Tanguy.
— Thème : www
MessageSujet: Always Returns × Sadie Dim 1 Mai - 0:36


   Always Returns
   Sadie & Pierre

L
es vagues rugissaient au loin, avant de n’être qu’un minuscule son parmi tant et tant d’autres. Chabie, cette rustre de Galekid, ouvrait la marche, s’amusant dans le sable. Pierre lui avait clairement laissé le choix de se promener où elle voulait, lui-même ne sachant pas vraiment vers quoi se diriger, il avait laissé libre cours à l’imagination de sa petite Chabie. Et elle l’avait tout droit conduit vers une sorte de crique. D’accord, le chemin pour l’atteindre n’avait pas été des plus simple. Le relief n’était pas vraiment plat dans le coin, surtout. La crique semblait être plutôt bien entretenue ; mais seulement sur les bords, plus éloignés, on aurait dit qu’une tempête était passée dans le coin. Les herbes semblaient arriver jusqu’au genou. Et Chabie y galopait droit dedans. Avant de s’arrêter subitement. Pierre ne l’a suivait plus, il c’était arrêté quelques mètres plus loin, jugeant la mer du regard. Cette étendue d’eau, était tout ce qui avait de plus calme en ces lieux. On pouvait même y voir quelques Krabby, et autres Pokémon des plages. Une vraie île paradisiaque. Chabie revient ensuite, précipitamment vers Pierre, elle savait qu’il rêvassait, et à son grand désarroi, elle allait encore devoir le tirer de ses songes. En réalité, elle adorait ça, et elle prenait un plaisir fou à s’amuser avec lui. Alors, d’un coup de tête - qui se voulait délicat, mais la délicatesse, Chabie ne connaissait pas -, elle cogna la jambe de Pierre. « Ah ! Mais il va falloir arrêter avec ça, toi ! » Lui dit-il complètement allongé sur le sable, tandis que la Galekid se positionna juste devant lui. Un petit air sournois. Au moins, ça avait eu l’effet désiré. Pierre se releva, palpant légèrement son tibia ; il était bon pour avoir un bleu… Puis finalement, ils repartirent vers les hautes herbes. Qui était, en effet, très hautes. « Chabie, je te garde à l’œil, et tu restes à côté de moi. » Parce que Chabie restait Chabie, une heureuse Galekid qui adorait chercher des noises à tout ce qui se présentait devant elle. Mais finalement, cette jungle d’herbe n’était présente que sur quelques mètres. Une petite clairière, entourée par quelques arbres et autres paysages marins se dressait devant eux. « Oh, quel bel endroit… Pour une jungle bien sûr. Bon, puisqu’on est là, autant rester un peu. On dirait bien que ce n’est pas de la foule qu’on va trouver dans les environs. » Pierre s’arrêta, jugea les alentours en les balayant du regard. Petite horde de Goélise volant, mais rien d’autre en vue. Et au sol… Non à ses pieds, une Chabie qui levait les yeux vers lui. Petits yeux suppliants, qui signifiait rien d’autre que la liberté de pouvoir jouer dans cette clairière. Pierre prit un petit air moqueur - parce que si l’une aimait titiller l’un, l’autre adorait aussi titiller l’autre - et lui fit un mouvement de la tête pour lui faire comprendre que la réponse était négative. Et elle bouda. Évidemment, c’était l’effet recherché. « Files, donc ! Que crois-tu ! » Et elle ne se fit pas prier pour partir, telle une fusée.

Pierre c’était assis au pied d’un arbre, ou plutôt, il c’était avachi au pied d’un arbre. Vérifiant parfois que Chabie ne causait aucun dégât. Il tira un petit carnet d’une de ses poches, et se contenta de le lire, et parfois, il raturait ou modifier quelques lignes. Et du coup, il ne vit que trop tard la furie qui lui fonçait dessus. Et hop ! Une Galekid qui lui atterrit dessus. Il avait juste eu le temps de s’écarter, mais il se la reçut tout de même. Le souffle légèrement coupé, posant un regard noir sur la coupable qui ne, c’était rendu compte qu’après de sa petite bêtise, tout en se redressant. « J’espère pour toi que tu as une bonne raison. » Non, parce qu’elle pesait son poids. Vraiment, la prochaine étape était de lui faire comprendre qu’elle n’était pas une plume. Sans prendre davantage le temps, Chabie partie en courant quelques mètres sur la droite. Désignant quelque chose que Pierre ne pouvait pas voir à travers la forêt. Avant de revenir vers lui. « Eh bien ? Tu veux bien me dire ce qu’il y a là-dedans de si important… » Un simple regard de la Galekid lui indiqua qu’il devait se la boucler. Non, il n’était absolument pas en train de se faire dominer par une Galekid, pas du tout. En tout cas, un bruit, futile, léger, discret. Puis un mouvement, un bruit, une ombre. Rouge. Une flamme ? Bref, quelque chose passait en trombe. Pierre comprit aussi rapidement. Elle voulait du combat, la Chabie, ça pétillait dans ses yeux. « Oh, mais, Chabie ! Tu ne veux pas pour une fois, laisser ces pauvres Pokémon tranquilles ? Et puis, non, il est déjà parti bien loin. Mmh, bon oublie-le, tu veux bien. » Pierre retrouva sa position avachie contre son arbre, se massant ses pauvres côtes qui souffraient après après été écrasées par une folle. Chabie était maintenant restée à côté de lui, probablement pour tenter de le faire changer d’avis. Quand un autre bruit attira l’attention des deux. Sauf que là, c’était loin d’être une sauvage créature.
WILDBIRD
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Always Returns × Sadie Dim 1 Mai - 12:17
Always Returns

ft. Pierre Rochard

Les premiers rayons de soleil se glissaient entre les maisons, repoussant l'air froid de la nuit, et le ciel de Paoles s’illuminait de teintes oranges, puis jaune. Depuis la chambre de mon hôtel, je regardais le jour se lever lentement sur l'océan. Cela faisait trois jours que j'avais tout quitté, mon travail, ma maison et ma famille, mais je n'avais pas encore eu le courage de vraiment partir. Je me contentais de rester enfermer entre ces quatre murs, guettant avec espoir le bon moment. Je n'avais aucune idée de ce qui pouvait m'empêcher de faire le grand pas. Avais-je trop peur de me lancer sur les routes, sachant que mes seules connaissances en matière de dressage se limitaient au cours que j'avais suivi au lycée ? Ou était-ce, tout simplement, un blocage lié à mon identité sexuelle ? Je n'avais pas la réponse et ça m'effrayait. Pourtant, voyager et découvrir le monde étaient ce dont j'avais toujours rêvé.

On vint frapper à ma porte : « Service de chambre, mademoiselle, annonça une voix féminine.  
- Une minute, s'il vous plaît. »

Je me précipitai dans la salle de bain, pour chercher de quoi m'habiller un minimum. Je n'avais aucune envie que cette pauvre dame me voie nue. En effet, depuis ma dernière opération, j'aimais contempler mon corps in naturalibus - ainsi, quand je me retrouvais seule et dans un endroit privé, je me délestais rapidement de mes habits. C'était comme si je voulais rattraper toutes ces années où j'étais enfermé dans le mauvais corps.
Je pris donc le premier peignoir que je trouvai et l'enfilai rapidement. J'ouvris ensuite à l'employée. Elle était venue me servir le petit déjeuner.

« J'espère que je ne vous dérange pas, mademoiselle.
- Pas du tout, je venais justement de me réveiller.
- C'est parfait, alors ! Vous visitez encore, aujourd'hui ? Je vous conseille la plage cette fois. Vous pourrez admirer les nouveaux dresseurs s'entraîner. »

Je pris les quelques mets qu'elle m'offrit et la remercia pour le conseil. Pour des questions d'intimité, j'avais fait croire au gérant de l'hôtel que j'étais une touriste originaire de Sinnoh. Il ne me posa pas plus de question et ça me suffit. Je n'avais aucune envie qu'on fasse de lien avec qui j'étais avant ; Paoles était une petite ville, et si on enlevait tous les visiteurs occasionnels, il ne restait pas grand monde. J'étais décidément trop stressée en ce moment.. Une journée à la page n'était pas une si mauvaise idée.

J'attrapai quelques affaires et libérai Tyr de sa prison. Ce dernier aimait bien monter sur mes épaules. J'espérais que l'air frais allait lui faire du bien. Notre première rencontre avait été problématique, mais il avait fini par se calmer, du moins c'est ce que je croyais. J'avais à peine franchi les premiers palmiers qui séparaient le bitume du sable blanc qu'il sauta de mon dos et partit à la poursuite d'un volatile. Quelle poisse j'avais ! C'était toujours quand j'étais dans les mauvaises conditions qu'il m'arrivait les pires crasses. Je me voyais mal courir après cette boule d'excitation en jupe, mais je ne n'avais pas le choix.  

J'avais beau réussir à le suivre, il me distança de quelques mètres avant de disparaître complètement de mon champs de vision. Je ne savais pas ce que j'avais fait au destin, mais il devait vraiment me détester pour que je sois une dresseuse aussi pathétique. Je finis par tomber sur un homme avachi contre un arbre. Il s'occupait de son compagnon.

«Excusez-moi.. » J'étais essoufflée. J'avais l'impression que mon cœur n'allait pas suivre plus longtemps ce rythme effréné. « Vous.. vous.. n'avez pas vu un Ousticram.. passé ? »

Je tentai d'imiter le petit singe avec des gestes grotesques et des expressions du visage plus que douteuses. Décidément, j'étais vraiment à côté de la plaque. Ce dresseur risquait de me prendre pour une aliénée.
crédit (c) Chaussette
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Journal de bord
Ville d'origine : Algatia (Hoenn).
Équipe pokémon :
Inventaire :
collectionneurs & scientifiques
collectionneurs & scientifiques
Voir le profil de l'utilisateur
— Arrivé(e) le : 03/04/2016
— Posts : 631
— Ft : Hugh Dancy.
— Fiches : Story.
— T-Card : Team.
— Banque : Bank.
— Âge : 39 ans. (16.03)
— Job / Hobby : Maître de Hoenn.
— Couleur : #008080
— Pokédollars : 11.460 ₽
— Poussi-pièces : 03.
— Rp en cours : Alizée, Crystal, Roxann, Tanguy.
— Thème : www
MessageSujet: Re: Always Returns × Sadie Ven 6 Mai - 0:08


   Always Returns
   Sadie & Pierre

V
if bruit, qui avait fait envolé une nuée de Pokémon perchés dans les arbres. La petite furie rouge était passée, et le calme environnant était revenu. Un bref instant. Juste un bref instant. Suffisamment long néanmoins pour que Chabie revienne s’installer pour une petite sieste à côté de Pierre. Rare privilège, dont il fallait savourer. Mais, comme tous bon privilège, il ne durait pas longtemps. Plus marqué, et plus rapproché, de nouvelles brindilles écrasées au sol. Chabie seule avait relevée la tête, croyant peut-être à un retour de l’ombre rouge. Elle ne bougea pourtant pas d’un pouce. Puis, entre deux arbres, et quelques hautes herbes, une femme essoufflée comme si elle venait de courir le marathon de l’île, apparu. Étrange à quel point les endroits les plus hostiles attiraient les personnes sur cette île. Et visiblement, elle avait un léger besoin d’aide. Probablement qu’elle ne s’attendait pas à croiser quelqu’un ici ; Pierre le premier n’aurait jamais pensé que quelqu’un d’autre aurait foulé le pied dans cette clairière. Il se redressa doucement, toujours en restant assis. Ressentant une vive douleur à chacun de ses mouvements ; ah, qu’il allait être joyeux le retour. Il préféra ainsi ne se lever qu’en cas de nécessité, inutile de se faire souffrir plus qu’il n’y en avait besoin. Et la nouvelle arrivante parla d’un Ouisticram, avant de d’effectuer quelques gestes et mimiques. En soit, c’était plutôt amusant à regarder, Pierre en esquissa un petit sourire. « Eh bien… Un Ouisticram. » Poussant un léger soupir, comme pour réfléchir un bref instant. Oui il était fort possible qu’il en ait croisé un. L’apparition inattendue pouvait bien être ce charmant Pokémon feu. En fait, c’était même hautement probable. Si elle en parlait, c’était bien qu’elle savait qu’il devait se trouver dans les environs proche. Toujours assis sur l’herbe, Pierre releva légèrement la tête pour l’observer de face. « Il me semble bien, oui. Je ne m’avancerai pas de trop, mais, un fuyard est passé peu de temps avant votre arrivée… » Chabie observait Pierre, elle, les yeux pétillant de malice. Elle savait pertinemment elle, que l’ombre n’était autre que le petit singe recherché. Presque comme si elle sentait à des kilomètres qu’on allait bientôt réclamer son aide…

Et puis, comme fallait parfois ne pas rester des lustres cloué au sol, surtout quand quelqu’un venait taper une petite causette en tout genre - bien que là, on ne pouvait pas réellement dire qu’il s’agissait d’une petite discussion, bien entendu. Puis, tout en maudissant intérieurement Chabie et sa fameuse passion à charger tout et n’importe quoi - et aujourd’hui ses côtes qui n’avaient pourtant rien demandé - Pierre se leva pour se trouver à la même hauteur que cette femme à la recherche d’un jovial lanceur de feu. Puis, un brin de curiosité le saisit ; mais qui avait néanmoins une toute petite importance. « Vous avez… Une raison particulière pour vouloir trouver ce tel Pokémon ? » Parce qu’au vu de sa tenue, et de son attitude… Soit elle désirait ardemment avoir un Ouisticram, soit un malheur soudain était apparu. Puis, se tournant vers Chabie, qui était restée aux pieds de Pierre, faisant mine de s'intéresser au sol, bien que, il était certain qu’elle captait chaque mots de Pierre, savoir quand un peu d’action arrivait, elle avait toujours besoin de bouger celle-là, c’était horriblement fou ! « Dis-moi Chabie… Tu voudrais bien montrer l’endroit où tu as croisé le petit galopeur des forêts ? » Et sans se faire attendre plus d’une seconde, la petite Galekid trottina gaiement vers les hautes herbes plus loin, jusqu’à l’endroit ou elle avait croisé le regard du singe enflammé, puis, elle poussa un fort grincement quand elle s'aperçut que personne ne l’a suivait à la vitesse dont elle désirait aller. « Si vous désirez… Allons donc chercher votre Ouisticram, je vous accompagne. » Pierre lui adressa un sourire, puis, sans vraiment attendre sa réponse, il rejoint Chabie, déjà pour s’assurer qu’elle n’était pas partie plus loin que prévue… Il aurait été stupide de chercher non plus une seule créature vagabonde, mais deux. Mais elle était toujours là, fort heureusement.

WILDBIRD
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Always Returns × Sadie
Revenir en haut Aller en bas
Always Returns × Sadie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» 20. Marvel Returns
» Test de Batman Returns sur Megadrive ! Par Jane Aden
» American McGee's Alice
» Ty Noah Wolf returns- "Whaaaat?"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Obstacles :: Would you like to save the game ? :: Erase your game :: Archives rp-
Sauter vers: